La plateforme fighting-covid.net était mise en ligne il y a une semaine par un développeur web de Ploudalmezeau. Son objectif : centraliser la myriade de propositions de travailleurs ou de bénévoles souhaitant apporter leur aide en ces temps difficiles de confinement et de lutte contre la propagation du Covid-19. Pour son créateur, Aurélien Julé, c’est une façon de participer à sa mesure à l’effort de solidarité généralisé.

« Il existe des plateformes par domaine, juste le médical par exemple, même des plateformes par ville, pourquoi ne pas tout référencer au même endroit ? ». C’est de ce questionnement qu’est parti Aurélien Julé, développeur web indépendant de 28 ans et résidant à Ploudalmézeau dans le Finistère, pour élaborer la plateforme fighting-covid.net. « Je voyais pas mal de monde qui proposait son aide sur des groupes Facebook, mais c’est un peu comme des bouteilles à la mer », déplore-t-il.

Centralisatrice, fighting-covid.net a pour but la mise en relation directe et gratuite des travailleurs et bénévoles avec les structures actuellement dans le besoin, tous domaines confondus et partout en France. « Il existe une plateforme du gouvernement qui permet aux particuliers de se référencer pour venir en aide à d’autres particuliers. Mon objectif était plutôt de servir de relais aux particuliers qui souhaiteraient venir en aide à des associations ou des structures professionnelles. Par exemple, quelqu’un qui aurait exercé dans le domaine médical et qui est aujourd’hui sans activité pourrait y proposer ses services ». 

fighting-covid.net

Mais, à l’inverse, la plateforme étant libre d’utilisation, elle s’ouvre aussi à des associations ou autres structures qui pourraient proposer leurs services. Pour le moment, six domaines professionnels apparaissent sur le site : agricole, associatif, commercial, médical, transport et socio-éducatif. Aurélien réfléchit aussi à ajouter au besoin de nouvelles catégories, une dédiée à l’impression 3D par exemple.

Encore en cours de construction, mais complètement fonctionnelle, la plateforme était lancée la semaine dernière. « Je ne voulais pas attendre des semaines pour sortir un site parfait, dès que ça marchait, je l’ai lancé », explique son créateur. Et pour cause, dès la première semaine il observe des recherches régulières effectuées sur le site, quand bien même le nombre d’annonces est encore réduit. Signe qu’il y a effectivement une demande à satisfaire.

Très simple d’utilisation, il suffit de se créer un profil pour publier une annonce ou contacter un annonceur. La messagerie de la plateforme sert ensuite à établir un premier contact. Aucune donnée sensible n’est demandée et le service est entièrement gratuit. « J’espère juste que ça va servir », conclut Aurélien. Quant à l’après-confinement, il n’exclut pas de laisser la plateforme ouverte, « si elle continue de présenter un intérêt pour les gens ».

fighting-covid.net

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom