Ce samedi 3 septembre, l’artiste Zède, ou Céline Ziwès de son vrai nom, a inauguré sa nouvelle exposition Rosir les jours à l’Orangerie du parc du Thabor, qu’elle ouvrait d’une performance artistique en live. L’exposition, qui se déroule jusqu’au dimanche 11 septembre 2022, prolonge l’été en proposant une déclinaison de paysages abstraits et figuratifs aux couleurs vives.

Zède Rosir les jours
Céline Ziwès, alias Zède, en compagnie de Dj Népi le soir du vernissage de Rosir les jours, samedi 3 septembre 2022 à l’Orangerie du Thabor, Rennes.

Le public a pu observer le processus créatif de Céline Ziwés, Zède de son nom d’artiste, au rythme d’un DJ set dessiné le jour du vernissage. DJ Népis, mixeur amateur et ami de Bibiche, surnom affectueux donné à la Rennaise par son entourage, a composé un morceau aux consonances électro dans le but de retranscrire l’imaginaire artistique de Céline. Traits, formes et couleurs ont jailli sur fond blanc et se sont transformés comme dans un rêve en paysages abstraits composés de ponts, de fleurs, d’étendues d’eau et de petits personnages. Tant dans sa production en live que dans le reste de son exposition, son œuvre exprime une certaine innocence poétique et une sérénité qui offrent au public un moment suspendu.

  • Zède Rosir les jours
  • Zède Rosir les jours
  • Zède Rosir les jours
  • Zède Rosir les jours

Malgré leur petit format, ses tableaux ouvrent une fenêtre sur la nature et nous transportent vers de nouveaux horizons. Un transport renforcé par le choix artistique de Céline de texturer ses œuvres en utilisant différents matériaux tels que le pastel, l’aquarelle, le crayon et différents outils comme des brosses made in home et autres tampons et pinceaux. Ses préférences artistiques s’expliquent par ses humeurs, ses « tendances » comme Zède le qualifie. La technique du collage, très utilisée lors de l’exposition Sous tes yeux le voyage en 2018, est quasi absente de Rosir les jours.

L’univers bucolique et onirique de l’artiste que l’on retrouve dans la présente exposition s’explique en partie par un autre versant de son travail plus figuratif et engagé. Cette sensibilité lui vient de sa formation à Science Po Rennes qui l’a amené à travailler plusieurs années pour la lutte contre les discriminations à Rennes Métropole. Dans ce cadre, Céline s’attarde sur des thématiques plus sociales, s’intéressant à certaines failles systémiques. Elle met aujourd’hui son art au service des causes qu’elle a longtemps défendues. Zède peut également être sollicitée par des organismes ou entreprises afin de procéder à de la facilitation graphique. Pédagogie, visibilité et lisibilité se trouvent au cœur de ce projet.

Les réalités pesantes qu’induit ce travail ont donc incité l’artiste à se créer une sorte d’échappatoire, un espace de recueil dans lequel elle peut s’arrêter sur les bonheurs simples et rosir les jours parfois trop sombres. Céline construit ainsi son équilibre personnel et artistique entre deux démarches créatives qui traduisent deux passions différentes, mais complémentaires.

zede rennes

L’exposition Rosir les jours se déroule du 3 au 11 septembre 2022 à l’Orangerie du Thabor, Rennes. Entrée libre.

L’espace d’exposition est ouvert du mardi au dimanche, de 14 h à 19 h.

Site internet

Article précédentRennes. Le restaurant Le Globe cache des trésors derrière la sobriété
Article suivantRennes. Bibou, la communauté de parents qui s’échangent les vêtements de 0 à 3 ans

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici