Bienvenue dans un monde où le temps a remplacé l’argent. Génétiquement modifiés, les hommes ne vieillissent plus après 25 ans. Mais à partir de cet âge, il faut « gagner » du temps pour rester en vie. Alors que les riches, jeunes et beaux pour l’éternité, accumulent le temps par dizaines d’années, les autres mendient, volent et empruntent les quelques heures qui leur permettront d’échapper à la mort. Un homme, accusé à tort de meurtre, prend la fuite avec une otage qui deviendra son alliée. Plus que jamais, chaque minute compte.

L’idée de base était simple mais efficace. Réinventer le darwinisme et le capitalisme afin de faire de l’objet temps l’élément principal de la vie. Le tout éclairé par un angle sociologique prospectif un soupçon décalé.

C’est dans la veine de ses films d’anticipations qu’Andrew Niccol propose une histoire qu’il transpose dans un contexte de science-fiction. Oui l’idée était bonne, et la prestation de Justin Timberlake attendue. Malheureusement, même un bon acteur ne suffit pas à faire d’un film une réussite.

Et la liste des ratages est longue : des dialogues médiocres, des situations abracadabrantes, un défaut de profondeur des personnages. La cohésion de l’ensemble relève de l’amateurisme sans inspiration.

Un film séduisant durant la première demi-heure puis qui s’égare dans… le mur.

A éviter.

Thriller réalisé par Andrew Niccol avec Amanda Seyfried,
Justin Timberlake, Cillian Murphy, 23 novembre 2011,1h 41min

Un commentaire

  1. non mais franchement la nénette comment elle peut courir avec ses talons aiguille alors que moi je tiens pas debout avec ! !
    Qu’on me dise pas que c’est pas truquer ! !

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom