Fête de la sardine à Penmarc'h

La septième édition de la Fête de la sardine se déroulera à Penmarc’h dans le Finistère sud, dimanche 20 août 2023. L’association de Sauvegarde de la Tour Carrée donne rendez-vous au public au port de Saint-Guénolé pour un événement qui célébrera ses trente années d’existence. Un marché des artisans et des animations attendent les visiteurs l’après-midi et un large programme musical en soirée.

Fête de la sardine à Penmarc'h

La Fête de la sardine est célébrée sur le port de Saint-Guénolé en Penmarc’h, en Pays Bigouden. C’est l’un des tout premiers ports sardiniers de France. Dans les années 1930, le port de Saint-Guénolé, à lui seul, connaît un grand développement grâce à l’aménagement de nouveaux quais et à l’installation de neuf conserveries. Quand les bateaux arrivaient, les sardines étaient aussitôt mises en boîte. Aujourd’hui, il est le quatrième port sardinier de France avec 4 tonnes et demi de sardines débarquées en moyenne par an ! 

Au fil des éditions, devant le succès pour obtenir les sardines grillées, la Fête de la sardine est devenu un rituel incontournable. Organisé par l’association pour la sauvegarde de la Tour Carrée, l’événement évolue au fil de la journée dans une ambiance musicale bretonne entraînante. L’association a été créée en avril 1993 et est présidée par Michel Canevet. Elle assure la restauration, la mise en valeur et l’accueil des visiteurs du monument historique : pour parvenir à cet objectif, elle récolte des fonds en organisant des actions. Cela permet aux visiteurs de découvrir un pan de l’histoire locale, le patrimoine de Saint-Guénolé et notamment la Tour Carrée.

Fête de la sardine à Penmarc'h
Une partie des organisateurs

Marché des artisans, jeux de bois et animation musicale avec le Bagad An Dreizherien sont au programme du dimanche 20 août 2023, dès 13 h.

Fête de la sardine à Penmarc'h
Le Bagad An Dreizherien

À partir de 18h, un repas concert est proposé avec plusieurs groupes au programme.

Mouez Port Rhu, groupe de chants de marins qui s’est créé à Douarnenez en 1992 lors des grandes fêtes maritimes de Douarnenez et de Brest, et Vindotalé. Né en 2018 de la rencontre entre la chanteuse Bleunwenn et le guitariste et ingénieur du son Gwenolé Lahalle, le groupe composent un répertoire pop et original, inspiré de la musique bretonne et celtique.

Madelyn Ann Trio est un groupe breton avec une musique qui va à la rencontre de la pop et du rock atmosphérique, quelque part entre Tove Lo et Coldplay. La voix douce et puissante de Madeline Anne, la chanteuse, donne à la langue bretonne des sonorités anglaises et scandinaves qui feront rêver le public.

Mélant chant et musique bretonne, le duo breton RozennTalec et Yannick Noguet réunit deux atmosphères qui lui sont chères : l’ambiance bal du Fest Noz et le concert. La musique est vivante et énergique pour les danseurs et douce et délicate pour les oreilles.

La Tour carrée est le plus ancien monument de Penmarc’h.

Elle constitue le vestige unique qui demeure aujourd’hui de l’ancienne église tréviale de Saint-Guénolé dont la construction s’est achevée en 1488. Elle avait pour but d’agrandir la chapelle Saint-Guénolé construite en 1301 par Raoul le recteur de Beuzec (29), devenue trop petite pour la population en plein expansion. Au XVe siècle,  l’église contenait à l’ouest de  la grande tour carrée, une nef de 38 mètres de long, et un seul bas-côté à l’est. L’église était un lieu de culte avant tout, mais servait aussi comme point de repère pour la navigation et comme tour de guet et de défense, car les habitants craignaient les pillages des Anglais ou des Espagnols. Mais en 1595 pendant les guerres de religion, le brigand sanguinaire Guy Eder de La Fontenelle va ruiner Penmarc’h, qui porte le nom de Tréoultré à cette époque. Surnommé Le Loup, il met, avec ses hommes, à feu et à sang la commune et massacre les habitants réfugiés dans l’église. Après la guerre, les habitants ne peuvent plus continuer à entretenir l’édifice. Le culte y est interdit en 1722 car l’église menace de s’effondrer et le Saint-Sacrement est transporté dans la chapelle Saint-Fiacre. L’église est totalement abandonnée vers 1745. Saint-Nonna devient l’église paroissiale des habitants de Saint-Guénolé en 1802. 

Mais en 1845, un toit en tuiles creuses est posé sur la tour par l’architecte Joseph Bigot, et dès lors il est possible de célébrer des messes en semaine et les jours de Pardon dans la Tour Carrée, qui est classée monument historique par décret du 7 février 1916. Les cérémonies religieuses se sont déroulées jusque dans les années 1950, mais faute de rénovation et d’entretien la Tour Carré est laissée à l’abandon une décennie plus tard : elle servait de terrain de jeux aux enfants du quartier et même d’abri de fortune à un clochard. Depuis 1993, l’association de Sauvegarde de la Tour Carré s’efforce de lui redonner vie et dynamisme…

INFOS PRATIQUES

Fête de la sardine, dimanche 20 août 2023 à partir de 13h, Port de St-Guénolé, rue Lucien Le Lay à Penmarc’h (29), gratuit.

La Tour carrée, 473 Rue Frédéric Joliot Curie à Penmarc’h (29) est ouverte au public les mercredis et dimanches, de 15h à 18h.

Fête de la sardine à Penmarc'h

Article précédentRennes. Réseaux du silence de Traudi Malo, entre art et thérapie
Article suivantBd. Harlem et Slava, Suite et fin d’albums à succès
Marjolaine Tanguy
Marjolaine Tanguy est correspondante de presse dans le Finistère

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici