Le Triangle a 30 ans et il fallait fêter cela. C’est chose faite ! Mercredi 30 septembre, le premier goûter du Triangle de l’année fut un goûter d’anniversaire en compagnie de Dominique Jégou et ses Danses de Dom. Ensuite, il y eut, jeudi 1er octobre, la soirée des 30 ans du Triangle puis, dimanche 4 octobre, le premier des six « dimanches au Triangle » avec la compagnie Soul Béton et la compagnie Engrenage .

 

La vocation du Triangle, Cité de la danse de Rennes est, depuis sa création, de rapprocher les habitants des quartiers du Blosne notamment de la culture. Faire entrer les habitants dans la danse.

Mercredi 30 septembre, pour ce premier Goûter au Triangle, c’est cubing bis, fourmilière chorégraphique de Dominique Jégou qui a été offert aux enfants. L’année dernière, le rituel de ces goûters avec les enfants s’est mis en place au Triangle et le cercle des fidèles ne cesse de s’agrandir depuis. Un mercredi après-midi par mois en compagnie de danseurs, les enfants découvrent et participent à une démarche chorégraphique. Cette année, pour ce goûter anniversaire, le chorégraphe des Danses de Dom s’est entouré des quinze élèves inscrits à l’option « Danse » du lycée Bréquigny de Rennes. Une trentaine de cubes de cinquante centimètres de côté – colorés comme les cubes des jeux de construction des enfants – étaient disposés dans le hall du Triangle.  La pièce suit des règles précises comme le seraient celles d’un jeu de société. Les deux danseurs, dans un pas de deux, et leurs danseurs complices déploient des danses très codifiées sur la musique répétitive du Tugboat des Pan Sonic (la musique reprend en boucle le rythme caractéristique des moteurs des bateaux-remorqueurs). Les élèves complices ponctuent la danse de Dominique Jégou et de Catherine Legrand, ils agissent comme des contrepoids au binôme. Ces règles qui ne sont pas données au public, mais qui agissent sur lui comme des repères sont chamboulées par les contraintes extérieures à la chorégraphie. L’espace de danse est ouvert au public et a, d’ailleurs, été placé intentionnellement sur son lieu habituel de passage. Les perturbations qu’apporte le public en traversant l’espace de danse obligent les danseurs a s’adapter. L’aléatoire bouleverse la mécanique bien huilée, la poésie cadencée, mais ne détruit rien. Au contraire, si la construction se défait, c’est pour mieux se rebâtir, s’enrichir. Et tout au long de la pièce, les danseurs en sortant de leur espace prédéfini l’agrandissent. Au fil des déplacements des contacts se créent entre danseurs, avec les cubes, mais aussi avec le public, qui est happé par cette invitation à entrer dans une danse ludique.

Jeudi 1er octobre, c’est un autre rendez-vous mensuel auquel a assisté le public du Triangle : une soirée « sous la lumière ». Créées également l’année dernière, ces rencontres, habituellement des débats, furent conjuguées pour cette semaine spéciale anniversaire avec la présentation de la saison qui débute. La première partie de la soirée fut consacrée à rappeler l’histoire du projet qui généra le Triangle puis l’évolution de ce lieu de partage. La seconde partie fut comme une suite de la visite chorégraphique du Triangle (voir l’article sur Undivers) proposé le 24 septembre : une présentation des spectacles de danse de la saison 2015-2016 avec les solos savoureux de Pénélope Parrau, Allessandra Piccoli (de la compagnie Ubi) ainsi que le duo des charmeuses Pilot Fishes. La saison promet d’être riche et hétéroclite.

Dimanche 4 octobre fut le premier rendez-vous d’une série de six Dimanches au Triangle.  Dans un esprit convivial, familial, à partir de 15 h, les enfants et leurs parents ont pu suivre des ateliers de maquillages, participer à un studio photo, mais surtout voir la Compagnie Soul Béton et Compagnie Engrenage qui s’affirment comme des valeurs sûres de la Funk à Rennes. L’énergie accumulée par le public pendant le spectacle Soul Béton & the Coconuts s’est libérée pendant la Funky boum qui suivit.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

+ d’infos :

Cubing bis, fourmilière chorégraphique de Dominique Jégou / danseurs Dominque Jégou, Catherine Legrand

Soul Béton & the Coconuts de la Cie Soul Béton & Cie Engrenage / trompette, guitare, sousaphone, chant Fanch Jouannic / chant, programmations, trombone BRING’S / saxophone Nicolas Chatelet / trompette Patrick Peirrera / scénographe et danseuse Marie Houdin / danseur Cambo

Le Triangle

compagnie Les Danses de Dom

compagnie Pilot Fishes

compagnie Ubi

compagnie Engrenage

Crédit photos : Gaëlle Lecart et Muriel Deslandes

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom