Le chercheur Philippe Davy était l’invité de la dernière émission « Voyages extraordinaires dans le monde des sciences » sur Radio Laser. Pendant une heure, il a diffusé son savoir autour des sciences de la terre, ce que l’on appelle les « géosciences ». Un sujet passionnant qui nous concerne tous. Le Rennais a été distingué par le Prix de la Recherche.

Unidivers et Radio Laser avaient invité Philippe Davy dans le cadre de l’émission « Voyages extraordinaires dans le monde des sciences ». Ils sont très heureux d’apprendre qu’il vient de recevoir ce Prix qui couronne une belle carrière au bénéfice de la modélisation des systèmes géologiques et environnementaux. Il avait auparavant reçu le Grand Prix Aymé Poirson de l’Académie des Sciences en 2001 puis le Prix Dolomieu du Bureau de Recherches Géologiques et Minières en 2021, à l’Académie des sciences.

Nous avions fait avec Philippe, directeur de recherche au CNRS, un tour d’horizon d’un domaine éminemment pluridisciplinaire, les géosciences, et nous concernant tous. Il s’agit de la terre, notre Terre. Les côtes, les fleuves, les reliefs, tout ce que nous regardons, parcourons, travaillons, modifions … a une histoire. Parfois très longue, parfois
soumise à des changements très rapides.

À la veille des départs en vacances, et de découvrir de nouveaux espaces, réécoutez-le comme nos trois collégiens qui nous accompagnaient ce jour-là, Félix et moi.

Quand nous nous promenons le jour, que voyons-nous dans les paysages ? Plaines, collines, montagnes, rivières, lacs, glaciers, estuaires… Quand nous levons les yeux la nuit, où nous situons-nous entre les planètes, les étoiles et les galaxies ? Et quand nous creusons le sol, ne serait-ce qu’un peu, que trouvons-nous ? Ce sont tous ces espaces et ces temps derrière et devant nous, leurs histoires en somme, qu’embrassent les sciences de la terre. Bien sûr et comme souvent, puisqu’il faut définir chaque chose précisément pour pouvoir se comprendre, ces sciences emploient des noms savants mais, finalement, pas si savants que ça pour certaines. Si géologie, paléontologie, pétrologie, pédologie, géomorphologie, géodésie demandent quelques éclaircissements, la volcanologie (c’est-à-dire les volcans, les geysers, les fumerolles, les éruptions volcaniques, les magmas, les laves, etc.) et la sismologie (tremblements de terre et propagation des ondes à l’intérieur de la Terre) n’en ont guère besoin tellement ils nous sont familiers.

tectonique plaque

Les défis du sous-sol. Stockage de déchets, minerais, tunnels, eau et villes souterraines.

En un mot, cette fine pellicule à la surface des continents qui enveloppe notre planète Terre et sur laquelle nous vivons mérite toute notre attention car elle conditionne la vie de tous les organismes vivants. Qualité et quantité des ressources en eau, richesse des sols pour l’agriculture, réserves géologiques, notamment énergétiques et métaux rares, tous ces éléments et beaucoup d’autres sont soumis à une pression toujours plus grande par les activités humaines. Surexploitation des ressources, réduction de la biodiversité, dégradation des milieux posent la question de notre devenir même et celui de toutes les espèces.

tectonique plaque

Modélisation mathématique de crues et de l’érosion pour l’évaluation des risques.

Philippe Davy, Directeur de recherche au CNRS, ne peut pas nous emmener voyager partout mais il peut déjà nous en raconter beaucoup. Géosciences Rennes, le laboratoire pluridisciplinaire des Sciences de la Terre et de l’Environnement qu’il a dirigé et où il travaille, s’intéresse aux processus géologiques et à l’évolution des surfaces continentales aux échelles de temps longues, ainsi qu’au fonctionnement et à la dynamique de notre environnement naturel sur des échelles de temps humaines. Les questions sociétales sont aussi traitées par le biais de la mise en place des ressources (eau, énergie, minerais), de l’impact potentiel de l’homme sur les milieux (e.g., polluants émergents) et des risques naturels.

Actuel directeur de « Fractory », un laboratoire commun CNRS-Université de Rennes-Itasca, Philippe Davy a reçu le prix Dolomieu du Bureau de Recherches Géologiques et Minières 2021 de l’Académie des sciences. Spécialiste de la modélisation des systèmes géologiques et environnementaux, il développe des recherches sur la genèse de leur complexité spatiale et sur leur dynamique. Il s’intéresse aux réservoirs géologiques fracturés, aux processus thermo-hydro-mécaniques, à l’érosion des reliefs et aux instabilités fluviatiles.

tectonique plaque

L’équipe de Fractory en 2022

Nous avions avec nous trois jeunes invités de 3e. Un entretien-bonus a donc été réalisé consacré à leurs questions !

Pour aller plus loin :

https://geosciences.univ-rennes.fr/les-geosciences-en-un-clic#p-647
https://www.insu.cnrs.fr/fr/identifier-les-enjeux-futurs-les-prospectives-scientifiques
https://fractorylab.org/
https://osur.univ-rennes.fr/
https://www.univ-rennes.fr/actualites/disparition-de-jean-pierre-brun

tectonique plaque
Article précédentPaimpol Saint-Quay Saint-Brieuc. La tournée disco open air de Seanapse
Article suivantClohars-Carnoët. Un été à Kloar, Musicales de Saint-Maurice, veillées contées et Claude Huart…
Jean-Louis Coatrieux
Jean-Louis Coatrieux est spécialiste de l’imagerie numérique médicale, écrivain et essayiste. Il a publié de nombreux ouvrages, notamment aux éditions La Part Commune et Riveneuve éditions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici