mer 25 mai 2022

RENNES BAUD-CHARDONNET. LANCEMENT COMMERCIAL D’UN ILOT “RICHEMENT VÉGÉTALISÉ” ?

A l’issue de la consultation lancée par Territoires Publics relative à l’îlot R, programme immobilier du quartier Baud-Chardonnet, le promoteur Bati-Armor a été retenu. “Richement végétalisé, le programme se distingue par sa mixité d’usages : il accorde une grande place aux espaces partagés et aux logements adaptés aux séniors afin de favoriser le lien intergénérationnel. Il accueillera également 3 cellules commerciales dont une moyenne surface alimentaire sous enseigne Lidl.

D’emblée, espérons que la concrétisation de la “riche végétalisation” présentée dans les maquettes de Bati-Armor ne déçoive pas comme c’est hélas trop souvent le cas depuis 30 ans entre projets promis par les promoteurs rennais et réalisations concrètes ! La présence végétale finale s’y révèle maigrichonne, voire artificielle et anémiée, loin de la nature en ville pourtant promise et nécessaire au bien-être et bien-vivre de tout un chacun…

Quant au quartier de Baud-Chardonnet, Unidivers a interrogé différents habitants au sujet de leur perception du quartier (qui, faut-il le rappeler, est toujours en cours de construction). Le résultat se révèle contrasté.

Une partie des sondés est déçue, voire a le sentiment d’avoir été flouée. Entre ceux qui subissent les bruits de la “tour [Panoramik] infernale”, ceux qui pâtissent des week-ends barbecue trop bruyants dans le jardin fluvial, les motifs récurrents de plaintes sont : 1. un sentiment général de froideur et l’absence d’une réelle vie de quartier. 2. l’absence de commerces (prévue début 2025) 3. la trop grande étroitesse des ruelles entres bâtiments (qui devrait être confirmée par le nouvel îlot dit “Topaze”) 4. la carence du soi-disant “poumon vert en plein centre de Rennes” qu’on leur avait promis.

Yves-Marie, retraité, déplore “une architecture plus proche de l’Europe de l’Est que de l’Europe du Nord” et va même jusqu’à regretter la rive fluviale de Baud-Chardonnet avant sa transformation :

baud-chardonnet
baud-chardonnet

Pour autant, d’autres habitants sont contents, voire très contents, du quartier. Il en va ainsi de Christine et Alain, un couple de retraités originaire d’Aix-en-Provence, qui ont emménagé il y a 3 ans.

Nous avons refait un tour du quartier en leur compagnie afin de le percevoir à travers leur regard. Déjà, le logement qu’il loue est bien conçu et l’immeuble peu bruyant. Mais ce qu’ils aiment avant tout dans le quartier, c’est la grande variation stylistique des îlots qui fait qu’on ne se lasse jamais de s’y promener, notamment des petits bouts de jardins plantés ici et là. La proximité du centre et la plage très agréable couronnent l’ensemble. Petit point négatif dans ce tableau idyllique : la construction des derniers immeubles dont le style leur semble moins réussi. “Pour nous qui venons du sud où l’urbanisme récent est souvent médiocre et hostile à la nature, ici, la nature est vraiment au rendez-vous, on adore le quartier qui nous fait penser au Japon où nous avons tant aimé voyager.”

baud-chardonnet topaze
Visuel de communication de Coop de Construction

Communiqué de la marie de Rennes

Adossé à la future place centrale du quartier, Assia Dejabar, le programme immobilier de Bati-Armor, baptisé L’Oasis, prévoit 57 appartements en accession libre et adaptés aux séniors, 11 maisons de ville et une résidence d’habitat groupé sénior de 40 logements gérée par Espacil Habitat. 1700 m2 d’espaces paysagers seront organisés en coeur d’îlot et en terrasses. Deux cellules commerciales et une moyenne surface alimentaire (sous enseigne Lidl) étofferont l’offre dans le quartier. Le programme a été conçu avec le cabinet d’architecte Carta – Reichen et Robert Associés (Paris) et le paysagiste Univers (Rennes).

97 appartements qui feront une grande place aux espaces paysagers

Deux bâtiments de 6 et 8 étages accueilleront 23 appartements pour l’un et 34 pour l’autre, tous adaptés aux séniors et aux familles. Ils seront proposés en accession libre. Espacil Habitat gérera une résidence de 40 logements spécifiquement destinés aux séniors. Tous les logements seront certifiés NF habitat HQE, certification qui distingue leurs performances tant sur les plans thermique et acoustique que sur la luminosité naturelle, la consommation énergétique, la qualité de l’air intérieur, la sécurité…

Le projet propose deux salles communes, au 7e étage. Les habitants auront accès à 4 terrasses communes largement végétalisées, dont l’une de 330 m2, qui auront toute un usage dédié : repas conviviaux, détente, activités de loisirs, activités sportives… L’Epok, association spécialisée dans l’habitat participatif et l’animation, portera le projet de vie participatif qui favorisera les échanges et la convivialité.

Les espaces verts et paysagers occuperont une place prépondérante dans L’Oasis. En coeur d’îlot, deux terrasses se déploieront sur plus de 900 m2, des plantations ornementales et un jardin partagé, en parcelles individuelles et collectives, sera animé par Vert le jardin, association qui oeuvre pour le développement et la culture des jardins et des composts partagés. L’Oasis comptera 1 700 m2 de jardins suspendus.

11 maisons de ville

Les 11 maisons de ville se partagent entre 6 T3 en duplex et 5 T4 en duplex. Toutes les maisons, certifiées NH habitat HQE, disposeront d’un jardin et d’un balcon.

3 commerces, dont la première moyenne surface de Baud-Chardonnet

L’Oasis comprendra trois locaux, commercialisés par le Groupe Chessé, situés en rez-de-chaussée, dont une moyenne surface alimentaire de plus de 1900 m2, sous enseigne Lidl. Les deux autres commerces disposeront de 142 et 72 m2 chacun.

Le calendrier

*    Mise en commercialisation : février 2022.
*    Mise en chantier : 4e trimestre 2022.
*    Livraison des commerces : septembre 2024.
*    Livraison des logements : fin 2024 – début 2025

Baud-Chardonnet : un projet d’aménagement unique en son genre

La plaine de Baud constituait une importante réserve foncière à urbaniser pour répondre à la dynamique démographique rennaise. Avec la création en 2004 de la ZAC Baud-Chardonnet par la Ville de Rennes et la concession d’aménagement confiée à Territoires Publics, le site est devenu un élément structurant du projet urbain, à seulement deux kilomètres à l’est du centre-ville. Il a également inauguré la reconquête de la Vilaine et de ses berges.

Quartier résidentiel et actif, c’est aussi un nouveau lieu d’animation et de détente au bord de l’eau attendu par plus de 5 400 nouveaux habitants et tous les Rennais. Le site compte 5 hectares d’espaces verts dont un parc urbain de 3 hectares.

Le coeur de quartier réunira, à terme, des commerces, des services et des équipements : groupe scolaire, crèche, gymnase, pôle socio-culturel… Environ 2 700 logements seront construits, dont 50 % de logements aidés et 50 % de logements libres.

Des maisons individuelles côtoieront de petits collectifs, des immeubles de taille moyenne et quelques émergences de belle hauteur à la silhouette soignée et à la vue imprenable sur le fleuve et les toits de Rennes.

Depuis 2019 et 2021, une résidence étudiante et une résidence d’habitat jeune offrent une réponse à l’échelle du quartier à la dynamique démographique et à l’attrait de la ville de Rennes chez les jeunes.
En 2022, avec l’îlot R, l’offre d’habitat évolue. Des logements spécifiques pour les séniors sont proposés au plus près des services et des commerces, en plein centre du quartier.

