RENNES. LE QUARTIER LA TOUCHE EXPOSE LES CŒURS RÉSISTANTS

Du 23 mai au 28 juin 2019, la Maison de Quartier La Touche accueille l’exposition Les Cœurs résistants de l’artiste rennaise Nadège Noisette et de Bastien Michel, jeune photographe qui a consacré un reportage à l’association Cœurs Résistants en décembre 2018 au sein de la rédaction d’Unidivers.fr.

À travers une cinquantaine de dessins et photographies, venez découvrir l’association Cœurs Résistants et son engagement ! Vernissage le jeudi 23 mai 2019 à 18 h. Présentation.

Les Cœurs résistants : un titre fort pour une exposition engagée 

Depuis 3 ans, l’équipe de l’association Cœurs Résistants, entièrement bénévole, tient une épicerie gratuite au 19, rue Legraverend à Rennes. « Elle s’approvisionne en produits frais récoltés à la fin de marchés rennais et en produits alimentaires collectés dans les supermarchés afin de distribuer des paniers repas aux plus démunis (personnes de la rue ou en situation de précarité), en toute impartialité et sans discrimination – aucun justificatif n’étant demandé », explique Bastien Michel, jeune documentariste lyonnais passé par la rédaction d’Unidivers.fr. La trentaine de bénévoles qui compose cette jeune association s’investit quotidiennement avec peu de moyens, mais un engagement exemplaire.

expo coeurs resistants

Nadège Noisette et Bastien Michel ont chacun passé une journée ou plus en la compagnie des bénévoles. Sous un angle différent, mais avec la même sensibilité, ils les ont suivis dans leur quotidien, les ont questionnés et ont observé leurs actions.

Déjà initié par Nadège Noisette au moment de leur rencontre à l’occasion de sa dernière exposition à Rennes, le photographe-documentariste a rejoint le projet et ensemble, ils donnent la visibilité que l’association mérite, chacun à travers leur médium de prédilection.

expo coeurs resistants

De cette rencontre sont nées des scènes de vie et des portraits, aujourd’hui exposés à la Maison de quartier de la Touche. Autant engagés l’un que l’autre, leurs travaux se répondent et sont animés par la même cause : « soutenir l’engagement de Cœurs résistants et ceux qui font vivre l’association » comme le souligne Bastien Michel dont il s’agit de la première exposition.

expo coeurs resistants

La photo et le dessin : un moyen de militer par l’image

Au travers d’une cinquantaine d’œuvres, le regard documentaire de Bastien Michel et celui graphique de Nadège Noisette se croisent et s’enrichissent mutuellement.

Dans une surabondance constante d’images, laquelle pousse à la consommation une grande majorité, Bastien Michel a choisi de revenir à ce qu’il considère comme essentiel dans l’art, le partage du réel. « L’art sert, entre autres, à trouver des voies de communication universelles, malgré les barrières culturelles, autres que la langue. On y reconnaît le réel, mais un réel que l’on peut partager grâce à l’œuvre d’art. Il peut avoir un vrai pouvoir fédérateur, transcender les appartenances et réunir les gens ».

expo coeurs resistants
Bastien Michel devant les locaux d’Unidivers à Rennes

Des mains en action, de la nourriture ou encore des discussions avant la distribution… les photographies prises lors d’une distribution de paniers solidaires captent les gestes des bénévoles, comme un témoignage d’une réalité somme toute simple, mais indispensable. « L’asso exécute tous les jours des gestes au final très banals, mais si les bénévoles ne s’occupent pas de ces distributions, personne ne le fait… »

expo coeurs resistants

Plutôt que d’édulcorer la réalité, Bastien Michel décide de poser un regard objectif en montrant ce qu’il se passe concrètement au 19 rue Legraverend : l’organisation et la complexité de cet engagement. Il s’agira peut-être d’une vérité qui dérange, mais pourquoi ne pas lui faire face parfois ? « Ça ne sert à rien d’embellir la situation. De plus en plus de personnes dans le besoin viennent à Cœurs résistants. Avant de rencontrer les membres de l’association, je m’étais imaginé à quoi elle pouvait ressembler, la réalité a été toute autre. La photographie met des formes, des couleurs et de l’espace sur des croyances que l’on peut avoir, en ce sens elle est désacralisante. Elle sert ici à partager la désacralisation que j’ai vécue ».

expo coeurs resistants

Le noir et blanc des photographies de Bastien Michel cohabite avec la couleur des dessins de Nadège Noisette, son moyen de militer depuis plusieurs années. « L’Art peut toucher un public plus large, car il est moins frontal que la politique. Chacun y pioche ce dont il a envie », explique-t-elle. Une voix qui résonne avec celle de son partenaire d’exposition.

Nadège Noisette
Nadège Noisette
Sa démarche autant esthétique que militante forme une unité artistique dans le but de véhiculer un message fort sur la solidarité, l’écologie et le courage de porter un changement. C’est particulièrement au moyen de portraits politiques et citoyens qu’elle réussit à faire entendre sa voix.

expo coeurs resistants

Sur un fond de gouache, les portraits représentent l’association : les bénévoles, les bénéficiaires, etc. On y voit des visages aux yeux marqués au stylo ou à l’encre, certains avec le sourire, d’autres plus énigmatiques, qui attendent dans des cadres pour la plupart issus de la récupération. Les corps et les vêtements ne sont quant à eux que formes esquissées qui se fondent dans des décors abstraits et dilués.

Pour chaque personnage, Nadège Noisette créé un univers fantaisiste et coloré qui s’estompe. Cet effet de matière, proche de l’aquarelle, semble cristalliser le portrait sur la page. Nadège Noisette s’inspire d’une réalité et laisse parler son imagination. Peut-on y lire une possible opposition entre le personnage, ancré dans la réalité par la dureté du stylo, et le décor (pourquoi pas représentatif de sa situation actuelle ?) une illusion à la gouache et l’encre qui s’estompe ? Au public de laisser parler la sienne. Chacun peut y voir ce qu’il désire.

La géométrie réservée et le trait assumé que l’on remarque dans ses dessins semblent avoir une importance particulière. Un style qu’elle explique par sa formation d’ingénieur en électronique. « Cette formation scientifique, consciemment ou non, a sûrement impacté mon travail. J’utilise beaucoup de traits, de formes géométriques ».

expo coeurs resistants

Au regard des photographies et dessins, le titre de l’exposition prend tout son sens. À leur manière, tous sont « résistants » : Nadège Noisette, Bastien Michel, l’association Cœurs résistants et, surtout, les invités d’honneur du vernissage, ces personnes qui résistent tant bien que mal, quotidiennement, les habitants de la rue ou en situation de précarité. Espérons qu’ils viennent nombreux !

expo coeurs resistants

Pour le vernissage, l’association Coeurs Résistants organise un buffet ayant, une partie des ventes sera reversée à l’association.

Du 23 mai au 28 juin 2019. Exposition Les Cœurs résistants, Maison de Quartier la Touche.
Vernissage jeudi 23 mai à 18 h

Maison de Quartier La touche
6 rue du Cardinal Paul Gouyon
35000 Rennes

Comment y aller ?

Métro Anatole France / Bus C2 et 31

Facebook Coeurs Résistants

Nadège Noisette : Facebook / Site

Peintures : Nadège Noisette
Photos : Bastien Michel

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom