Terres Neuves, comme on fait peau neuve. Terres Neuves c’est une œuvre. Celle qui a demandé 3 années de travail et de vie au photographe Jérôme Sevrette. Terres Neuves c’est un livre alors ? Pas seulement.

C’est un livre de photographies. Mais pas vraiment. Une double compilation CD illustrée par des photographies. Non plus encore ! Puisque les écrivains Amine Boucekkine, Marie Möör, Xavier Plumas et Danielle Robert-Guédon y participent, et non avec des fonds de tiroirs ou des rogatons s’il vous plaît. Avec des textes, des vrais, des inspirés. Pas simple de définir ce projet ? C’est une œuvre, une œuvre collective, initiée par Jerôme Sevrette, un photographe rennais pas anodin. Ce grand amateur des musiques de son temps a su par la qualité de son travail séduire des artistes aussi différents qu’Ulan Bator, And Also The Trees ou Frédéric Truong notamment.

Jérôme Sevrette, photo de Fabienne Cresens
Jérôme Sevrette, photo de Fabienne Cresens

Actif et créatif depuis la fin des années 80, Jerôme Sevrette (un photographe qui travaille depuis 2002 principalement en numérique et en Polaroid), s’est trouvé un beau jour, à la fin d’une exposition, confronté a un travail (un livre-photo accompagné d’un CD) qui l’interroge. Cela le conduit à  questionner sa pratique, ses envies, ses propres projets. Et c’est une sorte de satori. En l’espace de quelques instants, l’idée est là – la vision de quelque chose ce pourrait être. Pas encore la conscience nette du chemin de croix que peut représenter la réalisation d’une telle œuvre hybride.

Mais, en France, toutes disciplines confondues, la transdisciplinarité est un principe qui ne s’applique pas partout. Pourtant, les artistes sont partants eux, rapidement. Les quatre écrivains que nous avons cités plus 32 musiciens ou groupes (parmi les locaux de l’étape : Complot, Pascale Le Berre, Olivier Mellano ; et les autres : And Also The Trees, Bruno Green, Richard Pinhas, Sieben, Frantic, Tue Loup…). Pour tous il s’agissait, plus que « d’illustrer » les images de Jerôme, de transcrire les sensations qu’elles faisaient naître en eux, transmettre en notes et en paroles, en histoires, le regard étranger du photographe substituer aux leurs. Tracer un chemin en mettant bout-à-bout quelques clichés, s’arrêter devant un seul, contempler, s’y déplacer ou s’en extraire.

Les musiques viennent le dire et les textes enluminent les images. Les lieux capturés en photos restent « sans nom ». Par l’image les voici devenus libres d’interprétations. Surtout que Jérôme ne fait pas dans le naturalisme réaliste. Ses clichés sont à 90 % retravaillés en post-traitement. On connaît bien la postérité du terme « imaginal » forgé par l’iranologue Henry Corbin pour désigner ces outres-mondes que pénètrent la vision des spirituels. On oublie souvent que ce mot lui fut inspiré par ce que les mystiques musulmans appelaient « le pays du non-où ». Monde d’une lumière paradoxale, par excellence musicale et visuele, qui toujours demande un décryptage où se mêlent savoir et sensation.

TERRES NEUVES_HD 020_DCet œuvre multiforme insolite, ces Terres Neuves s’avèrent être une audacieuse invitation (surtout dans le climat morose de la création actuelle) à expérimenter une approche nouvelle de tous les « non-où ». De tous ces lieux vierges, innommés que nous portons en nous sans les voir, sans les entendre. Maintenant que ce projet d’envergure va, enfin, (grâce au soutien soudain et presque inattendu des Editions de Juillet et du label belge Str8line Records) atterrir entre les mains de ses heureux acquéreurs, il reste à savoir comment eux, comment chacun d’eux, va en savourer l’ambitieuse ampleur. Lecteurs d’abord, spectateurs, auditeurs ? Il faudrait là aussi inventer un autre terme.

Certains tenteront-ils de retrouver le cheminement personnel des artistes confrontés comme eux à ces images crépusculaires dans lesquelles la lumière toujours discrète, quoique presque palpable, semble appeler à une distance, à une autre qualité de présence ?

Terres Neuves, 25 photographies en mots et en     musiques (format 33X33, cartonnage, format triple album vinyl, un portfolio de 25 photographies, 2CD, un livret 16 pages), Les Editions de Juillet, Str8lineRecords, mars 2013, prix public 35 euros

Le lancement de Terres Neuves aura lieu du 15 au 17 mars 2013 à Rennes dans le cadre du festival Rue des Livres.

La culture est une guerre contre le nivellement universel que représente la mort (P. Florensky) Journaliste, essayiste, musicien, a entre autres collaboré avec Alan Stivell à l’ouvrage « Sur la route des plus belles légendes celtes » (Arthaud, 2013)
thierry.jolif [@] unidivers .fr

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom