Le roman The Terranauts de T.C. Boyle, paru aux États-Unis à l’automne 2016, est introduit par les mots bien connus et souvent mal compris de Jean Paul Sartre : « L’enfer, c’est les autres ». Effectivement, les protagonistes de cette fiction, inspirée d’une expérimentation réelle ayant eu lieu en Arizona durant les années 90, vont devoir vivre confinés dans une immense structure abritant différents écosystèmes baptisés Écosphère 2. Durant deux années.

T.C BOYLE
Biosphere 2 Arizona

L’objectif de cette expérience scientifique sera d’étudier la résistance physique et mentale de ces jeunes hommes et femmes dans une démarche préparatoire à un voyage vers Mars ou encore à la vie sur notre planète dans une perspective d’évolution critique liée aux bouleversements climatiques. T.C. Boyle est un écrivain proche de la nature, en effet comme il l’évoque régulièrement sur son site, il s’isole souvent sur les hauteurs de Californie pour y puiser son inspiration. Aussi dans ses précédents romans « Un ami de la terre » ou « Après le carnage », il mettait en situation des écologistes en lutte avec des opposants gouvernementaux. Un autre aspect récurrent dans ses écrits est la vie en collectivité : communauté idéaliste dans le roman « Les femmes » ou encore dans son livre « D’amour et d’eau fraîche ».

TC BOYLEThe Terranauts aborde donc ces deux éléments : la vie collective et l’écologie. La biosphère où vivent les jeunes scientifiques est un gigantesque abri dans lequel a été implantée une mer artificielle, une forêt tropicale où évoluent des petits primates, une savane et diverses plantations ainsi qu’une ferme pour l’élevage de porcs permettant ainsi une autosubsistance alimentaire. Financé par un fortuné appelé non sans une légère moquerie « God The Creator », ce projet est médiatisé par les TV américaines ; les participants n’ont pas le droit de sortir du complexe et communiquent avec le monde extérieur essentiellement via une sorte de parloir empêchant également tout contact physique. Cet aspect rappelle évidemment les télés réalité de type Nice people ou Loft story que T.C. Boyle ne manque pas d’égratigner au passage. Le livre assez épais (600 pages) est découpé en chapitres dont la narration est menée alternativement par les trois principaux personnages à savoir la belle et jeune Dawn Chapman, le séducteur charismatique Ramsay Roothoorp et la jalouse et arriviste Linda Ryu. Le lecteur découvrira avec amusement les deux principales difficultés des personnages à vivre coupés du monde : la bouffe et le fun ! Difficile en effet de se contenter d’une alimentation sommaire et peu variée avec un quotidien rythmé par des tâches répétitives loin d’être épanouissantes : donner à manger aux porcs, travailler la terre pour la culture de patates douces et autres légumes, le tout sous une température parfois étouffante maintenue artificiellement.

Certains auront enfreint le règlement en introduisant quelques produits récréatifs comme des M&M’S ou du cannabis. Une scène assez drôle entre Dawn Chapman et le geek de l’expédition venu lui déclarer sa flamme est ainsi évoquée :

You look beautiful he said…, I have something for you…M&M’s. The crinkled yellow wrapper, the bold brown letters. One hundred forty-four calories per serving. Chocolate. Peanut. Sugar.Hard candy shell. M&M’s ! I couldn’t believe it.

Tu as l’air magnifique, dit-il, j’ai quelque chose pour toi… Des M & M’s. Le sachet jaune plissé, les fameuses lettres brunes. Cent quarante-quatre calories par portion. Du chocolat. Des cacahuètes. Un enrobage croquant au sucre. Des M & M’s ! Je ne pouvais pas le croire. (traduction provisoire réalisée par la rédaction d’Unidivers).

T.C. BOYLEÀ côté des tâches quotidiennes, les Terranauts essaient de se divertir en organisant des fêtes régulièrement arrosées d’un breuvage alcoolisé fait maison à base de bananes fermentées… peu ragoûtant en effet. Comme dans les télés réalités évoquées plus haut, les aventures amoureuses sont très présentes tout le long du livre et garantissent une forte audience chez les téléspectateurs. « God the Creator », responsable du projet aux manettes du fonctionnement de la mission depuis son Q.G. externe à L’Écosphère 2, influencera le cours des évènements à des fins médiatiques suite à un imprévu causé par Dawn Chapman. T.C Boyle dépeint les tracas, les trahisons et manipulations entre les membres de cette équipée toujours avec humour et réalisme, mais les relations vues sous l’angle amoureux reviennent un peu trop souvent, causant malheureusement quelques longueurs inutiles.

THE TERRANAUTS est un roman de T.C. BOYLE paru en octobre 2016, 528 pages, 21,5 €, Bloomsbury

Roman THE TERRANAUTS de T.C. BOYLE : Objectif terre was last modified: février 3rd, 2017 by Nils Arrec
Nils Arrec est un musicien ayant étudié à l'école nationale de guitare Ibanez de Rennes. Il partage son temps entre la composition de chansons folk, de morceaux blues, et la lecture de romans également.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom