YAOUANK FESTIVAL. LE PROGRAMME DE LA 20E EDITION !

Le plus grand fest-noz de Bretagne est de retour pour la 20e fois ! La billetterie de Yaouank est lancée avec, dans sa valise, quelques nouveautés, mais aussi plusieurs retours de ses habitués, très attendus au parc des expositions le 17 novembre 2018.

YAOUANK 2018

Jean-Charles Guichen, Nâtah Big Band, Plantec, Carré Manchot 97… voici quelques-unes des têtes d’affiche qui composeront la 20e édition de Yaouank du 1er au 17 novembre. Toujours porté par l’association Skeudenn Bro Roazhon et toujours dans un but de faire découvrir la culture bretonne au plus grand nombre comme c’était déjà le but en 1999. « Une journée pour découvrir, une nuit pour la fête. C’était le slogan du festival lors de son lancement », se souvient Glenn Jegou, directeur artistique de Yaouank.

L’an dernier, le fest-noz final du parc des expositions avait réuni près de 8000 personnes. Pour cette édition, Jean-Charles Guichen reviendra accompagné par Dan Ar Braz et le Bagad Perros pour former un collectif Breizh An Ankou. « À chaque fois, c’est un nouveau challenge qu’on nous propose. Celui-ci réunit Dan Ar Braz et le bagad », décrit Jean-Charles Guichen qui jouera un concert inédit.

yaouank
De gauche à droite : Amélia Michel, Jean-Charles Guichen, Glenn Jegou et Lætitia Bizeul.

L’inédit, c’est d’ailleurs le fil rouge de ce festival malgré le retour de plusieurs visages connus. De nombreux groupes, comme Talskan par exemple, présenteront un nouvel album. « On verra beaucoup de surprises », promet Glenn Jegou. Qui dit 20e édition dit aussi nouveauté avec cette année l’arrivée des bals sauvages. « C’est une pratique qui est très populaire en ce moment. Nous étions obligés de nous placer dans cette mouvance », explique Glenn Jegou. Ces rassemblements ont pour but de pratiquer la danse traditionnelle sous toutes ses formes. Cette année, huit seront dispatchées un peu partout dans le centre de Rennes du 1er au 17 novembre. « Ce sont des endroits originaux où cette fois nous irons vers le public pour attirer plus de monde », décrit Glenn Jegou.

Glenn Jegou : « c’était très compliqué de choisir. Des groupes sont déjà prévus pour l’an prochain ».

Pour compléter la programmation, onze festoù-noz se dérouleront dans certains bars et certaines salles de Rennes. Parmi les participants : le Mod Koz, le Ty Anna, le Mondo Bizarro, Le Guibra, mais aussi le conservatoire, la maison de Saint-Cyr, l’espace Vau Gaillard à Bruz ou les salles de sport de l’espérance à Chavagne et de Domigné. Sans oublier les concerts du 2, 4, 6, 11, 13, 16 novembre… en attendant le grand bal du 17 novembre.

Yaouank
Les horaires du bal du 7 novembre

Enfin, afin d’être en conformité avec le mot « Yaouank » qui signifie jeune, le festival fait la part belle aux enfants. Tout d’abord en offrant la place aux moins de 18 ans, mais aussi en proposant aux plus jeunes un week-end fest-noz. Des stages de danses, de musique, des ateliers de broderie traditionnelle, sans oublier le bal des enfants à 15 h, le samedi 3 novembre à la ferme de la harpe à Rennes. La veille, un jeu de piste sera proposé dans toute la ville avec une rencontre des artistes avant un concert au Station Pub.

YAOUANK 2018
L’affiche a été à nouveau réalisée par Laurent Le Bot : « Il est avec nous depuis la 2e édition. Il y a vraiment une marque graphique Yaouank », félicite Glenn Jegou.

Malgré la « fragilité économique » comme le qualifie Glenn Jegou, de nombreux événements restent gratuits et les 3000 premiers billets seront vendus à 15 € au lieu de 20 €. De même, de nombreux événements seront gratuits comme la Jam Funk au Penny Lane qui propose une session mêlant jazz et musique traditionnelle bretonne.

Jean-Charles Guichen : « même de la scène c’est un spectacle visuel avec tous ces gens qui dansent »

Aucun événement inhabituel n’est prévu pour célébrer cette 20e édition. Néanmoins, un album compilation sortira le 17 novembre ; il regroupera les groupes qui auront participé à Yaouank depuis sa création en 1999. Tout en autoproduction. « C’est un clin d’œil à l’esprit du festival où de nombreux artistes passent par ce moyen de création d’albums », décrit Glenn Jegou. Les futurs spectateurs sont prévenus : « tout est possible et il y aura plein de surprises ! », conclut Glenn Jegou.

Yaouank Champs Libres

Trois coups de cœur à ne pas rater :

Outre Jean-Charles Guichen et Dan Ar Braz ainsi que Nâtah Big Band, d’autres groupes et duos méritent le détour le 17 novembre. Nous en avons sélectionné trois.

Iris a PaPaotred : Hall 5, 17 novembre. Voici un groupe porté par Iris Loric-Philippe, jeune chanteuse de 10 ans. Elle bénéficie du soutien de son père, Fanch Loric, accordéoniste du groupe et déjà venu à Yaouank notamment en 2013 avec Breizh Asturies. Lauréat du tremplin Groupe 2018 au Roue Waroch de Plescop, ce quintet résume bien la programmation de cette 20e édition : jeune et toujours dans les rudiments traditionnels.

Hashimoto/Ogawa : Hall 5, 17 novembre. Un duo original venant du Japon. Tombés amoureux de la Bretagne et de sa musique lors d’un voyage, ils sont désormais bien connus des festoù-noz de la région. La virtuosité japonaise entremêlée des sonorités bretonnes, résumant bien l’ouverture du festival et les mélanges des musiques traditionnels.

Diridollou/Berardy : Hall 9, 17 novembre. « J’ai un regret pour cette édition, c’est le manque de femmes », déplore Glenn Jegou. Et bien en voici deux pour un duo. Vous avez sans doute croisé Sterenn Diridollou et Marie Berardy dans un fest-noz dernièrement tant elles parcourent la Bretagne et enchaînent les dates depuis 2 ans. Complètement a capella, mais néanmoins très dansant, le jeune duo reprend des rythmes de gavottes, adaptés pour des danses traditionnelles. « Yaouank c’est très connu et c’est toujours un plaisir de venir chanter ici », a réagi Marie Berardy.

La 20e édition de Yaouank du 1er au 17 novembre 2018. Tarif : 20 € la place pour le parc des expositions le 17 novembre. 15 € pour les 3000 premiers. Gratuit pour les moins de 18 ans. Plus d’informations : yaouank.bzh/billetterie

SAM 17 – PARC EXPO : BREIZH AN ANKOU : J-C GUICHEN INVITE DAN AR BRAZ, DENEZ PRIGENT & BAGAD PERROS // NÂTAH BIG BAND // GWENFOL // CARRE MANCHOT 97 // HAMON MARTIN QUINTET // PLANTEC // KENDIRVI // DOUR-LE POTTIER QUINTET // NOON // KAÏFFA // LANDAT-MOISSON // LE GALL-CARRÉ/MOAL // LE BOUR-BODROS // VEILLON-RIOU // DIRIDOLLOU-BERARDY // OURAWEN // MODKOZMIK // WAR-SAV // LITTLE BIG NOZ ET L’INTER-COMMUNALE À DANSER // TALSKAN // DS BAND // BOUFFORT-PÉNARD // IRIS A PAPAOTRED // HASHIMOTO-OGAWA // KAJI // VALÂAR // LA MAFIA RUSTRE

VEND 2 & SAM 3 – KKR : YAOUANKIZ

SAM 3 – DOMAGNÉ : FEST-NOZ : FLEUVES // LANDAT – MOISSON QUINTET // LE NORMAND-PINC

DIM 4 – BRUZ : FEST-DEIZ : LE BIGOT-MORVAN // LEIZIG // LES GALLO DU BOËL // AR PAOUEZ

MAR 6 – LE TAMBOUR : CINÉ CONCERT : UN CANAL PAS BANAL

SAM 10 – CHAVAGNE : KIÑKOÑS // DRASK // HAUTBOIS-CHAUVIN …

MER 14 – 4 BIS : FEST-NOZ DU CONSERVATOIRE

VEND 16 – LES CHAMPS LIBRES : ANNIE EBREL – NOLÙEN LE BUHÉ – MARTHE VASSALLO

DU 1er au 16 YAOUANK BISTRO :

MOD KOZ : YOUL // BITRAAK // FEST-DEIZ // IRISH SESSION

THE STATION PUB : MATHIEU ET LOUISE HAMON INVITENT // TOÏ-TOÏ

TY ANNA : NOGUET – BAROU – CONQ // TRANSATLANTIKS // ARNAUD ROYER // VINCENDEAU-PICHARD // RUNIGO-GUICHARD // CEILI // TRAD DEJEUN // FEST-NOZ QUI TÂCHE

BAR’HIC : LUNCH-NOAZH // CASTOR & POLLUX

MONDO BIZARRO : DIGRESK // DUO [R/L]

LE GUIBRA : DUO TARARE

PENNY LANE : JAM SESSION FUNK BREIZH

ROAZHON : BALS SAUVAGES NOZ & DEIZ DANS LA VILLE …

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom