Puligny et Chassagne ont en commun le Montrachet. La naissance du vignoble Puligny se situe il y a 2000 ans. Ces crus, ces climats sont connus et réputés dès le Haut Moyen Âge. Ils s’épanouissent aux XVIIe et XVIIIe siècles. Depuis une vingtaine d’années, le domaine Leflaive poursuit une nouvelle période de perfectionnement de ce vignoble en le cultivant selon les principes de la viticulture biodynamique issue des recherches de Rudolph Steiner, fondateur de l’anthroposophie. Anne-Claude Leflaive, gérante à l’audace opiniâtre, détaille ce travail de vivification de la nature dans une conférence donnée à Fontaine-Daniel lors de la 8e Fête de la Terre.
La biodynamie

La biodynamie est une méthode de culture fondée sur une science spirituelle et l’intelligence sensible des phénomènes naturels. Elle n’est pas une méthode de lutte et ne permet pas d’éradiquer une maladie ou un parasite ; mais, en favorisant la vie d’un nombre important d’espèces, elle permet de maintenir les ennemis de la vigne à un niveau tolérable. Le parasite devient marginal.
 François Bouchet, conseiller du Domaine Leflaive en agriculture biodynamique de 1989 à son décès en décembre 2005, l’expliquait ainsi :

“La biodynamie développe toutes les espèces vivantes grâce à des préparats spécifiques, élaborés à partir d’achillée, de camomille, d’ortie, de pissenlit, de valériane, de compost et de silice, véritables catalyseurs d’énergie. C’est par l’intermédiaire de la plante que l’ensemble de l’organisme est vivifié, tant par l’enracinement profond que par les feuilles captatrices d’énergie solaire. Le vin, issu de cet accord, est le résultat de l’équilibre entre le terroir et l’environnement aérien”.

Les résultats de la biodynamie sur la santé des vignes sont incontestables. Les préparats utilisés en biodynamie permettent à la vigne de renforcer son immunité en respectant l’équilibre naturel de la faune et de la flore.
Les vins ont gagné en équilibre, en structure et en profondeur.

L’École du Vin et des Terroirs

C’est une association à but non lucratif fondée par des personnalités du monde viticole bourguignon partageant les mêmes valeurs. «En créant cette école, nous avons voulu prolonger et communiquer sur notre expérience de la biodynamie. Il ne s’agit pas de la promouvoir, mais d’essayer d’ouvrir les consciences aux enjeux environnementaux, écologiques et humanistes. Nous avions régulièrement des demandes d’information sur cette viticulture, notamment en provenance de l’étranger. Tous les sujets abordés comportent une dimension de développement personnel et de créativité, » explique Anne-Claude Leflaive, Présidente de l’Association aux côtés d’Aubert de Villaine, Dominique Lafon, Jean-Marc Roulot, Pierre-Henri Gagey, Michel Boss et Antoine Lepetit, membres fondateurs.

Depuis juin 2008, l’école accueille vignerons, clients, importateurs ou simples amateurs pour des séminaires d’une durée d’une demi-journée à deux jours. Ces stages sont animés par des les meilleurs spécialistes des questions abordées. C’est ainsi que Claude Bourguignon intervient sur l’étude des terroirs, Bruno Quenioux « désapprend à déguster », que Pierre Masson propose une introduction à la biodynamie ou que William Berton mêle couleurs de vignes et de terroirs…

*

Puligny Montrachet > La viticulture biodynamique au domaine Leflaive

Animula blandula vagula : Âme de diaphane intimité, hôtesse et compagne de mon corps, tu verses vers des lieux délavés, escarpés et dénudés, où ne résonnent tes jeux d'esprit…

2 Commentaires

  1. a) j’aimerai avoir le texte complet de l’allocution de madame Leflaive. L’auriez vous ?
    b) lors d’une dégustation en aveugle de vin ordinaire en agriculture chimifiée, ou raisonnée, d’une culture traditionnelle, d’une culture bio, d’une culture en biodynamie, tous du même cépage, mes amis ne se trompent pas et identifient correctement lequel est en biodynamie.
    c) Il y a d’excellents vins en biodynamie, ceux d’Alsace sont nombreux et abordables. Ailleurs ils le sont parfois moins. Mais leurs saveurs le justifient.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom