Régulièrement, Unidivers met en valeur l’action de la municipalité rennaise en faveur de la reprise en main du parc du Thabor. Nous avons salué tous les nouveaux aménagements : le retour de la pelouse verte de l’Enfer, la restauration du kiosque et des fontaines

Mais là, nous sommes bleus d’indignation ! Nos vieux bancs ont été recouverts d’une peinture turquoise de bien mauvais goût. « C’est très étonnant, ce parti-pris, » explique un promeneur. « C’est loin d’être beau. »

 En quelques jours, pas un banc n’a échappé au coup de pinceau dévastateur… Même les poubelles ont subi le sacrilège. Encore heureux, ils ne se sont pas attaqués aux chaises du café du jardin, ni même aux sculptures.

Petit conseil à notre amie la conseillère aux couleurs (si, si ce poste des plus éreintants existe ou existait vraiment à la mairie de Rennes…) : la prochaine fois, on aimerait des couleurs chatoyantes, voire des bancs multicolores

rennes, thabor, parc du thabor, banc, peinture, fontaine, kiosquerennes, thabor, parc du thabor, banc, peinture, fontaine, kiosque

 

2 Commentaires

  1. Damned ! Je vais aller voir ça dès demain. Il y a sûrement une explication. Par exemple, si je me rappelle bien, vous mentionniez il y a quelques temps un développement de la population des écureuils au Thabor. Peut-être leur a-t-on demandé leur avis ? Ou alors, quelqu’un est allé voir l’oeuvre de Daniel Buren au Grand Palais et en est revenu avec des idées progressistes sur le mobilier urbain ? Ou encore, peut-être faut-il y voir un clin d’oeil aux jeux olympiques de Londres, ou un hommage à Geneviève Asse, une des artistes préférées de notre maire (enfin, si le fait d’avoir une de ses oeuvres dans son bureau signifie qu’il apprécie particulièrement cette artiste mais je m’avance peut-être) ? Et pourquoi pas une stupide erreur de code RAL ?
    Allez, je propose que tout le monde s’habille en bleu et aille se faire photographier sur les bancs bleus. J’offre une balade pour chaque photo 🙂
    Anne.isabelle.gendrot@gmail.com

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom