LOCATION DE BATEAUX EN BRETAGNE OU LA PLAISANCE 2.0

La Bretagne s’avance en véritable locomotive de la plaisance 2.0 en France. Les plus aguerris n’ont pas attendu ce constat pour tirer des bords, mais l’offre élargie complète une demande de plus en plus importante. L’occasion est donc toute trouvée de s’intéresser plus en détails au visage de cette nouvelle plaisance tournée vers le digital.

Baromètre au beau fixe pour la plaisance en Bretagne. Brest, Concarneau, Crozon, Arzon, Saint-Brieuc, Roscoff : les figures de proue sont connues et les adeptes innombrables, du vieux loup de mer au néophyte découvrant Cancale par la mer. À l’inverse d’autres régions tricolores, la Bretagne n’est pas seulement dopée par l’été et reste attractive toute l’année aux yeux des plaisanciers.

click boat location bateaux bretagne

La Trinité en tête de gondole

L’émergence puis la structuration des plateformes collaboratives a bousculé dans un premier temps l’offre de location de bateau en Bretagne avant de lui apporter une profondeur inédite. La plateforme Click&Boat, qui dispose désormais d’un bureau à Lorient suite au rachat d’Océans Evasion, revendique par exemple plus de 1500 propriétaires inscrits en Bretagne et plus de 1250 bateaux – de particuliers et de professionnels – disponibles à la location dans la région.
Une infographie récemment éditée par Click&Boat permet d’isoler les trois ports les plus populaires pour la location de bateaux : la Trinité, Lorient et Saint-Malo. Dans son rapport, la Fédération des Industries Nautiques (FIN) chiffrait à 7600 le nombre de permis bateaux délivrés en 2015. Un chiffre qui n’est pas prêt de décroître tant que l’économie collaborative ouvre les voies de la plaisance au plus grand nombre.

click boat location bateaux

Avantage aux bateaux à moteur et aux locations de plus courtes durées

En moyenne, selon les informations dévoilées, le nombre de jours de location est 2.6 pour la Bretagne avec un rapport favorable aux bateaux à moteur (56%) par rapport aux voiliers (44%) même si les majestueux monocoques ont toujours la cote le long des côtes armoricaines.

Bien que le prix minimum soit bien plus bas, il faut compter en moyenne 182 euros pour louer un bateau, somme à diviser entre les différents participants à l’aventure nautique. L’âge moyen du locataire tourne autour de 34 ans, 52 ans pour le propriétaire du bateau touchant environ 1800 euros par an grâce à la location de son bateau. Une somme destinée à amortir les frais d’entretien.

La Bretagne a aussi sa dimension internationale : 31% des locataires Click&Boat sont étrangers avec une prédominance de clients anglophones. Quant à la co-navigation (le propriétaire du bateau reste à bord et assure le rôle de capitaine), son potentiel de séduction est lui aussi important comme en témoigne ce pourcentage de 17% des réservations l’année dernière. Le vent gonfle les voiles de la Bretagne, qui a depuis longtemps pris le bon virage digital en matière de tourisme.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom