Deux jours après avoir annoncé son retour en politique, l’ancien président de la République était hier l’invité du journal de 20 heures de France 2. Alors qu’il brigue la présidence de « sa famille politique », il a tenté de se montrer durant 45 minutes sous un nouveau jour devant 8,5 millions de téléspectateurs qui étaient au rendez-vous.

Mots-clés de cette intervention millimétrée et totalement marquetée : modestie, sagesse, expérimenté, homo providentiel, rassembler, unité (nationale). Au-delà cet englobant communicationnel (dont l’impact sur la psychologie des Français semble aller diminuant), tout son discours en termes programmatiques s’est réduit à retraiter deux propositions : réformer l’espace Schengen et recourir plus souvent aux référendums. Jusque-là, tout le monde est à peu d’accord. Bref, jusqu’à plus ample informé, il semble que Nicolas Sarkozy n’ait guère plus de vision pour la France que n’en a le Parti socialiste, du moins ce qu’il en reste. De Gaulle, où es-tu ?

sarkozy france 2

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom