RENNES MÉTROPOLE. UN PROJET DE RELANCE ÉCONOMIQUE ET TRANSITION ÉCOLOGIQUE

Un projet commun pour Rennes Métropole

Ces derniers mois, autour de Nathalie Appéré, nous, maires et têtes de liste de 28 communes de Rennes Métropole, avons travaillé collectivement pour définir un horizon commun pour notre territoire. Cet horizon se veut juste, solidaire et durable, en fidélité aux valeurs qui ont fait de notre métropole un lieu reconnu pour sa qualité de vie.

Ensemble, nous avons élaboré une plateforme métropolitaine pour conforter nos atouts en matière d’habitat, de mobilités, de préservation du climat, d’économie ou encore de solidarités. Nous l’avons enrichie ces dernières semaines pour répondre aux enjeux de la crise, qui oblige à faire plus, et parfois différemment. Nous sommes prêts à faire face à l’urgence qui n’est plus seulement sanitaire mais aussi économique, sociale, environnementale.

Notre priorité sera la relance de l’économie et la nécessaire transition écologique, pour préserver l’emploi tout en accélérant la prise en compte indispensable des enjeux environnementaux. Nous voulons miser sur la rénovation massive des logements et bâtiments, la sobriété énergétique dans la construction, les mobilités décarbonées, l’agriculture progressivement libérée de sa dépendance aux pesticides, la relocalisation d’activités stratégiques notamment industrielles…  Nous voulons être aux côtés des entreprises, commerçants, artisans, salariés, agriculteurs pour bâtir avec eux une métropole post-carbone.

Nous souhaitons aussi que notre Métropole soit aux côtés de ses habitants, pour les aider à faire évoluer leurs mobilités grâce à une offre de transports en commun plus étoffée et plus abordable. De la même manière, nous ferons évoluer les aménagements de voirie pour qu’ils soient plus favorables aux cyclistes et aux piétons.

Nous travaillerons à renforcer les solidarités, qu’elles soient territoriales ou humaines, pour partager plus encore le dynamisme de Rennes Métropole : la cohésion sociale et territoriale sera la boussole du développement métropolitain. C’est aussi pour cette raison que nous voulons soutenir davantage encore les communes, qui organisent les services de proximité.

Enfin, en cohérence avec les nouvelles compétences dévolues ces dernières années à notre intercommunalité, nous souhaitons placer les habitants de notre territoire au cœur des politiques métropolitaines.Depuis son origine, notre démarche est collective et plurielle. Notre travail en commun se poursuit, et reste ouvert à toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent dans notre approche, pour écrire une nouvelle page de notre histoire intercommunale.

Les 28 maires et têtes de liste signataires à ce jour

Nathalie Appéré, tête de liste « Pour Rennes », maire sortante

Olivier Dehaese, maire d’Acigné

Laurence Besserve, maire de Betton

Franck Morvan, maire de Bourgbarré

Christophe Chevance, maire de Brécé

Gilles Dreuslin, maire de Chantepie

René Bouillon, maire de Chavagne

Sandrine Vincent, maire de Chevaigné

Jacques Ruello, maire de Cintré

Pascal Pinault, maire de La Chapelle-Chaussée

Anne Le Floch, tête de liste « Pour La Chapelle écologique et solidaire », La Chapelle-des-Fougeretz

Régine Armand, maire de La Chapelle-Thouarault

Françoise Louapre, maire de Laillé

Daniel Yvanoff, maire de Langan

Mickaël Bouloux, tête de liste « Le Rheu demain », maire sortant

Sylvie Galic, maire de Le Verger

André Chouan, maire de L’Hermitage

Daniel Monnier, maire de Miniac-sous-Bécherel

Laurent Prize, maire de Montgermont

Jean-Marc Legagneur, maire de Nouvoitou

Sébastien Guéret, maire de Noyal-Châtillon-sur-Seiche

Michel Demolder, maire de Pont-Péan

Henri Daucé, maire de Romillé

Matthieu Pollet, maire de Saint-Erblon

Marie Ducamin, maire de Saint-Jacques-de-la-Lande

Philippe Thébault, maire de Saint-Gilles

Yann Huaumé, maire de Saint-Sulpice-la-Forêt

René-François Houssin, maire de Vezin-le-Coquet

COMMUNIQUÉ

Image par ejaugsburg

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici