Cachée dans une cour du centre-ville, la galerie Antre temps de Constance Villeroy est un lieu improbable inspiré d’une chanson de Nougaro ou de Nino Ferrer. Estimant l’espace propice au partage, l’artiste invite ses coups de cœur, avec un goût certain pour le télescopage. Elle reçoit actuellement le peintre Stéphane Moizan et la plasticienne Odette Picaud. Deux pratiques, deux univers.

stephane moizan, artiste
Profondeur chromatique et exécution maîtrisée dans la pâte de Stéphane Moizan qui dépose sur la toile des enduits « à la manière de calligraphies exécutées au couteau à peindre ». Il racle, gratte, lisse et creuse les couches de pigments et crée des paysages qu’on voit marins ou terrestres selon leur dominante, bleu ou rouge. Encadrés par ses soins avec des baguettes épaisses, ils donnent l’impression de fenêtres ouvertes sur un monde « sédimentaire » – notion que le peintre revendique.

odette picaud, fanny crennQuant à Fanny Crenn, alias Odette Picaud, elle récupère tout ce qu’elle peut pour composer des « poupées » à ne pas mettre entre toutes les mains. Non seulement parce qu’il leur arrive de contenir des crottes de lapin (en l’occurrence, pas dans cette expo) mais parce qu’elles sont fragiles et surtout qu’elles peuvent générer un sentiment de malaise. La créatrice bretonne a dû beaucoup trainer dans les musées d’arts premiers et dans les vide-greniers. Tous les vestiges du passé, étoffes, canevas, plumes, porte-jarretelles entrent dans des compositions qui semblent attendre les aiguilles pour jeter des sorts ! Poupées girly vaudou, on pense bien sûr aux fétiches africains, aux ex-voto chrétiens, aux « souvenirs de Lourdes » et autres poupées qu’on enfermait dans les tombeaux de rois égyptiens ou incas. Besoin de cornes pour une diablesse ? Allez hop, elle inclut un os de poulet limé. Dans moins d’un siècle, ces œuvres seront au musée du Quai Branly. On parie ?

 

45, rue de la Parcheminerie (côté rue Lanjuinais), Rennes. Jusqu’au 11 juillet
Mardi, jeudi, vendredi de 12h à 18h. Mercredi de 10h à 16h. Samedi de 15h à 19h.
Vernissage jeudi 22 mai à 18h.
Fermé à l’Ascension, mais pas à la Pentecôte.
www.constancevilleroy.com

mc.biet [@] unidivers .fr Architecte de formation, Marie-Christine Biet a fait le tour du monde avant de revenir à Rennes où elle a travaillé à la radio, presse écrite et télé. Elle se consacre actuellement à l'écriture (presse et édition), à l'enseignement (culture générale à l'ESRA, journalisme à Rennes 2) et au conseil artistique. Elle a été présidente du Club de la Presse de Rennes.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom