Entre mai et novembre 2017, la Direction des Jardins et de la Biodiversité de la Ville de Rennes va tester sur la Vilaine deux radeaux végétalisés entre République et la passerelle Saint-Germain. Si l’idée des jardins flottants est née lors des études menées par l’Audiar sur la nature en ville, c’est par une demande citoyenne exprimée lors de la première saison du Budget participatif que le projet a commencé à se concrétiser en 2016. L’installation du projet global, qui s’étend de la place de la République au pont Pasteur, sera réalisée au printemps 2018.

Les jardins flottants : un projet issu de la Fabrique citoyenne

Le projet des jardins flottants pour végétaliser la Vilaine a été proposé lors de la saison 1 du Budget participatif. Projet emblématique de la Fabrique citoyenne, il est arrivé en tête à l’issue du vote des Rennais parmi les 241 proposés (près de 20 % des participants ont voté pour ce projet).

RENNES JARDINS FLOTTANTS LA VILAINE

Objectifs du projet

Les attentes exprimées par la porteuse du projet et dans les commentaires laissés sur la plateforme de la Fabrique citoyenne sont les suivantes :

  • embellir la Vilaine pour la mettre en valeur et la rendre visible,
  • végétaliser davantage le centre-ville,
  • accéder facilement à l’eau et disposer de lieux d’animation au bord de l’eau,
  • donner une identité forte aux quais et en faire une vitrine pour Rennes,
  • améliorer le fonctionnement écologique du fleuve (certaines plantes ont des vertus pour éliminer/stocker des micropolluants).

Coût du projet

L’enveloppe globale nécessaire à la réalisation de ce projet (phase test et réalisation définitive) est estimée entre 200 000 € et 300 000 € selon les options qui seront retenues.

Composition des jardins flottants

Un jardin flottant est un assemblage de plusieurs radeaux végétalisés d’un mètre sur deux environ, comportant un support de plantation et une structure de flottaison. Avec ce système de culture hydroponique (les racines des plantes cultivées ne plongent pas dans leur environnement naturel, la terre), les végétaux puisent leurs nutriments dans l’eau.

RENNES JARDINS FLOTTANTS VILAINE

Les végétaux utilisés par la Ville de Rennes proviennent de la pépinière de Bruz, Floridée’o, qui produit des plantes endémiques d’Ille-et-Vilaine. Certaines de ces plantes de la flore locale permettent la dépollution et le recyclage des eaux (les joncs par exemple stockent les hydrocarbures).

Une période de test pour appréhender le comportement des radeaux et des plantes sur l’eau

Entre mai et novembre 2017, la Direction des Jardins et de la Biodiversité de la Ville de Rennes va tester deux jardins flottants présentant des caractéristiques et des matériaux différents. Le premier radeau est composé de 8 modules et le second de 4 modules.

Ce temps d’observation va permettre de vérifier la viabilité des radeaux et des végétaux, leur comportement sur l’eau, le développement des végétaux, comprendre l’impact de la présence d’une petite faune et envisager les modalités d’entretien.

Une installation pérenne début 2018

Au printemps 2018, des jardins flottants seront installés sur la Vilaine entre la place de la République et le pont Pasteur. Ces espaces de nature et de biodiversité vont constituer un habitat privilégié pour développer la flore et la petite faune en cœur de ville.

Ce projet de renaturation en milieu urbain, s’adaptant au niveau de l’eau, est unique en Europe. À travers ce projet, la Ville de Rennes et Rennes Métropole développent une expertise et un savoir-faire en matière de renaturation de cours d’eau en milieux contraints. Ce projet n’a aujourd’hui qu’un seul équivalent au monde, sur la rivière Chicago aux États-Unis. Ce projet, similaire au projet rennais, est actuellement en étude. Des échanges sont en cours entre Rennes et Chicago pour optimiser les choix d’aménagement respectifs.

À terme, quatre jardins flottants se déploieront sur un linéaire de 300 mètres au total et révèleront, par leur forme, le cours originel de la Vilaine qui formait alors des méandres. Ils seront fixés aux quais par un système de rails afin de suivre le niveau de l’eau.

Laisser un commentaire