Rennes
Renneshttps://www.unidivers.fr/category/rennes-bretagne/rennes/
Unidivers, la culture à Rennes, en Bretagne et en France !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
couvert
15.9 ° C
16 °
14.8 °
72 %
4.1kmh
100 %
mer
16 °
jeu
21 °
ven
21 °
sam
20 °
dim
18 °

A l'issue de la consultation lancée par Territoires Publics relative à l'îlot R, programme immobilier du quartier Baud-Chardonnet, le promoteur Bati-Armor a été retenu. "Richement végétalisé, le programme se distingue par sa mixité d'usages : il accorde une grande place aux espaces partagés et aux logements adaptés aux séniors afin de favoriser le lien intergénérationnel. Il accueillera également 3 cellules commerciales dont une moyenne surface alimentaire sous enseigne Lidl."

D'emblée, espérons que la concrétisation de la "riche végétalisation" présentée dans les maquettes de Bati-Armor ne déçoive pas comme c'est hélas trop souvent le cas depuis 30 ans entre projets promis par les promoteurs rennais et réalisations concrètes ! La présence végétale finale s'y révèle maigrichonne, voire artificielle et anémiée, loin de la nature en ville pourtant promise et nécessaire au bien-être et bien-vivre de tout un chacun…

Quant au quartier de Baud-Chardonnet, Unidivers a interrogé différents habitants au sujet de leur perception du quartier (qui, faut-il le rappeler, est toujours en cours de construction). Le résultat se révèle contrasté.

Une partie des sondés est déçue, voire a le sentiment d'avoir été flouée. Entre ceux qui subissent les bruits de la "tour [Panoramik] infernale", ceux qui pâtissent des week-ends barbecue trop bruyants dans le jardin fluvial, les motifs récurrents de plaintes sont : 1. un sentiment général de froideur et l'absence d'une réelle vie de quartier. 2. l'absence de commerces (prévue début 2025) 3. la trop grande étroitesse des ruelles entres bâtiments (qui devrait être confirmée par le nouvel îlot dit "Topaze") 4. la carence du soi-disant "poumon vert en plein centre de Rennes" qu'on leur avait promis.

Yves-Marie, retraité, déplore "une architecture plus proche de l'Europe de l'Est que de l'Europe du Nord" et va même jusqu'à regretter la rive fluviale de Baud-Chardonnet avant sa transformation :

baud-chardonnet
baud-chardonnet

Pour autant, d'autres habitants sont contents, voire très contents, du quartier. Il en va ainsi de Christine et Alain, un couple de retraités originaire d'Aix-en-Provence, qui ont emménagé il y a 3 ans.

Nous avons refait un tour du quartier en leur compagnie afin de le percevoir à travers leur regard. Déjà, le logement qu'il loue est bien conçu et l'immeuble peu bruyant. Mais ce qu'ils aiment avant tout dans le quartier, c'est la grande variation stylistique des îlots qui fait qu'on ne se lasse jamais de s'y promener, notamment des petits bouts de jardins plantés ici et là. La proximité du centre et la plage très agréable couronnent l'ensemble. Petit point négatif dans ce tableau idyllique : la construction des derniers immeubles dont le style leur semble moins réussi. "Pour nous qui venons du sud où l'urbanisme récent est souvent médiocre et hostile à la nature, ici, la nature est vraiment au rendez-vous, on adore le quartier qui nous fait penser au Japon où nous avons tant aimé voyager."

baud-chardonnet topaze
Visuel de communication de Coop de Construction

Communiqué de la marie de Rennes

Adossé à la future place centrale du quartier, Assia Dejabar, le programme immobilier de Bati-Armor, baptisé L'Oasis, prévoit 57 appartements en accession libre et adaptés aux séniors, 11 maisons de ville et une résidence d'habitat groupé sénior de 40 logements gérée par Espacil Habitat. 1700 m2 d'espaces paysagers seront organisés en coeur d'îlot et en terrasses. Deux cellules commerciales et une moyenne surface alimentaire (sous enseigne Lidl) étofferont l'offre dans le quartier. Le programme a été conçu avec le cabinet d'architecte Carta - Reichen et Robert Associés (Paris) et le paysagiste Univers (Rennes).

97 appartements qui feront une grande place aux espaces paysagers

Deux bâtiments de 6 et 8 étages accueilleront 23 appartements pour l'un et 34 pour l'autre, tous adaptés aux séniors et aux familles. Ils seront proposés en accession libre. Espacil Habitat gérera une résidence de 40 logements spécifiquement destinés aux séniors. Tous les logements seront certifiés NF habitat HQE, certification qui distingue leurs performances tant sur les plans thermique et acoustique que sur la luminosité naturelle, la consommation énergétique, la qualité de l'air intérieur, la sécurité...

Le projet propose deux salles communes, au 7e étage. Les habitants auront accès à 4 terrasses communes largement végétalisées, dont l'une de 330 m2, qui auront toute un usage dédié : repas conviviaux, détente, activités de loisirs, activités sportives... L'Epok, association spécialisée dans l'habitat participatif et l'animation, portera le projet de vie participatif qui favorisera les échanges et la convivialité.

Les espaces verts et paysagers occuperont une place prépondérante dans L'Oasis. En coeur d'îlot, deux terrasses se déploieront sur plus de 900 m2, des plantations ornementales et un jardin partagé, en parcelles individuelles et collectives, sera animé par Vert le jardin, association qui oeuvre pour le développement et la culture des jardins et des composts partagés. L'Oasis comptera 1 700 m2 de jardins suspendus.

11 maisons de ville

Les 11 maisons de ville se partagent entre 6 T3 en duplex et 5 T4 en duplex. Toutes les maisons, certifiées NH habitat HQE, disposeront d'un jardin et d'un balcon.

3 commerces, dont la première moyenne surface de Baud-Chardonnet

L'Oasis comprendra trois locaux, commercialisés par le Groupe Chessé, situés en rez-de-chaussée, dont une moyenne surface alimentaire de plus de 1900 m2, sous enseigne Lidl. Les deux autres commerces disposeront de 142 et 72 m2 chacun.

Le calendrier

*    Mise en commercialisation : février 2022.
*    Mise en chantier : 4e trimestre 2022.
*    Livraison des commerces : septembre 2024.
*    Livraison des logements : fin 2024 - début 2025

Baud-Chardonnet : un projet d'aménagement unique en son genre

La plaine de Baud constituait une importante réserve foncière à urbaniser pour répondre à la dynamique démographique rennaise. Avec la création en 2004 de la ZAC Baud-Chardonnet par la Ville de Rennes et la concession d'aménagement confiée à Territoires Publics, le site est devenu un élément structurant du projet urbain, à seulement deux kilomètres à l'est du centre-ville. Il a également inauguré la reconquête de la Vilaine et de ses berges.

Quartier résidentiel et actif, c'est aussi un nouveau lieu d'animation et de détente au bord de l'eau attendu par plus de 5 400 nouveaux habitants et tous les Rennais. Le site compte 5 hectares d'espaces verts dont un parc urbain de 3 hectares.

Le coeur de quartier réunira, à terme, des commerces, des services et des équipements : groupe scolaire, crèche, gymnase, pôle socio-culturel... Environ 2 700 logements seront construits, dont 50 % de logements aidés et 50 % de logements libres.

Des maisons individuelles côtoieront de petits collectifs, des immeubles de taille moyenne et quelques émergences de belle hauteur à la silhouette soignée et à la vue imprenable sur le fleuve et les toits de Rennes.

Depuis 2019 et 2021, une résidence étudiante et une résidence d'habitat jeune offrent une réponse à l'échelle du quartier à la dynamique démographique et à l'attrait de la ville de Rennes chez les jeunes.
En 2022, avec l'îlot R, l'offre d'habitat évolue. Des logements spécifiques pour les séniors sont proposés au plus près des services et des commerces, en plein centre du quartier.