Hugo Chavez est davantage qu’un président, il est corédempteur avec Jésus-Christ, un second fils de Dieu ! De fait, le Ministère de la Culture a jugé bon qu’il soit présent dans la crèche installée pour Noël dans le centre de Caracas.

On le sait, Chavez a deux dieux : Jésus-Christ et Karl Marx. A la fronde populaire que suscite cette représentation originale de la Nativité, le leader fait répondre que son action s’inscrit dans les pas du Libérateur (autrement dit, le Christ). Tribut oblige, la crèche christiano-révolutionnaire arbore également une réplique de Simon Bolivar, le libérateur de l’Amérique du Sud au XVIIIe siècle. Qui fait le boeuf, qui fait l’âne ?

Voir les photos sur l’article du National Post avec Reuters

Un commentaire

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom