un monde à guérir expo nantes
Boris Herger, Abata. Vue générale du site de distribution de nourriture, 2006 © CICR

Le Lieu Unique à Nantes présente Un monde à guérir, soit 160 ans de photographie à travers les collections de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge, du 27 octobre 2023 au 7 janvier 2024. À travers 600 images réalisées de 1850 à nos jours, l’exposition livre des clés de lecture de l’image humanitaire, patrimoine encore peu exploré.

Omniprésente dans l’actualité, l’image humanitaire est entrée dans notre quotidien dès le milieu du XIXe siècle. Après la création de la photographie en 1839, elle s’est rapidement fait une place dans notre champ de vision, dans les journaux à l’époque, sur Internet aujourd’hui. Fragment de la réalité, elle raconte de manière immédiate et univoque les actions menées, le terrain et l’urgence humanitaire. Frappante et prise dans le vif, la photographie humanitaire n’est cependant pas à confondre avec le photojournalisme. Elle se concentre sur les acteurs plus que sur les paysages, cadre une scène et en offre une interprétation. « Or, la réalité du terrain est toujours plus complexe que sa représentation. » L’image humanitaire s’observe, se regarde et s’analyse.

un monde à guérir expo nantes
Aime Jolliet, Croix Rouge au Malawi, 1970 © CICR, Coutesy Micr

Après s’être tenue à Arles en 2022, coproduite en partenariat avec les Rencontres de la photographie d’Arles, l’exposition Un monde à guérir ornera à la rentrée prochaine les murs de la salle d’expo du Lieu Unique pour une exposition phénomène. Elle révélera, entre images publiques et confidentielles, un patrimoine colossal méconnu. La proposition est le fruit de plus de deux ans de recherche menée au sein des collections du Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (MICR), du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR).

À travers cinq thématiques – Mobiliser, Montrer, Témoigner, Réévaluer, Diffuser -, Un monde à guérir propose des clés de lecture pour comprendre les codes de représentation de l’image humanitaire. Plongé au cœur des missions humanitaires qui ont traversé la Croix-Rouge depuis sa création en 1863, le public est invité à regarder ces images saisissantes dans une perspective critique et à interroger d’où elles viennent, ce qu’elles racontent et ce qu’elles ne montrent pas. L’image humanitaire articule une grammaire visuelle de l’action humanitaire qui nous permet d’outiller notre regard sur ce que nous observons. Elle attirera l’attention du public sur la complexité du terrain, au-delà de sa représentation.

un monde à guérir expo
Anonyme, Exercices anti-gaz, 1933, archives CICR. DR

« La connaissance du passé, de l’histoire, s’est beaucoup faite au travers de l’écrit. Or l’histoire humanitaire ne peut pas être abordée sans celle de la photographie. Seulement 25 ans séparent l’invention de la photographie en 1839 et la création du CICR en 1863, leur destin respectif est intimement lié. Aujourd’hui plus que jamais, il est difficile de concevoir l’humanitaire sans image »

Nathalie Herschdorfer, co-commissaire de l’exposition.

A découvrir, des clichés issus de l’agence de photo Magnum qui compte parmi les plus grands photographes et photojournalistes. Parmi eux, le Suisse Werner Bischof, un des premiers photographes de l’agence et maître de la photographie en noir et blanche, et l’Américaine Susan Meiselas qui a photographié toute sa carrière durant la guerre, le sexe et la condition des femmes. Sera également exposé le Français Raymond Depardon, créateur de l’agence Gamma en 1966.

Un monde à guérir présentera également des images prises par des collaborateurs et collaboratrices du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et par des personnes directement affectées par les crises. Puis, une section consacrée aux travaux d’Alexis Cordesse offrira une multiplicité des points de vue en partageant les photographies personnelles conservées par les migrants et migrantes.

un monde à guérir expo nantes
Lesbos, camp de régugiés de Moria, Grèce. Un père afghan et son enfant devant leur tente improvisée, 2019 © CICR

« Avec Un monde à guérir, nous souhaitons partager un patrimoine photographique exceptionnel conservé à Genève, capitale mondiale de l’action humanitaire. Il nous permet de poser un regard différent sur les images de conflits ou de catastrophes qui font l’actualité quotidienne de nos médias. Dans le domaine humanitaire, une image ne vaut jamais mille mots. »

Pascal Hufschmid, directeur du Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant- Rouge et co- commissaire de l’exposition.

En quoi l’action humanitaire nous concerne-t-elle toutes et tous, ici et maintenant ?, telle est la question posée par le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge L’exposition Un monde à guérir souhait offrir une piste de réponse.

Du 27 octobre 2023 au 7 janvier 2024.

Vernissage jeudi 26 octobre à 18h30

Le Lieu Unique
entrée Quai Ferdinand-Favre,
44000 Nantes (France)
T. 02 40 12 14 34

Horaires :
du mardi au samedi: 14h > 19h
le dimanche: 15h > 19h
fermé le lundi
entrée libre


Article précédentRennes. Écrire à Saint-Cyr, trois auteurs en résidence à La Paillette
Article suivantTransat en ville. Un récital unique place de l’Hôtel de Ville par l’Opéra de Rennes le 19 juillet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici