Le festival breton Fête du Bruit a 10 ans ! Pour cet anniversaire, non pas un, mais deux week-ends de concerts sont organisés cette année. Le premier a eu lieu du 6 au 8 juillet 2018 à Saint-Nolff ; le second se déroule à Landerneau du 17 au 19 août 2018. Un début d’anniversaire dignement célébré dans le Morbihan avec des têtes d’affiche telles que Macklemore, Indochine, Shaka Ponk, Simple Minds, The Offspring, Naâman, Chinese Man et de nombreux autres talentueux artistes. Une programmation rock, rap et reggae, majoritairement masculine, qui a fait bouger près de 45 000 festivaliers, aussi bien adultes qu’adolescents. Retour sur un premier week-end festif réussi à Saint-Nolff.

« Alors t’as eu ton Bac ? ». À peine les résultats du Graal des lycées français tombés, les jeunes Bretons sont venus fêter les vacances – et le passage des Bleus en demi-finale de la Coupe du monde – au Festival Fête du Bruit. Compréhensible : au programme, vendredi soir notamment, Macklemore, dont la renommée est désormais internationale.

Après les séduisants morceaux de Milky Chance, Macklemore est venu enchaîner les tubes et enflammer le « dancefloor » sans relâche. Lancé de bananes dans le public, jeux pyrotechniques, changement de tenue… l’artiste a offert un show à l’américaine, déjanté, mais convaincant.

Shaka Ponk, qui s’est fait connaître avec son titre « My Name Is Stain » en 2011, n’a pas non plus déçu le public du vendredi soir. Le groupe a emporté les bretons dans un univers électro-rock empruntant également largement au heavy-metal. Leur avatar virtuel, le singe Goz, était bel et bien présent sur les écrans géants durant ce live époustouflant définitivement geek et futuriste.

Sosie de Nicolas Sirkis, couple de fans inconditionnels du groupe… s’il y avait bien un artiste attendu samedi soir à Saint Nolff, c’était Indochine. « Cela fait 35 ans que le groupe se produit en Bretagne », livre le leader du groupe entre deux chansons et toujours autant d’effervescence dans le public.

Indochine a joué ses plus belles chansons (excepté « J’ai demandé à la Lune » comme plusieurs festivaliers l’ont constaté, un peu déçus). Confettis et ballons blancs sont venus parsemer le ciel étoilé du Morbihan pendant les morceaux festifs, mais aussi, lors de chansons plus graves et émouvantes comme « College Boy » et plus récemment « La vie est belle ».

La Phaze, de retour sur scène, a donné le là aux concerts du lendemain avec un album rock alternatif et engagé. Le dimanche qui attendait les festivaliers a, en effet, été caractérisé par une programmation majoritairement reggae, ponctuée de rock, punk puis du nouvel opus de Chinese Man.

Sous un soleil plombant et une chaleur presque étouffante – et oui, même en Bretagne, c’est possible – Danakil et Naâman ont insufflé la joie vivre et beaucoup « de love » en fin d’après-midi dimanche. Les festivaliers ont fini par danser pieds nus, les chaussures se balançant dans les airs.

Des concerts à l’image de l’ensemble du festival où des messages de tolérance, de solidarité et de respect de toutes les différences quelles qu’elles soient transparaissaient des différentes performances. Des messages qui ne font pas de mal…

WEEK-END ROCK'N'ROLL A FÊTE DU BRUIT
Fête du Bruit 2018, St Nolff © Hoboadormant

Cette première édition de Fête du Bruit à Saint-Nolff s’est conclue par un superbe concert de The Offspring qui ont littéralement déchaîné le public avec un voyage punk/rock vers la fin des années 90 notamment avec le fameux titre « The Kid’s Aren’t Alright » puis d’un concert de Chinese Man décapant à la scénographie percutante.

Fête du Bruit à Saint-Nolff, c’est déjà fini. Mais pas de panique, pour ceux qui « bûchaient » pour les rattrapages et pour les autres aussi, le festival continue avec sa version finistérienne à Landerneau du 17 au 19 août 2018. Il ne reste plus qu’à attendre…

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom