Les beaux jours reviennent et peut-être aura-t-on droit à la canicule. Avec cette chaleur, l’envie de retirer le haut est courante. Les hommes ne s’en privent pas. Torses nus pour travailler sur des chantiers, dans le jardin ou, plus simplement, pour faire du sport et se balader sur les bords de mer… Mais les femmes alors ?

 Elles n’ont pas le droit d’enlever le haut, même si une tolérance s’est créée sur les plages. Dans cet esprit, la municipalité de New-York compte changer la donne, au nom du principe de l’égalité des sexes. C’est pour donner un signe fort contre les discriminations qu’une mesure a fait l’objet de notes de service pour la police new yorkaise : ordre de disperser tout attroupement suscité par l’exposition d’un torse féminin dénudé.

Nude Bike Ride : une des revendications les plus extrèmes...
Nude Bike Ride : une des revendications extrêmes…

A contrario, dans certaines municipalités françaises, l’interdiction du torse nu a fait l’objet d’arrêté pour les hommes ; les maires jugeant que cette tenue ne convient pas au standing de leur cité. Mais cette mesure s’arrête à la frontière des plages où seul le nudisme intégral est interdit (en dehors des lieux dédiés). Du reste, la loi (Article 222-32) n’est pas explicite sur ce sujet en évoquant l’exhibition sexuelle.

Depuis plusieurs années, la nudité du torse féminin est de plus en plus courante dans les publicités. Les associations féministes s’offusquent régulièrement de l’exploitation du corps féminin à des fins commerciales. Au cinéma – comme Cannes en a été l’illustration encore (Ozon, Polanski) – la question de la représentation du corps féminin est aussi matière à discussion.

delacroixliberte

L’exposition du corps féminin et des seins nus pour créer le débat fait précisément l’objet d’une contradiction au sein des mouvements féministes, comme l’a montré le cas des Femen (voir notre article).

En pratique, la possibilité d’une égalité devant la loi en matière de torse nu renvoie aux origines de nos sociétés. En effet, nombre de tribus primitives puis de sociétés antiques autorisaient la nudité de la poitrine féminine. Nombre de peintures montrent à l’envi la nudité bien qu’elle soit souvent codifiée dans des sujets bien précis. La Liberté conduisant le peuple de Delacroix fit scandale, comme la nudité hors du sacré (Manet, Courbet…). Aujourd’hui, des sites internet ne manquent pas de contradictions, tel Facebook qui censure volontiers l’Origine du Monde de Courbet mais laisse des groupes diffusant des vidéos à caractère sexuel ou violent.

Alors, retour des choses ou simple anecdote ? Verra-t-on cette égalité arriver en France ou restera-t-elle cantonnée à quelques villes symboliques des mouvements féministes ? Il est peu probable que la France légifère sur le sujet étant donné sa difficulté à gérer des changements sociétaux. Mais le débat peut avoir lieu dans les esprits ou dans les cœurs qui battent sous nos seins.

.

Un commentaire

  1. Et pourquoi pas complètement à poil ? Jusqu’où ira-t-on ? Je suis peut-être un peu rétrograde, mais cette mise à nu me déplaît profondément… C’est si agréable d’imaginer et de découvrir plutôt que de voir la chair étalée…

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom