Le groupe breton Le Pied de la Pompe enregistre la sortie d’un 5e album intitulé Moderneanderthal. Avec comme fil conducteur la place de l’homme dans la société, le quatuor folk-rock questionne le monde qui l’entoure et dénonce la consommation de masse afin de livrer un message symbolique de savoir-vivre.

pied de la pompe

Alors que Le Pied de la Pompe a déjà fêté ses dix ans depuis quelques mois, le groupe sort un nouvel album intitulé Modernéanderthal. Connu pour avoir produit des morceaux aux sonorités manouches comme Rue Plein Air ou encore Les Chapeaux de Roues, le groupe a désormais basculé vers un univers plus folk et pop-rock. Fondé fin 2007 par Gérome Briard et Erwann Cornec, le groupe s’est depuis agrandi, avec l’arrivée en 2013 de Fred Mariolle à la guitare électrique, et plus récemment en 2017 celle du batteur Mickaël Bourdois. Le Pied de la Pompe est le nom de scène qui a accompagné les débuts du duo. Gérome, le chanteur et guitariste du groupe, jouait avec une batterie aux pieds, tandis que Erwann, le bassiste, avait installé des claviers à ses pieds. « C’est un jeu de mot entre le pied et la pompe, entre une chaussure et une rythmique de guitare ». atteste Erwann. Gérome, le leader du groupe, se charge principalement de la composition des morceaux. « C’est un malade de l’écriture. Il joue et écrit en même temps. Il passe ses journées à travailler en studio, et le reste du groupe s’occupe ensuite des arrangements », explique le bassiste.

Depuis 2008, date de sortie de leur premier album On fait ce qu’on peut, le groupe n’a cessé d’évoluer. Le style manouche de La Caravane Passe a laissé la scène à une dimension plus électro en 2013 avec l’album Légendaire. L’année 2018 enregistre la sortie de Modernéanderthal et démarre une nouvelle ère beaucoup plus folk qu’auparavant. « Il y a moins d’électro, plus de cordes, des banjos, des ouds, sans délaisser le côté moderne ». Un renouvellement assumé et nécessaire pour les membres du Pied de la Pompe. « Dès qu’un artiste propose un nouvel album différent, les gens sont perdus et préféraient avant. C’est pas grave, de nouvelles personnes se rapprochent de notre univers ».

L’univers du Pied de la Pompe n’est pas sans rappeller celui de Tryo, dans sa dimension chanson française. Les deux groupes jouent d’ailleurs régulièrement ensemble au sein du Collectif 13, un collectif d’artistes de chansons d’aujourd’hui. Gérome est actuellement en studio pour travailler sur le prochain album qui sortira en 2019. « Nous l’appellons le « Super groupe » car il réunit des membres de Tryo, de La Rue Kétanou, de Massilia Sound System, des gens du hip-hop aussi avec Alee ». Gérome met l’humain et la société dans laquelle il vit au centre de ses préoccupations et s’inscrit dans la même lignée que Gaëtan Roussel. « La voix, la manière d’écrire et de chanter fait que nous pourrions les associer à la même famille ».

Dénoncer le comportement de l’homme moderne

Le Pied de la Pompe aime faire passer des messages, si ce n’est dénoncer à travers leurs morceaux. Le quatuor a choisi l’homme de néandertal pour être leur personnage principal dans ce nouvel album. À la fois représenté sur la pochette et comme un titre de l’album, il est le fil conducteur d’un message écologique et humaniste. « C’est un constat de ce que nous avons fait de nous-mêmes et de notre planète au fil des siècles. L’homme de néandertal qui vivait près de la nature, il y a des milliers d’années, de manière très simple ; en respect total avec sa planète, son entourage et sa terre nourricière, a laissé place à l’homme moderne qui a un peu tout foutu en l’air ». Certains morceaux de l’album ont déjà leur clip, c’est le cas de Wadjour et ses allures de blues et de trans aux rythmes de guitare zestés de roots rock. D’autres morceaux comme L’Horizon et Les Visages livrent un message sur le vivre ensemble, dénoncant la manipulation de masse et l’utilisation excessive des téléphones portable et d’internet. Le clip de ce dernier titre montre de jeunes danseurs de hip-hop dans un métro au milieu de gens rivés à leurs écrans.

Le Pied de la Pompe livre ici un album encore plus personnel que les précédents, où trois-quarts des morceaux évoquent la place de l’homme dans la société. Modernéanderthal incite à l’évasion, au partage et à vivre le moment présent. « J’ai vraiment ressenti dans la manière d’écrire de Gérome encore plus d’implication que sur les albums précédents. Il met beaucoup de lui-même, et un peu de sa vie ». Le groupe exprime par sa musique le rapport qu’il entretient avec le monde. « Nous faisons comme tout le monde, nous subissons et essayons de s’en sortir au mieux. Ça serait presque galvaudé de parler de vivre ensemble aujourd’hui, mais nous devons accepter nos différences et chacun doit faire des efforts ». La musique se fait de plus en plus l’interlocuteur pour dénoncer et faire passer un message. Libre à chacun de choisir le moyen d’expression qu’il souhaite, « ça peut être fait de manière plus ou moins poétique, ou lyrique. Chaque groupe, auteur, artiste à sa manière de faire ».

pied de la pompe

Une proximité avec un public rock’n roll

Sur scène, le Pied de la Pompe rythme sur une sphère rock’n roll. Friands de gros sons, ils osent tout, apportant sur scène leurs amplis de guitare, de basse, et de batterie. La scène leur permet aussi d’avoir ce souci quasi permanent d’être avec les gens. « Quand au début on jouait dans les bars, il y avait une espèce de proximité mais on essaye de ne pas perdre ce contact avec le public car on doit s’amuser, même si les textes ne sont pas tout le temps très gai ». Si certains morceaux ne le permettent pas forcément, le groupe n’hésite pas à proposer en live des morceaux en acoustique pour rapprocher la proximité avec son public. Les mois de mai et juin s’annoncent d’ores et déjà intenses pour les membres du Pied de la Pompe avec une tournée dans toute la France.

pied de la pompeLa première se tiendra le 20 mai prochain, dans les Côtes-d’Armor à Saint-Briac-Sur-Mer. Ils passeront ensuite par Périgueux, Narbonne, Chambéry, Draguignan et plein d’autres dates à découvrir. « Nous sommes un peu surpris de ne pas beaucoup jouer devant notre public en Bretagne, mais nous espérons avoir quelques dates sur la tournée en septembre ». Le Pied de la Pompe n’est pas en manque de projets, loin de là. « Nous espérons sortir dès la rentrée un EP Live et comme l’album est aussi sorti en vinyle, nous aimerions pourquoi pas sortir un 45 tours à l’automne. C’est un peu un retour vers le futur mais ça nous fait marrer ».

pied de la pompe

Photos : Nicolas Doubre et Jean-Noel Cantelli

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom