sam24 juillet 2021

TRANSAT EN VILLE 2021. LE BLUES ROCK EXALTÉ DE KO KO MO AU PARC DU THABOR

Le 22 juillet au Théâtre de verdure du Parc du Thabor de Rennes, le public assistera à la performance survoltée du duo guitare-batterie Ko Ko Mo. Après deux albums sortis depuis 2017 et une tournée en Europe et en Asie, ces deux Nantais retrouvent l’association des Trans Musicales de Rennes, qui les avaient révélés en 2015.

Une guitare et une batterie. Seulement deux instruments et pourtant. Avec sa sauvagerie communicative et sa maîtrise parfaite de la musique rock, blues et du psychédélique, Ko Ko Mo n’a de cesse depuis quelques années d’embarquer le public. Ce duo formé à Nantes apparaît pour certains comme le renouveau du rock français. Parce qu’il remet au goût du jour le côté acoustique et artisanal du live. Et par leur exultation. Avec un premier album sorti en 2017 « Technicolor Life » et un autre, « Lemon Twins » sorti en 2019, le plus frappant est de constater que ces deux Nantais, Warren Mutton et Kevin « K20 » Grosmolard, excellent aussi bien en studio qu’en concert. Et aussi bien en chansons originales qu’en cover, comme le montrent les très remarquées reprises du hit disco « Last night a DJ saved my life » ou de « Personal Jesus » de Depeche mode. On s’attend donc ce jeudi à une performance aussi énergique que d’habitude.

ko ko mo
Pochette de l’album Lemon twins

Déjà passé par de nombreux festivals en France, le groupe a aussi performé dans des pays d’Asie (Chine, Inde, Indonésie et Corée du Sud), ainsi qu’en Nouvelle-Calédonie, en Australie ou à Madagascar entre 2017 et 2019. Où qu’ils aillent, ces deux bêtes de scène transmettent leur folie, leur amour d’un rock revisité et du live au public.

« Notre mission, c’est de faire danser les gens et partager sur scène un moment unique. »

Kevin « K20 » Grosmolard

Que ce soit pour le titre « Self love age » ou pour « Shake Off Your Fear », la voix limpide et aiguë à la Ian Gilian (Deep purple) du chanteur Warren et l’énergie du batteur K20 révèlent une musique faite d’un son franc, direct, comme les groupes de hard rock des années 1970 et à mille lieues d’une musique aseptisée. « C’est une rencontre entre un bluesman (Warren, ndlr) et un mec qui écoute du hip-hop électro (Kevin, ndlr) ». Les deux artistes ne viennent pas du milieu du rock n’ roll, mais leur attitude et leur musique le devient, brassant un public très large de passionnés.

Malgré toutes ces influences, Ko Ko Mo créé son propre univers. Warren explique : « Souvent les gens nous comparent de manière élogieuse à Led Zeppelin. […] Entre 1970 et 1973 c’est le plus grand groupe live que la Terre est connue. C’est une source d’inspiration mais on […] fait du Ko Ko Mo. On a en commun d’être portés par la même énergie. […] Ils vont chercher leur inspiration dans de nombreuses directions. » Pour K20, « Alors qu’ils ne sont que trois instrumentistes, Led Zep’ tourne de manière incroyable sur scène. Nous, à deux, on tend aussi à atteindre en concert cette alchimie sonore. » Et cette proximité, on l’attend et on l’aura à n’en pas douter ce jeudi 22 juillet.

INFOS PRATIQUES

Jeudi 22 juillet à 20h

Initialement au parc de Maurepas mais déplacé au Théâtre de verdure au Parc du Thabor.

Gratuit.

Jauge de 500 places dans le cadre du pass sanitaire (test PCR, antigénique ou entièrement vacciné).

Plus d’informations

Site du groupe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
nuageux
18.9 ° C
23.2 °
17.9 °
82 %
5.7kmh
75 %
sam
20 °
dim
23 °
lun
26 °
mar
22 °
mer
13 °
- Advertisment -

Le 22 juillet au Théâtre de verdure du Parc du Thabor de Rennes, le public assistera à la performance survoltée du duo guitare-batterie Ko Ko Mo. Après deux albums sortis depuis 2017 et une tournée en Europe et en Asie, ces deux Nantais retrouvent l’association des Trans Musicales de Rennes, qui les avaient révélés en 2015.

Une guitare et une batterie. Seulement deux instruments et pourtant. Avec sa sauvagerie communicative et sa maîtrise parfaite de la musique rock, blues et du psychédélique, Ko Ko Mo n’a de cesse depuis quelques années d’embarquer le public. Ce duo formé à Nantes apparaît pour certains comme le renouveau du rock français. Parce qu’il remet au goût du jour le côté acoustique et artisanal du live. Et par leur exultation. Avec un premier album sorti en 2017 « Technicolor Life » et un autre, « Lemon Twins » sorti en 2019, le plus frappant est de constater que ces deux Nantais, Warren Mutton et Kevin « K20 » Grosmolard, excellent aussi bien en studio qu’en concert. Et aussi bien en chansons originales qu’en cover, comme le montrent les très remarquées reprises du hit disco « Last night a DJ saved my life » ou de « Personal Jesus » de Depeche mode. On s’attend donc ce jeudi à une performance aussi énergique que d’habitude.

ko ko mo
Pochette de l’album Lemon twins

Déjà passé par de nombreux festivals en France, le groupe a aussi performé dans des pays d’Asie (Chine, Inde, Indonésie et Corée du Sud), ainsi qu’en Nouvelle-Calédonie, en Australie ou à Madagascar entre 2017 et 2019. Où qu’ils aillent, ces deux bêtes de scène transmettent leur folie, leur amour d’un rock revisité et du live au public.

« Notre mission, c’est de faire danser les gens et partager sur scène un moment unique. »

Kevin « K20 » Grosmolard

Que ce soit pour le titre « Self love age » ou pour « Shake Off Your Fear », la voix limpide et aiguë à la Ian Gilian (Deep purple) du chanteur Warren et l’énergie du batteur K20 révèlent une musique faite d’un son franc, direct, comme les groupes de hard rock des années 1970 et à mille lieues d’une musique aseptisée. « C’est une rencontre entre un bluesman (Warren, ndlr) et un mec qui écoute du hip-hop électro (Kevin, ndlr) ». Les deux artistes ne viennent pas du milieu du rock n’ roll, mais leur attitude et leur musique le devient, brassant un public très large de passionnés.

Malgré toutes ces influences, Ko Ko Mo créé son propre univers. Warren explique : « Souvent les gens nous comparent de manière élogieuse à Led Zeppelin. […] Entre 1970 et 1973 c’est le plus grand groupe live que la Terre est connue. C’est une source d’inspiration mais on […] fait du Ko Ko Mo. On a en commun d’être portés par la même énergie. […] Ils vont chercher leur inspiration dans de nombreuses directions. » Pour K20, « Alors qu’ils ne sont que trois instrumentistes, Led Zep’ tourne de manière incroyable sur scène. Nous, à deux, on tend aussi à atteindre en concert cette alchimie sonore. » Et cette proximité, on l’attend et on l’aura à n’en pas douter ce jeudi 22 juillet.

INFOS PRATIQUES

Jeudi 22 juillet à 20h

Initialement au parc de Maurepas mais déplacé au Théâtre de verdure au Parc du Thabor.

Gratuit.

Jauge de 500 places dans le cadre du pass sanitaire (test PCR, antigénique ou entièrement vacciné).

Plus d’informations

Site du groupe.