Rennes possède une pléiade de petits éditeurs. À l’initiative de plusieurs d’entre eux, La Rennaise d’édition vient de voir le jour. Une association pour mutualiser les savoir-faire. Et tenter de déployer une nouvelle réponse face à la crise du livre.

Difficultés de stockage, coût de présence sur les salons, fragilité du milieu de la petite édition. Une solution : le travail collectif. Un objectif : une meilleure visibilité. Au programme, la constitution d’un catalogue, un site internet, l’obtention d’un local commun, un partage des connaissances et une présence solidaire sur les salons du livre. Une bonne idée présidée par Jean-Marie Goater des éditions du même nom. Sans aucun rapport avec le sport d’équipe où il s’agit de taper dans un ballon rond, ils sont déjà au nombre de onze pour tenter d’occuper le terrain :

L’Âge de la tortue
Éditions de Juillet
Éditions Goater
Éditions du Kyste
L’œuf
Sav-heol
Pontcerq
Éditions du Coin de la rue
Éditions de la rue Nantaise
Les Portes du large
Les Perséides

Mais la liste est certainement vouée à s’allonger. D’autres participants sont déjà pressentis pur agrandir l’équipe. Venant tout juste de participer au festival Rue des livres (voir notre article), l’association sera également au Salon du livre de Paris du 22 au 25 mars sur le stand Bretagne. Avec des productions de qualité relatives à différents types de publication, de la poésie à la bande dessinée, la Rennaise d’édition vient de tourner la première page d’une aventure collective. Nous attendons la suite de ce prometteur récit.

la rennaise d'édition
La Rennaise d’édition lors du festival Rue Des livres – ©Richard Volante

2 Commentaires

  1. Je trouve que la photo est plus réussie que celle parue dans le Ouest-France, un peu triste. En fait, sur celle-ci, on remarque surtout Antoine et la posture élégante de Thomas, et c’est tant mieux.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom