NANTES RENNES OPERA SUR ECRANS 2019 : LE VAISSEAU FANTOME DE WAGNER

Après Don Giovanni, l’Enlèvement au sérail, Traviata, Cenerentola et Carmen, c’est le souffle wagnérien du Vaisseau Fantôme qui s’abattra notamment sur la place de la mairie de Rennes le jeudi 13 juin 2019 de 20h30 à 23h. Un choix audacieux qui réjouira les mélomanes et attisera la curiosité des Rennais. Seul bémol : la diffusion se fera depuis l’Opéra de Nantes

vaisseau fantôme

Depuis 2009, ce sont des milliers de personnes qui, tous les deux ans, se retrouvent place de la mairie à Rennes et dans une vingtaine d’autres villes bretonnes, pour fêter (et parfois découvrir) l’art lyrique en plein air. La paternité de cette heureuse initiative revient à Alain Surrans, ancien directeur de l’Opéra de Rennes actuellement à la tête d’Angers Nantes Opéra. Dès la première édition, le succès populaire fut au rendez-vous et jamais démenti par la suite. Il faut dire que les opéras choisis jusqu’à présent ne pouvaient que recueillir l’adhésion du plus grand nombre, du mélomane averti au néophyte désireux de découvrir ce monde qui semble, à tort, souvent élitiste. De ce point de vue Carmen en 2017, dont chacun connait de nombreux airs, ne pouvait qu’être plébiscité par le public toujours plus nombreux.

vaisseau fantôme
Rudolf Piehlmayer

Les choses auraient pu continuer ainsi, et une Flute enchantée, un Barbier de Séville ou des Noces de Figaro auraient, à coup sûr, rencontré leur public. C’était sans compter sur la confiance de l’Opéra de Rennes envers les Bretons aujourd’hui habitués à ce rendez-vous bisannuel. Oser Wagner c’est savoir que le public est prêt à s’engager, pour cette 6e édition, dans une aventure romantique.

vaisseau fantôme

Et quelle aventure ! Le Vaisseau fantôme, dont le livret a été inspiré à Wagner par la légende du Fliegende Holländer (le Hollandais volant), nous transporte sur la côte norvégienne au beau milieu d’une tempête d’une telle violence qu’elle contraint le bateau du capitaine Daland à une escale forcée. Apparaît alors le fantomatique navire du Hollandais volant, un navigateur condamné à l’errance après avoir défié Dieu. Tous les sept ans, il lui est permis d’accoster afin de trouver un salut qu’il n’obtiendra que par l’amour absolu d’une femme. Daland, par ailleurs très intéressé par les trésors du Hollandais et ignorant la malédiction qui le frappe, a justement une fille Senta… N’en disons pas plus. Si ce n’est que l’histoire, magnifiée par une musique qui emporte tout, et tous, sur son passage, tiendra en haleine les plus réfractaires aux légendes durant les 2 heures 15 de l’œuvre dans laquelle le jeune Wagner, c’est son 4e opéra, développe les thèmes qui lui seront chers par la suite : l’errance, la rédemption par l’amour et le sacrifice.

vaisseau fantôme

C’est la mise en scène de Rebecca et Beverly Blankenship créée en mai 2017 à l’opéra de Hagen (Allemagne) qui sera proposée au public breton. L’Orchestre symphonique de Bretagne sera dirigé par Rudolf Piehlmayer qui avait excellé à Rennes dans Lohengrin en 2015 et il y a quelques jours seulement dans Norma.

vaisseau fantôme

Certes les Rennais seront déçus que cette production ne soit pas diffusée depuis leur maison d’opéra. Mais, rapprochement avec Angers Nantes Opéra oblige, il leur faudra accepter cette concession. Pour faire passer cette pilule un peu amère, ils pourront toujours se réjouir d’une perspective alléchante : Opéra sur écrans pourrait revenir chaque année, alternativement depuis Rennes et Nantes (ou Angers).

vaisseau fantôme

La fin de saison 2018-2019 étant maintenant dévoilée, il vous faudra encore un peu de patience pour découvrir le reste de la programmation. Rendez-vous ici même le 12 juin.

Le Vaisseau fantôme
Opéra en trois actes
Musique et livret de Richard Wagner
Création : 2 janvier 1843 à Dresde
Création française : 28 janvier1893 à Lille
Personnages :
Le Hollandais (baryton-basse)
Daland, capitaine norvégien (basse)
Senta, sa fille (soprano)
Erik, chasseur et fiancé de Senta (ténor)
Mary, nourrice de Senta (mezzo-soprano)
Le timonier de Daland (ténor)

OPÉRA : CARMEN TRIOMPHE A RENNES !

Opéra de Rennes : La Cenerentola ou un conte de fées jubilatoire à la Savary

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom