Stupeflip ! Un groupe musical ? Oui ! Un culte aussi inquiétant que désopilant ? Oui ! Nous étions sans nouvelle depuis 3 ans des allumés rejetons hexagonaux de The Residents et de Ludwig Von 88. Ils promettent de revenir, ils sont déjà là, Stupeflip prêt à allumer à nouveau tous les flambeaux d’une nouvelle ère du Stup !

stupeflipOn y croyait plus vraiment, mais la nouvelle semble bien ne pas être un canular de plus. Le projet multifacettes de Julien Barthélèmy alias King Ju est bel et bien de retour et promet pour mars 2017 un nouvel album de Stupeflip.

Depuis 2013 et après une série de concerts qui suivaient la sortie du E.P et du DVD Terrora !! nous étions à peu près sans nouvelles de l’un des projets les plus grand-guignolesques de l’hexagone. Mélange de hip-hop à la Wu-Tang Clan, de fusion et de la tradition d’une chanson française décalée Stupeflip s’est toujours démarqué par son amour incontesté du concept et du délire personnel, jouant sur différents registres alliant provocation et émotions, bouffonneries et profondeur. Musique et visuel (masques, costumes autant que dessins et artwork) vont de pair pour établir une histoire fictionnelle interne, une mythologie propre avec ses personnages et son univers parallèle. Une inventivité musicale et narrative qui pourrait presque de rapprocher du Gorillaz de Damon Albarn…

Le C.R.O.U. serait une organisation fondée en 1972, dont le but est de terroriser la population et par là même instaurer une nouvelle ère : l’ère du Stup. Stupeflip ne serait que la partie émergée de l’iceberg du C.R.O.U.
Après la sortie le 25 veltère 1979 du grand tube maintenant reconnu dans toute la région sud Je fume pu d’shit, Fabien Pollet, le porte-parole du C.R.O.U., trouve la mort dans des circonstances mystérieuses. Stup, le patron de la menuiserie, fou de chagrin, commence à écouter de la musique très fort, et crée ainsi la Première Ère du Stup. À cette époque, Rascar-Capac, plus connu maintenant sous le pseudonyme de King Ju, ne sait pas encore qu’il engendrera, à force de travail et d’obstination, la Deuxième Ère du Stup.

stupeflipAlors voici annoncé le grand retour dans la menuiserie de King Ju (alias Raskar-Kapak, l’Épouvantable Épouvantail, Le Fléau, Flipet) et de son Crou. Quelle sera la couleur musicale de cette nouvelle ère du Stup ? King Ju va-t-il revenir vengeur et très énervé pour régler ses comptes ou au contraire pacifié afin de mettre tout le monde d’accord sur la qualité de son flow et de ses productions bien léchées ? Le mystère reste entier et le secret aussi bien gardé qu’un p’ti gars enfermé au Stup monastère.

Toujours est-il que les adeptes en transes de la religion du Stup n’ont pas oublié et fidèles aux délires musicaux de King Ju ils sont déjà nombreux à avoir répondu à la grande stupequête lancée sur Ulule. Espérant sans doute renouer avec les grands trips des meilleurs titres de l’incontrôlable machine Stupleflip voire entrer enfin en possession des clefs sacrées de la menuiserie

Pour donner vite au denier du culte du Stup c’est par ici 

 

Stop au Stupeflop : soutenons un nouvel album de Stupeflip was last modified: octobre 27th, 2016 by Thierry Jolif
La culture est une guerre contre le nivellement universel que représente la mort (P. Florensky) Journaliste, essayiste, musicien, a entre autres collaboré avec Alan Stivell à l'ouvrage "Sur la route des plus belles légendes celtes" (Arthaud, 2013) thierry.jolif [@] unidivers .fr

Laisser un commentaire