Le roman de Nori Nelson Spielman Demain est un autre est étrange. Son histoire a priori nunuche va cependant remplir le lecteur de bonheur, de joie de vivre et de bonne humeur. C’est bizarrement un livre qui fait du bien. Pourtant, à lire le résumé, on est plus dans la bluette à l’eau de rose que dans un roman dont on sortira ému…

Brett Bohlinger vient de perdre sa mère, une femme d’affaires immensément riche. Elle croit qu’elle va  hériter de l’empire de cosmétique familial et en devenir la directrice (chouette !). Mais la lecture du testament maternel la laisse sans voix : sa mère (la vache !) confie la direction de la société à sa belle-sœur (oh la sal***). Ce qui est déjà un sacré affront en soi. En plus, le testament ajoute des conditions suspensives qui encadrent l’héritage de Brett (on aura tout vu). Lesquelles ?

Nori Nelson Spielman, Demain est un autre jourC’est une liste. Une liste qui date de 20 ans auparavant, rédigée donc lorsque Brett avait 14 ans (un âge où comme chacun sait on est particulièrement intelligent et sensé). Elle y énumérait tout ce qu’elle voudrait faire dans sa vie (mes 10 choses à faire avant d’être vieille, on l’a tous fait, non ?). Pour hériter, Brett doit alors accomplir tous les points de la liste dans un délai maximum d’un an (tic tac, tic tac…). L’horreur pour la jeune femme qui se sent trahie et incomprise (mère, pourquoi m’as-tu abandonnée ?). Et dont les rêves actuels sont bien loin de ceux de son adolescence.

Enseigner, avoir un bébé, acheter un cheval, retrouver son père, tomber amoureuse… pas si facile que ça de le faire sur simple volonté. Surtout pour cette dilettante qui a eu le don jusqu’à présent de se laisser vivre (ben, avec une mère millionnaire, ça se comprend un peu, à vrai dire…). Bref, un sacré défi qu’elle va devoir relever si elle ne veut pas se retrouver sur la paille et à la rue… (la loose totale).

Cette comédie romantique est un délice de fraîcheur et d’humour et chaque lecteur se prendra au jeu et refera mentalement la liste de ses rêves d’ado… Un bilan parfois pas très facile à établir, mais qui peut pour certains être un nouveau départ, donner une énergie pour s’attaquer à de nouveaux défis. On rit, on pleure, on s’amuse, et même si effectivement l’histoire est un peu simplette, pleine de clichés, on prend un plaisir fou à lire ce roman 100% détente bourré de tendresse !

Nori Nelson Spielman Demain est un autre jour, Le Cherche Midi, avril 2013, 457 pages, 20€

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom