Manger équilibré et se régaler en ne consommant aucun produit d’origine animale (pas de viande, de poisson, ni de crustacés, pas non plus de produits laitiers, d’œufs ou de miel), c’est possible ! Une passionnante enquête sur le mode de vie « vegan », entre convictions éthiques et parts de marché.

 

tomatesManger équilibré et se régaler en ne consommant aucun produit d’origine animale – pas de viande, de poisson, ni de crustacés, pas non plus de produits laitiers, d’œufs ou de miel –, c’est possible ! Le véganisme, avatar absolu du végétarisme qui exclut tous les produits de l’exploitation des animaux par l’homme, a encore mauvaise presse en France. Mais, en s’affranchissant de son étiquette austère ou insipide, ce mode de vie gagne en popularité au sein d’une jeunesse urbaine et engagée, aux convictions écologistes plus ou moins radicales. Restaurants gourmets au cœur de Paris, qui réinventent avec talent la nouvelle cuisine, supermarchés vegan investissant les villes allemandes, célébrités et blogueurs diffusant sur Internet leurs recettes cruelty-free (« garanties sans cruauté ») les plus gourmandes, à base de légumineuses, de seitan ou de laits végétaux… Un filon potentiel qu’ont su flairer les industriels, entrepreneurs et chercheurs en agroalimentaire.

Le véganisme : révolution alimentaire ?

agriculteurs de bretagneAux États-Unis, où la tendance vegan a pris son essor depuis quelques années, le marché des aliments végétaux de substitution pèse déjà plusieurs milliards de dollars. Les laboratoires lancent régulièrement de nouvelles innovations – à base de soja ou de miraculeuses protéines de lupin – destinées à remplacer ou imiter la viande, le fromage ou les œufs. Mais ces produits végétaro-industriels sont-ils aussi écolos et sains qu’ils en ont l’air ? Face au scandale que représentent les conditions d’élevage industriel, le véganisme sera-t-il la révolution alimentaire du XXIe siècle ? En omnivore convaincu, le réalisateur John Kantara s’est plongé dans ce monde encore mal connu. Au fil de ses dégustations, il a perdu quelques certitudes…

Vivre vegan, le nouvel eden ? Un documentaire de John Kantara, mardi 10 janvier à 21 h 50 sur Arte; en replay jusqu’au 17 janvier 2017

Réalisation : John Kantara
Pays : Allemagne
Année : 2016

vegan

Moderner Veganismus, der auf nichts verzichten will, ist der neue Lifestyle einer jungen, gesunden Generation: Pariser Gourmet Restaurants mit veganen Spitzenkreationen, vegane Supermärkte in deutschen Großstädten, Prominente und Blogger, die im Netz Rezepte für vegane Torten und Cupcakes teilen. Aber Veganismus ist nicht einfach eine modische Variante des Vegetarismus, sondern ein neues Profit versprechendes Forschungs- und Geschäftsfeld. Unzählige Möglichkeiten, Milch, Käse, Eier und Wurst durch ein veganes Trompe-l’oeil zu ersetzen, drängen auf den Markt. Veganer essen kein Fleisch, trinken keine Milch und verzichten aufs Frühstücksei.

In den USA ist die vegane Welle längst ein Tsunami. Und ein Milliardengeschäft. Kein Wunder, dass sich in Kalifornien die ersten Bio-Tech Firmen gegründet haben, um Milch- und Fleischprodukte aus der Retorte herzustellen.

Sind vegane Produkte aus dem Labor die bessere Wahl? Sind sie gesund? Wie „grün“ und nachhaltig sind sie eigentlich? Und ist „Vegan“ moralisch der bessere Lifestyle?

John A. Kantara ist ein Genussmensch. Er kann sich ein veganes Leben nicht vorstellen, er liebt das Kochen, das Grillen, das Braten. Fleisch gehört bei ihm fast immer dazu. Auf der anderen Seite sieht er die Probleme der Massentierhaltung, der begrenzten Ressourcen und die Notwendigkeit, das Konsumverhalten zu ändern.

John Kantara begibt sich auf eine spannende und nicht nur für ihn erhellende Reise zu den Visionären der veganen Lebenswelten!

Vivre vegan, le nouvel eden ? Un documentaire de John Kantara was last modified: janvier 5th, 2017 by Cinéma TV

Un commentaire

  1. Très Intéressée, vis beaucoup avec les produits de mon jardin…pas grand chose mais …besoin d’informations ! Merci

Laisser un commentaire