A l’occasion des 50 ans des Accords d’Evian qui signent officiellement la fin de la guerre d’Algérie,
la Médiathèque La Source vous propose de revenir sur ce conflit et d’en comprendre l’histoire et ses enjeux. Cette rétrospective remonte aux origines de ce conflit depuis la colonisation de l’Algérie par la France en 1830 jusqu’à la reconnaissance de l’indépendance de l’Algérie le 3 Juillet 1962.

 Programme :

Rencontre
Vendredi 9 Mars à 18h
Rencontre suivie du verre de l’amitié avec des membres de la FNACA (Fédération Nationale des Anciens Combattants d’Algérie)
Ce moment de rencontre et d’échanges est l’occasion de découvrir de façon neutre cette période difficile, complexe et encore aujourd’hui douloureuse
Projection
Samedi 10 Mars à 14h
Projection d’un film sur la guerre d’Algérie
(Public à partir de 13 ans)
Suivie à 15h45 d’une présentation sur les Accords d’Evian (Symbole officiel de la fin de la guerre d’Algérie)
Sélection thématique
Du 6 au 31 Mars
Sélection thématique de documents à emprunter
Livres, revues, CD, films sur le thème de la guerre d’Algérie mais aussi pour partir à la découverte du pays et de sa culture

Les animations sont libres et gratuites, réservation conseillée Renseignements et réservation au 02 99 05 26 30 ou mediatheque@ville-noyal-chatillon.fr

Noyal-Chatillon > La Guerre d’Algérie > exposition du 6 au 10 mars was last modified: mars 7th, 2012 by Nicolas Roberti
Animula blandula vagula : Âme de diaphane intimité, hôtesse et compagne de mon corps, tu verses vers des lieux délavés, escarpés et dénudés, où ne résonnent tes jeux d'esprit…

Un commentaire

  1. DEVOIR DE MEMOIRE

    hocine le combat d’une vie par croaclub

    lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news

    En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l¹époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l¹Ardoise, ceinturé de barbelés et de
    miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l’ isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd’hui se décide à parler.

    35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat

    Et pour compléter le documentaire, réécoutez sur SUD RADIO, « podcasts » l’émission du 8/11/11, de Karim Hacene, Enquêtes et Investigations, sur les harkis le camp de saint maurice l’ardoise

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom