sam24 juillet 2021

CORENTIN CANESSON, LAURÉAT DU PRIX FRAC BRETAGNE – ART NORAC 2021

L’artiste Corentin Canesson est le lauréat de la première édition du Prix Frac Bretagne – Art Norac, lancé en 2020. Son travail fera l’objet d’une exposition personnelle au Visual Center d’Austin aux États-Unis en 2022.

Lancé en 2020, le Prix du Frac Bretagne – Art Norac a pour ambition d’accompagner le développement professionnel international des artistes vivant et travaillant en Bretagne.

Parmi les 43 candidatures reçues, un jury de professionnel·le·s de l’art a établi une sélection de 7 artistes finalistes dont les travaux sont présentés au Frac Bretagne jusqu’au 19 septembre 2021 (voir l’article).

Après avoir rencontré chaque artiste dans leur atelier, MacKenzie Stevens, directrice artistique du Visual Art Center, Austin, Texas, États-Unis, a décerné le Prix du Frac Bretagne – Art Norac 2021 à Corentin Canesson. Son travail fera l’objet d’une exposition personnelle au Visual Arts Center d’Austin aux États-Unis en 2022.

corentin canesson prix frac bretagne art norac
Corentin Canesson, lauréat du Prix Frac Bretagne – Art Norac, Rennes

Né en 1988, Corentin Canesson vit et travaille à Brest et Paris. Diplômé de l’EESAB-site de Rennes en 2011, il a participé au 21e Prix de la Fondation d’entreprise Ricard Le Fil d’Alerte. Son travail a notamment fait l’objet d’expositions personnelles présentées à la galerie Sator (2020), à la galerie Nathalie Obadia (2018), au Crédac – Centre d’art contemporain d’Ivry-sur-Seine (2017) et à Passerelle Centre d’art contemporain de Brest (2015).

Corentin Canesson pratique la peinture comme on ferait la reprise d’un standard de musique. Conscient de l’histoire du médium, il creuse parallèlement une veine abstraite et une veine figurative qui voient ressurgir des références plus ou moins appuyées ou dissimulées aux toiles de Bram Van Velde ou Philip Guston.

Les « motifs » qui habitent ces séries sont à entendre ici au sens de « prétextes » pour (continuer à) peindre. Ce sont les paroles d’une chanson de Yo La Tengo, la couleur de la couverture d’un livre, un oiseau au long bec qui constituent souvent le point de départ de séries au long cours. Jamais complètement terminées, elles continuent de se développer sur des années, intégrant des variables comme le format de la toile ou le budget de l’exposition.

expo prix frac bretagne art norac
Premier plan : Samir Mougas ; arrière plan : Corentin Canesson, exposition Mauve Zone

Pour Mauve Zone (exposition des finalistes du Prix du Frac Bretagne – Art Norac 2021), des tableaux réalisés entre 2010 et 2017 côtoient ainsi des toiles fraîchement peintes sur place, au sein d’une triple frise. Cet accrochage sans unité de temps, ni chronologie, est comme une « rétrospective en cours » soulignant la permanence étrange qui opère dans le travail de Corentin Canesson où les plus anciennes toiles sont régulièrement remises en jeu, où les séries abstraites côtoient de près le travail des figures.

Espace poreux à la musique, son travail pictural va de pair avec sa pratique de guitariste au sein du groupe de rock expérimental The Night He Came Home. Sans contour défini, cette formation constitue un autre espace collaboratif enregistrant et performant aux côtés d’autres artistes.

Renneshttps://www.unidivers.fr/category/rennes-bretagne/rennes/
Unidivers, la culture à Rennes, en Bretagne et en France !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
nuageux
18.9 ° C
23.2 °
17.9 °
82 %
5.7kmh
75 %
sam
20 °
dim
23 °
lun
26 °
mar
22 °
mer
13 °
- Advertisment -

L’artiste Corentin Canesson est le lauréat de la première édition du Prix Frac Bretagne – Art Norac, lancé en 2020. Son travail fera l’objet d’une exposition personnelle au Visual Center d’Austin aux États-Unis en 2022.

Lancé en 2020, le Prix du Frac Bretagne – Art Norac a pour ambition d’accompagner le développement professionnel international des artistes vivant et travaillant en Bretagne.

Parmi les 43 candidatures reçues, un jury de professionnel·le·s de l’art a établi une sélection de 7 artistes finalistes dont les travaux sont présentés au Frac Bretagne jusqu’au 19 septembre 2021 (voir l’article).

Après avoir rencontré chaque artiste dans leur atelier, MacKenzie Stevens, directrice artistique du Visual Art Center, Austin, Texas, États-Unis, a décerné le Prix du Frac Bretagne – Art Norac 2021 à Corentin Canesson. Son travail fera l’objet d’une exposition personnelle au Visual Arts Center d’Austin aux États-Unis en 2022.

corentin canesson prix frac bretagne art norac
Corentin Canesson, lauréat du Prix Frac Bretagne – Art Norac, Rennes

Né en 1988, Corentin Canesson vit et travaille à Brest et Paris. Diplômé de l’EESAB-site de Rennes en 2011, il a participé au 21e Prix de la Fondation d’entreprise Ricard Le Fil d’Alerte. Son travail a notamment fait l’objet d’expositions personnelles présentées à la galerie Sator (2020), à la galerie Nathalie Obadia (2018), au Crédac – Centre d’art contemporain d’Ivry-sur-Seine (2017) et à Passerelle Centre d’art contemporain de Brest (2015).

Corentin Canesson pratique la peinture comme on ferait la reprise d’un standard de musique. Conscient de l’histoire du médium, il creuse parallèlement une veine abstraite et une veine figurative qui voient ressurgir des références plus ou moins appuyées ou dissimulées aux toiles de Bram Van Velde ou Philip Guston.

Les « motifs » qui habitent ces séries sont à entendre ici au sens de « prétextes » pour (continuer à) peindre. Ce sont les paroles d’une chanson de Yo La Tengo, la couleur de la couverture d’un livre, un oiseau au long bec qui constituent souvent le point de départ de séries au long cours. Jamais complètement terminées, elles continuent de se développer sur des années, intégrant des variables comme le format de la toile ou le budget de l’exposition.

expo prix frac bretagne art norac
Premier plan : Samir Mougas ; arrière plan : Corentin Canesson, exposition Mauve Zone

Pour Mauve Zone (exposition des finalistes du Prix du Frac Bretagne – Art Norac 2021), des tableaux réalisés entre 2010 et 2017 côtoient ainsi des toiles fraîchement peintes sur place, au sein d’une triple frise. Cet accrochage sans unité de temps, ni chronologie, est comme une « rétrospective en cours » soulignant la permanence étrange qui opère dans le travail de Corentin Canesson où les plus anciennes toiles sont régulièrement remises en jeu, où les séries abstraites côtoient de près le travail des figures.

Espace poreux à la musique, son travail pictural va de pair avec sa pratique de guitariste au sein du groupe de rock expérimental The Night He Came Home. Sans contour défini, cette formation constitue un autre espace collaboratif enregistrant et performant aux côtés d’autres artistes.