Le 9 avril 2015 à 11h, le promoteur rennais Promo Ouest Immobilier remettra une plaque cochère du XIXe siècle au musée de Bretagne sis aux Champs libres.

 

Histoire d’un sauvetage

Lors des travaux réalisés à Rennes, dans la rue de Châtillon, durant le printemps 2014, le musée de Bretagne, a signalé au promoteur Promo Ouest Immobilier, la présence d’une plaque cochère en fonte sur la façade d’un bâtiment devant être détruit. Sensible à la protection du patrimoine, la direction de Promo Ouest Immobilier a alors immédiatement pris la décision de la récupérer. Des démarches ont ensuite été menées pour faire un don au musée de Bretagne, sous l’égide de la DRAC.

Ce fait peut sembler anecdotique, cette procédure est pourtant très éloignée des pratiques habituelles de la profession. En effet, le sauvetage de cette plaque cochère confirme bien la sensibilité et le respect du patrimoine, par les professionnels de l’immobilier et du bâtiment. La conservation de cette plaque représente à elle seule l’exemple d’une collaboration réussie entre promoteur et musée.

Un peu d’histoire !

Généralisés dans les rues à partir des années 1840-1850, ces plaques étaient placées à 2.50m /3m de hauteur de façon à être vues de loin par les cochers. On les trouvait soit directement sur la façade d’un bâtiment, soit sur des poteaux, aux carrefours, entrées et sorties principales des villes. Dès 1835, ce système de signalisation routière se généralise, la fonte est alors le matériau suggéré pour la réalisation de ces panneaux, des dimensions sont proposées et il est conseillé de peindre les inscriptions en blanc sur fond bleu. Une nouvelle circulaire ministérielle datant du 19 août 1859 demande avec plus d’insistance aux Conseils généraux d’équiper les voies de circulation.

La numérotation qui figure sur ces plaques était très codifiée et a été mise en place suite à une loi du 21 mai 1836 (Loi Thiers-Montalivet). Cette plaque porte donc l’inscription « chemin de grande communication n°82 », et indique au cocher la distance à parcourir entre le point où est apposée la plaque et le centre-ville de Rennes dans un sens, la commune de Saint-Erblon dans l’autre.

Très rares dans les collections publiques, ces témoins de la vie passée sont pourtant les marqueurs d’une mutation forte et profonde du territoire.

 Le 9 avril 2015 à 11h, Promo Ouest Immobilier offre une plaque cochère au musée de Bretagne, Champs libres de Rennes
Communiqué

 

promo ouest immobilier
Plaque cochère du XIXe retrouvée rue de Châtillon à Rennes

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom