Cette chanteuse canadienne à tendance folk/pop acoustique aura mis 3 albums avant de nous séduire. Elle est revenue en force novembre dernier avec un quatrième opus. Il a permis à sa carrière de décoller outre-Atlantique où elle a remporté trois Juno Award Nominations. Elle a même pensé à une version française pour ses fans québécois. Présentation harmonieuse…

Le titre Stompa est sorti en single en novembre 2012 a été diffusé sur la série Grey’s anatomy avant d’être certifié Platine en janvier 2013. Mais le reste de l’album est plus récent. Il est plus contemporain dans sa production et le choix des morceaux, tout en gardant l’authenticité de Serena Ryder.

harmony, serena ryder

What I wouldn’t do qui débute l’album est un bon mélange de folk et de pop. Un timbre original, le rythme et le refrain au diapason. Fall est également réussi, avec un son et un refrain sixties. Call me (rien à voir avec l’appel de Blondie) continue le mélange de genre. Le couplet fait écho à des titres folk des années 70 (Dave Mason notamment). Le refrain et le son, notamment les percussions, rendent le morceau plus pop et moderne – ce qui est bien vu.

Baby come back est tout simplement superbe. Un morceau riche en mélodies et harmonies. Please baby please offre une magnifique ballade piano-voix. For you, aux accents jazz, reste dans la mouvance de chanteuses comme Adèle. Agréable à écouter. Heavy love est un mi-tempo pop/folk bien travaillé autant pour l’accord piano-voix que les chœurs tendance gospel.

Stompa est le hit par excellence avec un son très en vogue. Mary go round est encore un mélange de country/blue grass et pop sur le refrain. Serena Ryder a vraiment tout compris. L’album se termine avec Nobody but you, court titre a capella.

Sans adhérer à tout l’album, Harmony est très agréable à écouter. Nul doute que Serena Ryder rencontre le succès. En attendant son prochain album… Peut-être en français ?

Harmony de Serena Ryder, chez MIS, 2012, 22€

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom