L’Empire des Lumières est donné du 9 au 11 novembre 2017 au TNB de Rennes. Kim Kiyeong, marié à Mari, est un homme comme tant d’autres. Séoul est la ville où tous deux se fondent dans un banal anonymat.

Il suffit d’un message pour que bascule leur réel : « l’ordre numéro 4 » renvoie Kim à ce qu’il est à l’origine, un espion, introduit depuis près de 20 ans en Corée du Sud. Et voilà cet homme ordinaire qui a devant lui 24 heures pour réintégrer son pays natal, la Corée du Nord, et rayer d’un trait lapidaire le présent qu’il s’est fabriqué à l’insu de tous.

La division est au cœur d’une représentation où l’image lmée relaye le propos. Fracture politique d’une nation dont la plaie n’est pas cicatrisée, séparation d’un homme et d’une femme que les heures qui dé lent éloignent inexorablement, chavirement intérieur de deux âmes : tout n’est que déchirure. À l’instar des réalités qui se percutent et se troublent l’une l’autre, des évidences s’effritent, des mensonges s’affirment, des souvenirs hantent les mémoires.

À l’invitation du Théâtre National de Corée (NTCK) à Séoul, Arthur Nauzyciel crée en 2016, L’Empire des lumières, best-seller de l’auteur coréen Kim Young-ha, également chroniqueur pour le New York Times, chef de file d’une génération d’écrivains qui développe une vision critique et mélancolique de la Corée du Sud.

Le Théâtre National de Corée prenait ainsi le risque de confier à un metteur en scène étranger ce roman polémique, dense, touchant aux fractures de la société coréenne mais également à la condition humaine. Valérie Mréjen livre une réécriture subjective de ce récit qui se déploie entre vérité et arti ce en intégrant d’autres matériaux, comme le film et les souvenirs des acteurs eux-mêmes. Parmi eux, deux gures parmi les plus connues du théâtre et du cinéma coréens, l’acteur Hyun-Jun Ji et l’actrice Moon So-ri, dèle du cinéma de Hong Sang Soo, et prix d’interprétation à la Mostra de Venise pour son rôle inoubliable dans Oasis. Dernière création d’Arthur Nauzyciel, ce spectacle réalisé avec ses complices Pierre-Alain Giraud pour le film, Xavier Jacquot au son et le styliste Gaspard Yurkievich pour les costumes, croise littérature, théâtre et cinéma. Arthur Nauzyciel a voulu o rir au public rennais cette expérience coréenne avant une tournée en France.
D’après le roman de
KIM YOUNG-HA
Adaptation
VALÉRIE MRÉJEN ET ARTHUR NAUZYCIEL
Mise en scène
ARTHUR NAUZYCIEL

THÉÂTRE TNB L’EMPIRE DES LUMIÈRES KIM YOUNG-HA ARTHUR NAUZYCIEL JEU 09 11 20h00 CORÉE DU SUD VEN 10 11 20h00 SAM 11 11 18h00 Événement DIM 12 11 18h00
Avec HYUN-JUN JI MOON SO-RI SEUNG-KIL JUNG DONG-TAK YANG SAVINE YANG HAN KIM JUNG-HOON KIM HONG-JAE LEE Salle Serreau Durée 1h50 Spectacle en coréen surtitré en français

TNB L’EMPIRE DES LUMIÈRES

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom