Le Binic Folks Blues festival s’est déroulé du 31 juillet au 2 août 2015 dans la ville côtière de Binic (Côtes d’Armor), le Binic Folks Blues a confirmé en beauté qu’il est  bien l’un des festivals les plus singuliers du moment ! Retour sur  un festival 100% gratuit (eh oui !). Un événement rock certifié et garanti.

 

binic3Du camping La Rognouse, spécialement aménagé pour le festival, nous débarquons dans la station balnéaire des Côtes-d’Armor. Des hauteurs, la vue sur la baie de Saint-Brieuc est tout simplement grandiose. En contrebas, nous pouvons voir la scène Pomellec et celle de la Cloche où les concerts ont déjà commencé. Nous longeons la passerelle jusqu’à la plage, direction scène Banche. Le soleil brille, la marée monte. Sur le sable, une foule hétéroclite : des familles, des adolescents, des jeunes et vieux rockeurs, quelques punks, ici ou là des enfants qui dansent, courent ou construisent des châteaux de sable contre la marée. Les gens ont clairement l’air heureux.

Tout le monde ou presque boit une bière, allongé sur le sable. Derrière, sur la scène, une montée de rock garage. Ça c’est Binic. La phrase dans toutes les bouches. Parce qu’on en revient pas de partager ce festival ensemble, parce que, depuis 2008, l’association La Nef D Fous – que des bénévoles – se défoncent pour offrir un événement unique, gratuit et original. la nef d fous30 formations musicales, 50 concerts, des français comme des étrangers, des professionnels, des amateurs, du blues, de la folk, du punk, beaucoup de rock garage, toujours de l’indépendant.

Pourquoi on adore le Binic Folks Blues Festival ? Parce que les organisateurs ont réussi le pari de créer un festival à la renommée nationale, voire internationale, tout en gardant les pieds sur terre. On est ni à Carhaix ni à Saint-Malo. À Binic, on ne trouve ni écran géant ni carré VIP. Parfois même, certains groupes mangent et dorment au milieu des festivaliers. Le festival n’a de prétention que dans les groupes qu’il propose : le lieu magnifique, tout comme l’accueil et l’hospitalité des habitants et des bénévoles, suffisent à la simplicité des installations.

binic2Le festival, on l’aime aussi pour les découvertes qu’il nous offre, le croisement de la scène locale et internationale, le mélange des genres, des âges ou des styles. Pourquoi d’autres ? Parce qu’il est gratuit et accessible à tous. Parce que boire une bière devant un coucher de soleil, après une baignade, en écoutant Hummingbird et en attendant Ought, c’est ça Binic. Parce qu’en outre, pour ne rien gâcher, l’affiche a été (superbement) dessinée par Winshluss. Alors dimanche, à Binic, on sortait de l’eau au son de Henry’s Funeral Shoe, on attendait The Sonics en admirant la lune embrasée, sur la mer. On a chanté, on a dansé et on s’est promis qu’on reviendrait encore. On reviendra.

Crédit photo : Martial Morvan

Retour sur le Binic Folks Blues festival 2015 : ça c’est Binic ! was last modified: août 6th, 2015 by Thibault Boixiere

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom