mar 29 novembre 2022

Sabyl Ghoussoub remporte le prix Goncourt des lycéens

Le résultat du prix Goncourt des lycéens, 35e édition, était annoncé jeudi 24 novembre 2022 à l’hôtel de ville de Rennes. Et c’est à Sabyl Ghoussoub qu’il a été remis pour son roman Beyrouth-sur-Seine.

Rennes, 12 h 45. Sous les lambris rococo de l’hôtel de ville, une foule s’amasse, trépignant d’impatience. Après ses délibérations à huis clos, le jury de lycéennes et lycéens prend place sur l’estrade aux couleurs de la Fnac, qui coordonne ce petit frère du prix Goncourt avec le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, « sous le haut patronage de l’académie Goncourt ». Sur douze, ce sont en écrasante majorité des filles. « Il est tout seul le pauvre garçon ? », entend-on. « Non, regarde il y en a un deuxième », répond-on.

goncourt lyceens

Sous les regards avides de la presse, et bienveillants des parents et professeurs, les jeunes lectrices et lecteurs attendent sagement le direct de France 3 pour faire leur annonce. Parmi les quatre finalistes, le jury a tranché : c’est Sabyl Ghoussoub qui obtient le prix Goncourt des lycéens 2022 pour son ouvrage Beyrouth-sur-Seine (Stock). Il l’emporte sur Nathan Devers (Les Liens artificiels, Albin Michel), Sarah Jollien-Fardel (Sa préférée, Sabine Wespieser) et Pascale Robert-Diard (La Petite Menteuse, L’Iconoclaste).

Sabyl Ghoussoub est né à Paris en 1988, d’une famille libanaise. Il est journaliste, photographe, commissaire d’exposition et auteur de trois romans. Le Liban tient une place importante dans ses activités et son œuvre à l’image de son roman Beyrouth-sur-Seine qui évoque l’histoire de ses parents déjà installés à Paris lorsque la guerre éclate dans leur pays en 1975. L’auteur profite de ces pages pour mener une réflexion sur la famille, l’immigration et le lien aux origines.

goncourt lyceens
© Olivier Roller

Immédiatement après l’annonce, le lauréat est joint par téléphone. « Le mauvais lycéen que j’étais voudrait remercier les merveilleux lycéens que vous êtes. C’est un immense honneur et je suis très heureux d’avoir obtenu ce prix pour ce livre-là, qui est un hommage à l’histoire de mes parents, à des exilés de la guerre. Je pense beaucoup au Liban, et à tout ce qui se passe dans ce pays aujourd’hui, et à tous les exilés des guerres de manière générale. C’est une petite histoire personnelle mais qui résonne bien au-delà de moi et de l’histoire de mes parents. »

La remise des prix se tient le soir même, au ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. Puis, du 30 novembre au 2 décembre 2022 auront lieu, à Rennes également, les rencontres nationales, point final du Prix Goncourt des lycéens. Elles réuniront près de 350 élèves parmi les 2000 jurés, ainsi que des professeurs, éditeurs et auteurs sélectionnés.

goncourt lyceens

Sabyl Ghoussoub, Beyrouth-sur-Seine, Stock, août 2022. 200 pages. Prix : 20.50 €

Jean Gueguen
Jean Gueguenhttps://www.unidivers.fr
J'aime ma littérature télévisée, ma musique électronique, et ma culture festive !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici