10E ÉDITION DU FESTIVAL NOCTAMBULLERIE : BELLE ESCAPADE FOLK À SAINT-AIGNAN

En mai 2009 naissait à Pontivy un nouveau festival porté par de jeunes lycéens : Noctambullerie. Après deux éditions à Cléguérec, l’association Finan Bulle, organisatrice de l’événement, choisit de poursuivre son aventure musicale à Saint-Aignan. Les 30 et 31 août deux nouvelles soirées magiques marqueront les esprits dans une atmosphère mêlant parfums du jardin et airs folks.

NOCTAMBULLERIE SAINT AIGNAN

 

Le folk, une esthétique prisée à l’étranger

En extérieur, au coeur de l’ambiance végétale du jardin du Musée de l’électricité, la proposition artistique s’est affinée au fil des ans pour faire se rencontrer artistes et public autour du répertoire folk et de la musique acoustique. Ce choix audacieux confère toute son originalité à ce festival qui mise sur la proximité, la convivialité et la qualité des concerts.

NOCTAMBULLERIE

Les artistes qui répondent à l’invitation de Finan Bulle sont des musiciens sensibles au projet et à l’esprit véhiculé par Noctambullerie, dans une commune rurale de 620 habitants connue pour son cadre environnemental exceptionnel : Saint-Aignan, au pied du barrage de Guerlédan.

 

La plupart n’ont pas pignon sur rue, il s’agit souvent de leur unique date en France, où la scène folk est moins représentée que dans certains pays voisins, comme au Royaume-Uni ou en Scandinavie. C’est encore le cas cette année pour Lucy Farrell, lauréate du BBC Radio 2 Folk Awards en 2017, et Cohen Braithwaite-Kilcoyne.

Deux autres formations à l’affiche, Ophélia Trio et Mules and Men, ont monté quant à elles une tournée grâce à l’impulsion de Noctambullerie. C’est dire que ce n’est ni la taille, ni la notoriété de l’événement qui comptent ici, mais bien tout l’engagement et l’attachement au projet culturel que suscite depuis dix ans l’équipe du festival.

NOCTAMBULLERIE SAINT AIGNAN

La petite association Finan Bulle s’appuie sur un réseau de correspondants pour concocter chaque année sa programmation originale avec Julie Perron à Montréal et Sabine Cotto à Londres par exemple. Les huit membres du comité de programmation suivent aussi l’actualité du genre en s’intéressant aux festivals folks à l’étranger. Mais ce sont souvent les musiciens déjà programmés à Saint-Aignan qui proposent spontanément d’autres artistes.

Les Poules à Colin alias Rosier plébiscitées

Ainsi, pour une grande part, le plateau des deux concerts de l’édition 2019 s’est prédéfini sur un bout de comptoir lors du festival précédent. Ensuite, le comité a fait son travail de validation et surtout construit une proposition qui fait sens avec l’ADN de ce rendez-vous estival.

Mais le public a aussi son mot à dire quitte à outrepasser une des règles que s’était donnée l’organisation : ne jamais programmer deux fois le même groupe. Les règles ne valent que pour s’en affranchir, c’est vrai aussi pour Noctambullerie cette année, puisque Les Poules à Colin reviennent sur scène à Saint-Aignan avec leur nouveau nom Rosier. Il faudrait une bonne expression québécoise pour dire leur chance aux chanceux !

Vous l’avez compris, tout est petit à Noctambullerie, sauf l’ambition et la générosité. Loin de l’offre culturelle des grandes métropoles, Finan Bulle imprime tranquillement, mais sûrement sa marque de fabrique basée sur l’humain, les circuits courts, l’optimisation des moyens du bord comme la mise en scène par de simples éclairages d’un jardin qui sert de théâtre naturel aux concerts.

Par habitude, nous aurions un peu tendance à nous excuser auprès des musiciens pour nos moyens techniques un peu rudimentaires parfois, mais leur réaction montre que nous faisons les bons choix. Les artistes accueillis À LA Noctambullerie sont visiblement heureux d’être si proches du public et de sentir que toute l’organisation repose sur une mobilisation très locale, y compris pour la restauration. (L’équipe du festival)

Pour l’anecdote, quoique ce choix soit tout sauf anodin, à fortiori dans un territoire marqué par le développement massif de systèmes agricoles industriels, le festival se fournit à 90% en produits locaux, avec au plus proche, 1,2 Km, la boisson qui coule à flot dans tout bon festival breton. Non, pas le cidre, mais la bière.

À noter : outre la Noctambullerie qui rassemble près de 400 festivaliers, un seuil que les organisateurs ne souhaitent pas dépasser, Finan Bulle propose toute l’année des concerts dans le cadre des Vendredis de Saint-Aignan.

NOCTAMBULLERIE SAINT AIGNAN

Site internet de l’association Funan Bulle

Page Facebook

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom