Le 30 avril, les maires littoraux du Pays des Abers (Saint Pabu, Landeda et Plouguerneau – Finistère) ont adressé une lettre au Président de la République. En faveur de la réouverture des plages et du sentier côtier. Egalement au profit d’une autre organisation des relations entre services de l’Etat et collectivités locales…

OBJET : COVID-19 – Mesures gouvernementales Maintien de fermeture des plages

Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Président de la République,

En ces circonstances inédites de crise, dont nous espérons qu’elle sera (quelle qu’en soit la durée) exceptionnelle, nous nous permettons de vous adresser nos vœux les plus sincères de réussite collective. Ces vœux s’adressent aux pilotes que vous êtes, ainsi qu’à celles et ceux dont la mission est d’arbitrer dans un climat d’incertitude. Ces vœux s’adressent donc à celles et ceux qui agissent à tous les échelons et périmètres politiques, sanitaires et socio-économiques. Ces vœux valent pour aujourd’hui et pour demain. Il nous appartient à toutes et à tous, quel que soit notre périmètre d’engagement, de tirer les plus grandes leçons de cette situation pour faire en sorte que demain continue d’être vivable et nous offre encore la perspective de « jours heureux ».

Christine CHEVALIER
Christine Chevalier – Mairie de Landéda

Dans cette période difficile nous nous permettons, comme maires et élus locaux, parmi des milliers d’autres élus, de vous faire part d’attentes partagées avec un grand nombre de nos collègues. Depuis près de 18 mois vous n’avez cessé d’exprimer votre intérêt pour nos fonctions au service d’une démocratie locale renouvelée et au profit de réponses au plus près des besoins. Vous avez, Monsieur le Président, exprimé avec force votre souhait de voir évoluer notre organisation démocratique dans la perspective d’un projet «3D » « Déconcentration, Décentralisation, Différenciation ». Ce projet semblait être la matérialisation d’un nouveau pacte girondin annoncé en juillet 2017.

Ce pacte et ce projet « 3D » renvoient à un progrès en matière de coopération entre l’État et les collectivités territoriales. L’esprit et la lettre en quelque sorte. A charge pour l’État de décliner les grandes orientations en matière sociale, économique et environnementale dans le plus grand respect de notre devise de liberté, d’égalité et de fraternité (l’esprit). A charge pour les collectivités de les traduire sur le terrain dans le cadre de contrats républicains (la lettre). De ce point de vue, le respect du principe d’égalité ne signifie pas uniformité. Le territoire français est riche de sa diversité et ce qui vaut pour un endroit ne vaut pas nécessairement pour un autre.

Yannig Robin
Yannig Robin Maire de Plouguerneau

C’est la raison pour laquelle nous nous permettons, en tant qu’élus de communes littorales du Pays des Abers, dont Plouguerneau la commune française qui dispose du plus long linéaire côtier (45km), de vous demander la révision du prolongement de l’interdiction d’accès aux plages jusqu’au 1er juin. Il existe, comme vous le savez, de grandes différences entre les plages de France.

Là où nous sommes, la « plage » c’est aussi et surtout la « grève ». Cette grève est principalement un lieu de passage, un lieu de pratiques de sports individuels (jogging marche, yoga, longe-côte, kite surf, planche à voile,…), de jeux pour les plus jeunes mais aussi d’activités professionnelles reliées au nautisme. Là où nous sommes l’image de plages bondées, serviette contre serviette, nous apparaît totalement étrangère à ce qui peut s’apparenter à notre jardin quotidien ou à notre champ d’en face. Nos « grèves » sont, pour la plus grande partie d’entre elles, situées hors agglomérations et nous pouvons, sans aucun problème, y assurer le respect des règles de distanciation physique.

Loig Gueganton
Loig Gueganton Maire de St Pabu

A l’inverse la fermeture des plages et sentiers côtiers induit un plus grand nombre de regroupements et le contrôle du respect de cette fermeture semble être très chronophage pour la gendarmerie. La réouverture ne pourra que s’avérer bénéfique dans une situation ou le plus grand nombre des habitant.es aspirent à prendre l’air et à reprendre une activité physique. Sur ce point, je me permets encore d’attirer votre attention sur le décalage entre la reprise possible d’activités sportives individuelles de plein air et l’interdiction d’accès aux plages au détriment des surfeur.ses, véliplanchistes et autres praticien.nes de sports nautiques.

Nous vous remercions d’avance pour la lecture que vous pourrez faire de cet appel à la coopération. Nous vous assurons de notre plus grande disponibilité pour agir en faveur de réponses territorialisées respectueuses des règles d’hygiène et de distanciation applicables dans le cadre de la gestion de cette pandémie.

Veuillez recevoir, Monsieur le premier Ministre et Monsieur le Président de la République, l’expression de nos plus respectueuses salutations républicaines.

Christine Chevalier Maire de Landeda, Yannig Robin Maire de Plouguerneau et Loig Gueganton Maire de St Pabu

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom