Pour vous guider dans les sorties BD de juin 2017 afin de mettre de bonnes bandes dessinées dans vos valises des vacances estivales, Unidivers vous présente quelques nouveautés susceptibles de vous séduire. Subjectivité garantie. Plaisir aussi…

Ce petit florilège des parutions BD, parmi des dizaines d’ouvrages d’un mois de juin défini comme « creux », vous aidera peut-être à découvrir une BD inattendue, car rien ne remplace une visite chez votre libraire préféré. Mais un lecteur averti en vaut deux. Bonne lecture.

BD JUIN 2017Dernier mois de l’année éditoriale, le mois de juin n’est pas le plus propice pour la parution d’ouvrages majeurs. Aussi une grande partie des publications concerne des séries en cours qui possèdent déjà des lecteurs fidèles. Incontestablement, la vedette du mois sera le tome 3 de « Les Beaux Étés » de Zidrou et Jordi Lafebre (1) qui allie magistralement chronique familiale et nostalgie: les personnages vieillissent et on se retrouve en 1992, vingt ans après le début de l’histoire. Zidrou (voir notre article) manie à la perfection l’observation du quotidien avec tendresse. Succès garanti pour un genre qui avec « Les Vieux Fourneaux » (voir notre chronique) ou « Les Gens Honnêtes » attire toujours des milliers de lecteurs.

BD JUIN 2017Les séries historiques continuent leur périple avec le tome 9 de « Oracle », sous-titré « La Louve » (2) consacrée à la guerre menée par Sparte à La Messénie. Passant de la Grèce Antique avec un saut dans le temps vertigineux, on retrouve avec plaisir les tomes 5 respectifs des « Mystères de la troisième, quatrième et cinquième République » (3).

Classiques, mais efficaces et bien documentés, ces trois polars sur fond historique nous emmènent respectivement sur des scénarios de Richelle en 1943 à Londres, en 1958 à Alger ou en 1968 à Paris et Libreville. Seconde guerre mondiale, les « événements » d’Algérie ou la Françafrique sont les toiles de fond de ces BD d’ambiance.

BD JUIN 2017Entre ces deux extrêmes historiques, Glénat poursuit sa collection inégale « Ils ont fait l’histoire » avec deux BD consacrées à « Robespierre » (4) et « Clémenceau » (5) dont on nous annonce une approche différente des images communément transmises. Rien à voir cependant avec le tome 2 de « Napoléon » (6) chez Bamboo qui offre une image déjantée et humoristique de l’empereur sur fond d’anecdotes garanties « vraies ». On passe à l’Empire suivant avec le tome 6 de « La Banque » (7) qui poursuit la saga Saint-Hubert dans le milieu de la finance, saga familiale qui permet d’associer étude de personnages et de faits historiques.

ACTUALITÉ BD JUIN 2017Presque aussi ancien que les empereurs (le tome 1 date de 1984), « XIII » devient aussi à sa manière une fresque familiale puisqu’avec la série « XIII Mystery » ce sont les personnages secondaires qui deviennent à leur tour les héros le temps d’un album. Cette fois-ci le tome 11 est consacré à Jonathan Fly (8), le tome 12 est déjà prévu en octobre.

Pour ressortir un « one shot » séduisant peut être faudra-t-il aller du côté du roman graphique et de « One Two Three Four Ramones » (9) dans lequel quatre jeunes paumés New-yorkais irrécupérables courent a priori à la catastrophe, mais vont créer sous l’égide du plus perdu d’entre eux, le bassiste Dee Dee Ramone, un groupe de rock à la chaotique longévité annonciateur du mouvement punk. Toujours dans les romans graphiques, la couverture magnifique de « Les Disparues d’Orsay » (10) poursuit la collaboration de Futuropolis avec le musée parisien. Cette fois-ci Stéphane Levallois fait disparaître la présence féminine des tableaux exposés. Une manière originale de revisiter l’histoire de l’art.

Dans un genre opposé, celui du fantastique, « Plutona » (11) s’inspire de Stephen King pour tracer le portrait de cinq adolescents du Midwest américain qui, découvrant un cadavre au sein d’une forêt, vont peu à peu s’éloigner les uns des autres. Frissons garantis.

BD JUIN 2017Pour terminer un petit rappel aux bibliophiles: la sortie en version grand format du tome 3 de « Undertaker » (12), un format qui permet d’apprécier à sa juste valeur les dessins et le scénario d’une série western qui devient déjà incontournable.

 

 

Les sorties BD de juin 2017

 

(1): 9 juin chez Dargaud.
(2): 14 juin chez Soleil. Dessins: Roberto Jorge Viacava. Scénario: Lesparre
(3): 14 juin: « Les Mystères de la Troisième République », « Les Mystères de la Quatrième République », « Les Mystères de la Cinquième République ». Tomes cinq pour chaque série. Editions Glénat.
(4)7 juin: « Robespierre » de Gabella/Mely chez Glénat
(5) 7 juin: « Clémenceau » de Dely/Regnault chez Glénat
(6) 7 juin: « Napoléon » tome 2 de Stedo/Cazenove chez Bamboo
(7) 9 Juin: « La Banque: 1882-1914 ». Boissière/Siro/ Delf Chez Dargaud.
(8) 2 juin « XIII Mystery: Jonathan Fly ». Taduc/Brunschwig chez Dargaud
(9): 8 juin chez Futuropolis.
(10) : 8 juin « Les Disparues d’Orsay » de S Levallois chez Futuropolis.
(11): 8 juin « Plutona » de Lenox/Lemire/Bellaire chez Futuropolis.
(12): 9 juin « Undertaker: L’Ogre de Sutter Camp ». Tome 3 chez Dargaud. Édition Bibliophile.

Le duel Anquetil Poulidor sur les pentes du Puy-de-Dôme en 1964, les photos de Gilles Caron dans le Quartier latin en Mai 68, la peur des images des Sept boules de cristal de Hergé, les Nus bleus de Matisse sur un timbre poste, Voyage au bout de la Nuit de Céline ont façonné mon enfance et mon amour du vélo, de la peinture, de la littérature, de la BD et de la photographie. Toutes ces passions furent réunies, pendant douze années, dans le cadre d’un poste de rédacteur puis rédacteur en chef de la revue de la Fédération française de Cyclotourisme.

Laisser un commentaire