Codenames est un jeu d’énigmes créé en 2015 par Vladimir (dit Vladaa) Chvátil, créateur tchèque de jeux de société et de jeux vidéos, et illustré par Stéphane Gantier. En France, il est édité par le groupe Iello. Nominé à plusieurs reprises, notamment en 2015 avec le fameux Golden Geek, le créateur reçoit en 2016 le prix allemand « Spiel des Jahres« , très important dans le monde du jeu de société. Testé et approuvé, si vous avez aimé le Dixit, vous aimerez Codenames !

Ce jeu participatif et cohésif peut se jouer à 2 comme à 8, en formant deux équipes : l’équipe bleue et l’équipe rouge. Chaque joueur est force de proposition pour faire avancer son équipe vers la victoire, alors les timides, imposez-vous !

Codenames affiche

Comment on y joue ?

Le but du Codenames est de retrouver tous les mots de son équipe avant ses adversaires. Si l’une des deux équipes tombe sur la carte assassin, elle perd et le jeu prend fin, même si elle est en tête. Quand une équipe n’a plus de mot à découvrir, elle gagne la partie.

Pour ce faire, on dispose au centre de la table un carré de 25 cartes. Les joueurs se répartissent en deux équipes représentées par les couleurs rouge et bleue. Dans chaque équipe, un espion est désigné, et celui-ci doit faire deviner à son équipe une série de mots à l’aide de sa carte-clef.

Les espions prennent connaissance des mots à relier et donnent à tour de rôle un Code Name constitué d’un mot évoquant le plus de termes possibles, et d’un chiffre qui représente le nombre de cartes reliées à ce mot. Ils doivent ainsi guider leurs troupes vers les mots correspondants. Ce Code Name doit respecter quelques règles : ne pas être de la même famille que le mot à deviner, ne pas être un homonyme, ne pas être contenu dans le mot, ne pas être en rapport avec l’emplacement du mot sur la table ou avec le nombre de lettres.

Codenames partie

Les autres joueurs de l’équipe se concertent ensuite sur les possibles cartes visées par ce Code Name, puis les annoncent à l’espion conteur. Si le mot a bien été deviné, la carte est validée avec une tuile de la couleur correspondant à l’équipe qui peut continuer à proposer des cartes. Si le mot désigné appartient à l’équipe adverse, c’est elle qui gagne le mot, pose sa tuile colorée dessus et joue à son tour. De la même manière, si le mot désigné est un mot neutre, c’est à l’équipe adverse de jouer. 

Codenames est un jeu participatif très agréable. Une part du mystère réside dans la complicité au sein de l’équipe : si les joueurs se connaissent bien entre eux, certaines cartes seront plus facilement trouvées, rendant ainsi le jeu plus dynamique et psychologique. À partir d’un certain niveau, on peut choisir de corser les règles, assez maniables. On annonce par exemple un chiffre plus grand que celui qui se rattache au Code Name : cela permet à l’équipe de deviner les mots qu’elle n’a pas su trouver lors des tours précédents. Souvent classé dans la catégorie jeu d’ambiance, Codenames est tout de même assez stratégique. Avec ses règles simples et ses combinaisons de noms quasiment illimitées, ce jeu a de quoi conquérir pour encore un bon bout de temps !

Matériel :

Cartes noms de code : au milieu de la table de jeu, visibles par tous, 25 cartes sont disposées en carré. Sur chaque carte, un mot est écrit dans les deux sens pour être lisible à la fois par les espions (ou conteurs) et les membres de leur équipe en face d’eux. Ce carré de mots est représenté dans les cartes-clefs des conteurs. 

Cartes-clefs : les conteurs ont à leur disposition une carte quadrillée en 5×5 qu’ils doivent tenir cachée des autres. Cette grille est en 4 couleurs : rouge et bleue qui symbolisent les deux équipes ; beige pour les cartes neutres qui n’appartiennent à aucune des deux équipes, et noire pour le mot tueur. Si un joueur tombe sur cette carte, son équipe perd et le jeu s’arrête. Enfin, les lumières qui encadrent la carte indiquent quelle équipe joue en premier.

Tuiles personnages : de couleur bleue, noire, rouge ou beige, elles permettent de définir le statut de la carte. Elles représentent les quatre types d’équipes.

Codenames disponible aux éditions Iello

Comme beaucoup de jeux de société désormais, une version en ligne de Codenames est disponible pour continuer à jouer avec ses amis à distance. Gratuite, interactive et facile d’utilisation !

À lire également sur Unidivers.fr :

Article précédentRennes. La patinoire Le Blizz vous a concocté un programme de Noël
Article suivantLes Bureaux du Coeur ou une entreprise généreuse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici