La 3ème étape du Tour de France a été marquée par une chute collective à plus de 60 km/h. Course neutralisée pendant 20 mn, plusieurs abandons et de nombreux coureurs choqués et distancés. L’arrivée, en haut du terrible mur de Huy (Belgique), a réuni les favoris sauf Thibaut Pinot qui a encore perdu du temps. Le cyclisme professionnel est dur, très dur, et les coureurs de base sont au SMIC.

michel_h_tourdefrance4 001

Laisser un commentaire