RENNES VIRTUAL ROOM : JEU COLLABORATIF EN REALITE VIRTUELLE

Lancé à Rennes en février 2018, à la faveur de la mode des Escape Games, Virtual Room propose un autre type de jeu. Alors que la majorité des jeux en réalité virtuelle (VR) se joue seul et ne dure que quelques minutes, Virtual Room propose deux aventures collaboratives (jusqu’à 4 joueurs par équipe) qui durent… jusqu’à 45 minutes. Trois membres de l’équipe d’Unidivers sont allés tester pour vous l’aventure n° 1, avec un peu d’appréhension, mais beaucoup d’enthousiasme.

Impossible d’attendre avant de l’écrire d’emblée : l’appréhension a très vite disparu (oui nous étions tous capables de comprendre comment tenir les manettes et comment résoudre, avec plus ou moins de succès certes, les énigmes) et l’enthousiasme n’a fait que croître, mêlé à une surexcitation aussi bruyante qu’une horde d’écoliers dans une cour de récré !

VIRTUAL ROOM
Photo Virtual Room Rennes (sur la page Facebook)

Vous connaissez peut-être les Escape Games, sorte de cluedo grandeur nature, dans lesquels votre équipe se trouve dans une pièce et doit résoudre des énigmes dans un temps imparti pour pouvoir s’échapper. Dans les aventures de Virtual Room, vous êtes physiquement seul dans une pièce, armé d’un casque de réalité virtuelle et de manettes qui seront vos mains. Seul physiquement, mais pas virtuellement : vous êtes connectés aux autres membres de votre équipe et plongés dans une autre dimension.

VIRTUAL ROOM
La pièce fait 9 m2 et votre enthousiasme sera freiné par un signal si vous vous approchez trop près d’un mur…

Yovane, un des deux cogérants, installe à chaque joueur, chacun dans sa cabine, un casque de réalité virtuelle, un casque audio et deux manettes. Soudain, les autres membres de votre équipe apparaissent face à vous en image de synthèse et une voix vous indique la nature de l’énigme pour passer d’un espace-temps à un autre : l’Égypte Antique, la Lune ou le Moyen-Âge et on s’y croirait !

Aventure nr 1 : Année 2217.
L’heure est grave. L’équipe Alpha, chargée d’explorer le temps, a disparu. Une faille temporelle a été détectée dans le passé, risquant de faire disparaître la race humaine de la surface de la planète. Votre mission ? Constituez votre équipe Oméga (de deux à quatre membres) parmi vos plus fidèles compagnons et partez à votre tour dans les méandres du temps à la recherche de l’équipe Alpha afin de réparer les dégâts causés par la faille temporelle et ainsi sauver l’avenir du monde !

Attention, le temps vous est compté ! Vous êtes le dernier espoir de l’humanité !
Bonne chance, équipe Oméga !

Les joueurs doivent résoudre des énigmes afin d’avancer dans le jeu en communiquant ensemble grâce au casque audio. C’est là qu’intervient parfois le conflit des générations qui se transforme en une coopération :

« Oui on constate que les plus jeunes ont plus de réflexes vidéoludiques que les plus âgés » remarque Paul, un des cogérants de Virtual Room à Rennes, mais les plus âgés seront parfois aussi plus astucieux pour résoudre certaines énigmes…

À partir de 12 ans les joueurs peuvent donc venir plonger dans un espace spatio-temporel inédit, en équipe avec, pourquoi pas, papi et mamie. Chacun saura apprécier en fonction de son expérience de jeu, ou même de son inexpérience, la perfection et la beauté des décors, mais également la facilité de la prise en main de cet équipement de haute technologie.

« Certaines personnes âgées qui découvrent complètement la réalité virtuelle, oublient de jouer et regardent autour d’elles », plaisante Paul. On les comprend, c’est tentant.

VIRTUAL ROOM
Pour les groupes, une bonne manière de patienter !

Il semble utile de préciser que les joueurs ne sont jamais seuls et coachés, si nécessaire, par un membre de Virtual Room par micro interposé et quand un des joueurs, comme notre secrétaire de rédaction, se retrouve enroulé dans ses cordons à force de tirer des flèches virtuelles dans tous les sens, une âme charitable viendra également le libérer et le rebrancher afin qu’il puisse continuer le jeu. (les statistiques d’enroulement de cordons ne sont pas connues, mais il y a fort à parier qu’ils ne sont que très rares ….).

Lancé à Paris en 2017, le concept s’est très vite développé partout en France (Bordeaux, Brest, Marseille, Nancy, Orléans, Paris, Rennes, Saint-Brieuc, Toulon) puis dans le monde (Bruxelles, Bulle, Genève, Liège, Los Angeles, Singapour, Sydney).

« À Rennes nous avons accueilli près de 4000 visiteurs en huit mois », se félicite Yovane. En octobre, le groupe a lancé une deuxième aventure. « La première était davantage basée sur la découverte avec des énigmes assez simples. Là, il va falloir se creuser un peu plus la tête », décrit Paul.

Complètement novateur, on ressort de cette expérience avec l’impression d’avoir eu une vraie coupure dans le temps. Et garanti sans mal de crâne.

Paul et Yovane ont été rejoints par Quentin pour la communication en alternance. Depuis ils enchaînent les parties et les idées. « C’est beaucoup de maintenance », explique Paul, responsable de la partie ingénieure. « Mais comme ce sont des images de synthèse, les idées sont illimitées ».

Pour s’offrir une partie, comptez 25 € par personne (tarif normal, mais il y a aussi des tarifs réduits). Ce prix s’explique par le prix des machines et des casques VR, sans compter les cartes graphiques qu’il faut parfois remplacer. Le développement du jeu a nécessité le travail d’une dizaine d’ingénieurs pendant un an et demi, et cela pour une seule aventure, on imagine donc bien que Virtual Room ne peut sortir une aventure tous les six mois et que chaque aventure est réellement un petit bijou de technologie qui ne procure aucune sensation désagréable comme dans certains jeux qui donnent un peu le mal de mer ou mal des transports.

VIRTUAL ROOM

La motion sickness (mal des transports) est présente quand il y a conflit entre ce que vos yeux voient (ici, le mouvement) et ce que votre oreille interne perçoit (ici, l’immobilité). Confronté au décalage entre les informations venues des yeux et celles du système vestibulaire, le cerveau ne parvient pas à mettre à jour votre statut actuel et la confusion conduit aux symptômes de la cinétose, tel que des nausées et des vomissements, mais dans le jeu proposé par Virtual Room, ces sensations n’existent pas puisque les gestes et la vue sont en quelque sorte coordonnés.

Virtual Room. . De 12 à 70 ans. De 2 à 4 joueurs.

Du lundi au jeudi : De 10h à 22h. Le vendredi et samedi de 10h à 23h. Le dimanche de 14h à 20h.

Facebook

25 €/personne (tarif normal)
Les demandeurs d’emploi et étudiants peuvent désormais réserver et profiter de 20% de réduction avec le code « Reduc20 » (sur justificatifs). La réduction sera appliquée sur le total et la différence pour les joueurs non étudiants/non-chômeurs (justificatif demandé) sera a régler en caisse.

Vous souhaitez utiliser vos chèques vacances ? Réservez en appelant au 02 23 35 00 52.

Offrez un bon cadeau valable tous les jours de la semaine. L’heureux élu n’aura qu’à rentrer le code présent sur le bon cadeau pour choisir le jour et l’heure ! (Valable sur les deux missions)

VIRTUAL ROOM

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom