Hop hop hop, on fait sa valise et on saute dans le premier train pour Londres ! C’est en tout cas l’envie qui s’emparera du lecteur après avoir ouvert ce guide remarquable. Invitation à découvrir un tas d’endroits insolites, rien qu’en tournant les pages…

 

Il faudra une bonne semaine au visiteur déjà pour visiter les principaux monuments : Westminster, la Tour de Londres ou le musée Tussaud, avant de se délecter d’excentricités…

Il ira bien sûr traîner ses guêtres dans la London Library où l’attendent un million d’ouvrages qu’il aura le droit d’emprunter gratuitement. Il découvrira le London Wall, qui n’a rien à voir avec celui de Berlin. À ne rater sous aucun prétexte le pénis de Min ni le Grant Museum of Zoologie ou encore les horreurs du Hunterian museum.

En famille, les enfants salueront les dinosaures du Crystal Palace, se fatigueront un peu en montant au Monument. Les parents leur montreront le Golden boy de Pye corner. Ensemble, la famille ira se poiler à la messe des clowns et pleurer au cimetière des chiens morts à Hyde Park. Et si les enfants ne sont pas sages, il ne restera plus qu’à les enfermer dans la prison de Newgate !

Les visiteurs se promèneront le long du New River Walk, dans les jardins de St Dunstan-in-the-east ou au Nunhead cemetary. Ils s’enfonceront dans le tunnel piétonnier de Greenwich (même pas peur !) avant d’aller déranger le sommeil des morts de Somerset house. Ils iront prendre un bain avec la princesse Caroline et les dames se prendront elles aussi pour une princesse en déambulant à Leighton House… Puis un arrêt devant l’arbre à feux rouges, une visite des coulisses du National Theater, un autre arrêt dans… les toilettes délirantes du White club… Tout un programme !

Les visiteuses iront-elles jusqu’à se coller une moustache pour intégrer le Handlebar club !?…

En pratique, ce guide d’un format est découpé en 7 parties de la ville, avec un plan détaillé et un sommaire pour chacune. Chaque page propose une ou plusieurs photos, des explications, souvent une anecdote, et surtout l’adresse précise, les horaires d’ouverture ou les coordonnées pour se renseigner et on peut prévoir des circuits entre les différents points énumérés pour chaque quartier. Aussi sympathique qu’insolite.

Alix Bayart

  • Rachel Howard et Bill Nash, Londres insolite et secrète, un guide remarquable
    351 pages
  • Editions Jonglez (1 avril 2010)
  • Les guides écrits par les habitants
  • 19€

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom