rennes laicite

Le 9 décembre est célébrée la journée nationale de la laïcité. Célébration annuelle, elle fait écho à la loi du 9 décembre 1905 actant la séparation des Églises et de l’État. Les journées rennaises de la laïcité auront lieu à cette occasion du 28 novembre au 9 décembre.

Conçue par le Comité consultatif Laïcité*, les associations volontaires et les services de la Ville de Rennes, la programmation vise à promouvoir et mettre en débat le principe de laïcité. Durant deux semaines, des événements variés (pièce de théâtre, café-citoyen, exposition, ateliers, conférences…) sont proposés aux Rennaises et aux Rennais. La programmation complète est à retrouver sur ce lien, nous attirons plus particulièrement votre attention sur les événements suivants : 

  • Mardi 28 novembre à 20h – Pièce de théâtre « 100 % Marianne »

La pièce 100 % Marianne, mise en scène par la troupe du Pompon, relève le défi de traiter de la laïcité sous la forme d’une comédie enjouée. Celle-ci évoque les sujets du quotidien à l’école où les interrogations autour de ce principe sont nombreuses. Une pièce qui démontre que l’on peut conjuguer le rire et la laïcité.

Organisé par Laïcité 35, Club de la Presse de Bretagne. Théâtre de la Parcheminerie.

  • Mercredi 29 novembre à 18h30 – Café citoyen « Rites funéraires d’hier et de demain »

« Les morts, ironisait Ionesco, sont plus nombreux que les vivants. » Ils laissent derrière eux quelque chose avec quoi les vivants doivent composer. En prendre soin est souvent présenté comme un marqueur de l’humanité. Mais il y a bien des façons de le faire. 

Organisé par Les Champs-Libres, représentants de communautés religieuses et différents acteurs du funéraire. Café des Champs-Libres.

  • Jeudi 7 décembre à 18h – Conférence-débat « Les grandes affaires de la laïcité : L’accès à la nourriture confessionnelle en détention »

S’il appartient à l’administration pénitentiaire de respecter, dans la mesure du possible, les prescriptions alimentaires résultant des convictions religieuses du détenu, lui appartient-il pour autant de garantir à celui-ci l’accès à une nourriture pleinement « confessionnelle » ? C’est à cette délicate question, posée par un détenu du centre de Saint-Quentin Fallavier, que les magistrats de l’ordre administratif ont dû répondre dans une décision du 10 février 2016.

Organisé par l’Université de Rennes. Faculté de droit de Rennes, amphi IV.

Fondé en 2015 le Comité consultatif Laïcité de la Ville de Rennes est composé d’élus, de représentants d’associations, de cultes, de mouvements de pensée et de personnalités qualifiées. Instance de conseil à l’action municipale, ses missions sont les suivantes :

  • Faire de la pédagogie autour du principe de laïcité, le faire connaître et l’expliciter auprès des acteurs locaux et du grand public.
  • Associer une diversité d’acteurs et organisations à ses travaux pour, sans rechercher le consensus, débattre, donner des repères ou émettre des propositions en matière d’application du principe de laïcité.
  • Contribuer à la Journée nationale de la laïcité du 9 décembre pour faire mieux connaître le principe de la laïcité et les formes qu’il prend dans la vie des Rennais.
  • Évaluer les repères et préconisations émis par le Comité consultatif au cours du précédent mandat et les mettre en perspective pour une bonne application du principe de laïcité à Rennes.
Article précédentBretagne. En réponse aux agressions, les maires se rassemblent
Article suivantPatrick Naudin nommé sous-préfet dédié à la solidarité post tempête Ciaran
Rennes
Unidivers, la culture à Rennes, en Bretagne et en France !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici