NANTES HAB GALLERIE. EXPO TRAVAILLER LE DIMANCHE DE GILLES BARBIER

La HAB Galerie (librairie + galerie) est actuellement fermée mais elle rouvre le 26 mars avec une exposition de Gilles Barbier : Travailler le dimanche. Jusqu’au 26 septembre 2021.

Gilles Barbier développe une œuvre complexe, d’une abondante diversité, qui s’articule autour de multiples supports. Sculptures en matières organiques ou artificielles, gouaches, dessins, photographies et objets constituent un ensemble dont la réflexion porte sur l’obscure énigme d’être au monde. Ses œuvres se nourrissent autant d’esthétique que d’histoire, de cinéma, de psychanalyse, de philosophie, de sciences et de bande dessinée. En émergent d’autres mondes, faussement similaires au nôtre, dans lesquels des personnages hyper réalistes, dont ce clone à l’effigie de l’artiste au corps réduit et aux multiples vies, sont représentés dans des situations aberrantes et schizophréniques où plantes vertes, bananes, fromages, vers de terre et cosmétiques fleurissent dans ces fictions à l’humour décapant.

Pour la HAB Galerie, Gilles Barbier montre l’ensemble réalisé jusqu’à ce jour des 24 Pages du Dictionnaire, copies des pages du Petit Larousse illustré qu’il exécute scrupuleusement à l’encre et à la gouache sur de grands formats depuis près de 30 ans. En écho à cette œuvre majeure dont le système a été mis au point dans un temps de vacance, celui du dimanche, en parallèle des autres activités créatrices, et sur la problématique du langage, sculptures et installations plongent le visiteur dans les méandres et divagations.

hab nantes

Vernissage le 25 mars

HORAIRES
Ouvert du 26/03/2021 au 26/09/2021
Du 26 mars au 16 avril / du 19 mai au 2 juillet / du 15 au 26 septembre : du mercredi au dimanche de 13h30 à 19h
Du 17 avril au 16 mai et du 3 juillet au 12 septembre : 7j/7 de 13h30 à 19h ( Fermé le 1er mai)

gilles barbier

ACCÈS
HAB Galerie
21 quai des Antilles
44200 Nantes
02 28 08 77 28
librairie.hab@lvan.fr

Biographie

Gilles Barbier a passé sa jeunesse sur l’archipel mélanésien, avant d’arriver en France en 1985 à l’âge de vingt ans. Il s’inscrit à la faculté de lettres d’Aix-en-Provence (université de Provence) puis entre aux beaux-arts à Marseille-Luminy. Il participe en 1992 à l’émergence de la Friche Belle de Mai via la création d’Astérides, structure de résidence d’artistes.

Marqué par son enfance au Vanuatu, ses références à ce lieu sont nombreuses ; forêts luxuriantes, mers transparentes, paires de tongs et motifs tropicaux, reviennent incessamment.

Gilles Barbier se fait connaître par son travail autour des pages du dictionnaire dans de grands formats, y compris de nombreuses illustrations.

L’artiste est connu pour produire des clones de cire basés sur sa propre image, et une grande partie de son travail est inspirée par son plaisir de la science-fiction et de la bande dessinée9,10 En 2000, première exposition institutionnelle en France : « La meute des clones trans-schizophrènes », commissaire : Benoît Decron, Musée de l’Abbaye de Sainte-Croix, aux Sables d’Olonne.

En 2005, Gilles Barbier est nominé pour le prix Marcel-Duchamp.

Plusieurs expositions monographiques (en 2006 au Carré d’art de Nîmes, en 2008 avec l’exposition « Le Cockpit, le Vaisseau, Ce que l’on voit depuis le hublot », à l’espace Claude Berri) et de participations à des expositions importantes en France et à l’étranger (« La Force de l’art #2 » en 2009, « Vraoum », art contemporain et bande dessinée en 2009 et « Tous cannibales » en 2011 à La Maison rouge). Il participe en mai 2011 à l’exposition Paris-Delhi-Bombay au centre Georges-Pompidou, où il présente une installation sous le titre The game of life.

La critique d’art Alexia Guggémos fait une plaidoirie en faveur du travail de Gilles Barbier dans le cadre du Prix AICA de la critique d’art en 2017 au Palais de Tokyo à Paris.

Pour le musée Soulages, en 2021, Gilles Barbier rassemble cinq installations appelées « Machines de production » auxquelles s’ajoute une production spécifique d’une installation rappelant les premières images du film 2001 Odyssée de l’Espace (Stanley Kubrick): des chimpanzés perplexes, agités, surpris par la chute d’un objet non Identifié. Un travail entre intelligence artificielle et automates.

Gilles Barbier est représenté par la Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois depuis 1995.

Œuvres
Dans L ‘I.A. (les câbles les étincelles) #3, 2020, Technique mixte sur calque acrylique, 190×190 cm
Sans titre (Le Terrier), Gouache sur papier, 6 éléments : chacun 123 × 189 cm, Galerie G.-Ph. & N. Valloise
Hawaiian ghost 12, 2019, Gouache sur papier, 190 x 160 cm
De « Minage » à « Naufragé » 2016, Encre et gouache sur papier, 210 x 209,5 cm
Planqué dans l’atelier ( Les plantes ), 2015, photographie couleur, 100 x 200 cm, Galerie G.-Ph. & N. Vallois
La Table du festin ( détail de l’œuvre ), 2013, Technique mixte, 165 x 390 x 115 cm, collection Barbier-Müller
Still Tongues, 2013, Technique mixte, 32 x 39 x 50
Banana Head (traumatic insemination), 2010, Résine rose et peinture, 33 x 38 x 30
Rubber landscape, 2007, Acrylique sur calque polyester, 2 éléments : chacun 140 × 250 cm, Galerie G.-Ph. & N. Vallois
Two Worm Holes, 2007 Gouache sur papier. 140 x 250 cm
La Révolution à l’envers, 2007, Technique mixte, cire, cheveux, vêtements, bois. 310 h x 210 x 170 cm. Le Cockpit, 2007,Technique mixte, 309 h x 465 x 225 cm
Sans Titre (méga maquette), 2006, Technique mixte sur papier. 15 éléments chacun 112 x 105,2 cm, collection de l’artiste
Paysage Mental (Loch Ness), 2003, Technique mixte, dimensions variables Courtesy Galerie G.-P. & N. Vallois, Paris
Candidat à l’immigration 2002, Technique mixte, 165 x 105 x 85 cm, Collection particulière Courtesy galerie Georges-Philippe & Nathalie Vallois
The dog 2001, Cire, vêtements, résine, encre sur papier, 172 x 75 x 40 cm, Collection privée, États-Unis
Aaaah !, 2001,Cire, résine, 190 x 240 x 105 cm, Collection Katia Lazarew, Paris
Les Parasites, 2000, Technique mixte, dimensions variables, Collection particulière, Athènes
Produit dérivé, 2000, Cire, vêtements, technique mixte, 190 x 51 x 28 cm, Collection privée, Paris
L’Ivrogne, 1999-2000, Mannequin en cire, assemblage d’objets, 600 × 300 × 300 cm, collection MAC/VAL, musée d’art contemporain du Val-de-Marne16
Polyfocus 1999, Cire, vêtements, résine, techniques mixtes, dimensions variables, collection MNAM, Centre Georges Pompidou, Paris
Clone femelle 1999, Cire, 170 x 65 x 30 cm, Collection privée, Paris
L’Orgue à pets, 1996, Techniques mixtes, Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois, Paris
Comment mieux guider notre vie au quotidien, 1995, Vêtements, bois peint, papier, dimensions variables, Collection MJS, Paris
Le Pied tendre , 1995 Techniques mixtes Dimensions variables Courtesy Georges-Philippe & Nathalie Vallois, Paris
Expositions individuelles
« Travailler le dimanche », Hangar à bananes, Nantes, 2021
« Entre, dans, derrière, sous, sur… », Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois17, Paris, 2020
« Machines de production », Musée Soulages, Rodez, 2020
« Disobey orders, Save the artists », The American Gallery (Manifesta 13), Marseille, 2020
« Laughing at clouds », Galerie The Chimney, New-York, 2019
Galerie municipale Julio-González, Arcueil, 2018
« Artist Impression », Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois, Paris, 2017
« World Wide Wave », Villa Beatrix Enea, Anglet 2017
« Echo System» , MMCA – Musée national d’art moderne et contemporain, Séoul 2016
« Écho Système », exposition monographique, Friche Belle de Mai, Marseille, 2015
Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois17, Paris, 2013
« Six Short Stories of the Dice Man », Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois,(Project Room), Paris, 2012
« Gilles Barbier » Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois, 2013
« Six Short Stories of the Dice Man » Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois, 2012
« Gilles Barbier » Pavillon Blanc, centre d’art, Colomiers, 2011
« There is no Moon without a Rocket », Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois17, Paris, 2010
« Wreck, Loop & Ignition », Twig Gallery, Bruxelles, 2010
« La Patinoire » Villa Arson, Nice
« Le Cockpit, le Vaisseau, ce que l’on voit depuis le hublot », Espace Claude Berri, Paris, 2008
« Gilles Barbier » Galerie Taché-Lévy, 2008, Bruxelles 2008
« Gilles Barbier » Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois17, Paris, 200718,17
Carré d’Art, musée d’art contemporain de Nîmes, commissaire : F. Cohen, 2006
Exposition des nominés du prix Marcel-Duchamp, Foire internationale d’art contemporain de Paris, 2005
« Gilles Barbier », Kunstverein Freiburg, Fribourg, 2004
« Gilles Barbier », Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois, Paris, 2003
« Le Bénévolat dans l’action », Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois17,, 2001
« Pique-nique au bord du chemin », musée d’art contemporain de Marseille, 2001
« Gilles Barbier », Rena Bransten Gallery, San Francisco, 2001
« One Man Show », Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois17, 2000
« La Meute des clones transchizophrènes », Musée de l’abbaye Sainte-Croix, Les Sables-d’Olonne, 2000
« Copywork », commissaire : Diana C. du Pont, Santa Barbara Museum of Art, Santa Barbara
« Clones », Henry Art Gallery, Seattle, 1999
« Environnements corrigés », Espai Lucas, Valence, 1999
« Hyper désir », Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois17, 1999
« Aux armes, etc. », Kunstlerwerkstatt, Munich, 1998
« L’Autre », 4e Biennale d’art contemporain, 1997
« Containerize », Kunst-Werke, Berlin 1997
« Les Pages Roses : Eine Kopie der Welt von A-Aa », Offenes Kulturhaus, Linz, Autriche, 1996
« Comment mieux guider notre vie au quotidien », Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois17, Paris, 1995
« Gilles Barbier : Machines de production », Musée Soulages, Rodez, 2021 19
Expositions collectives
« Les choses. L’histoire depuis la Préhistoire », Hall Napoléon, Louvre, Paris, 2022
« Disobey orders, Save the artists », The American Gallery (Manifesta 13), Marseille, 2020
« Les Extatiques », Esplanade de Paris La Défense, Paris 2020
« Le Vaisseau », Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois, Paris, 2020
« Le rêve d’être artiste », Palais des Beaux-Arts de Lille, 2019
« Now is the time », Biennale de Whuzen, Chine 2019
« La lune », Grand Palais, 2019
« L’ Or », Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MUCEM), Marseille, 2018
« De Nature en Sculpture », Fondation Villa Datris, 201720
« Carambolages », Grand Palais (Paris) 2016
« Dis moi voir », Fonds régional d’art contemporain Grand-Large-Hauts-de-France (FRAC) Dunkerque, 2016
« Chercher le garçon », Musée d’Art contemporain du Val-de-Marne (MACVAL), Vitry-Sur-Seine, 2015
« Tu dois changer ta vie ! », Tri Postal, Lille, 2015
« Le Festin II », Musée national d’Art moderne, Paris, 2014
« As I run and run, Hapiness come closer », Fondation Emerige, Paris, 2014
« La Grande Accélération », Biennale de Taïpei, Taïwan 2014
« Habiter le monde », Biennale de Busan, Corée du Sud, 2014
« De leur temps (4) : Regard croisés sur la jeune création », Musée d’Arts de Nantes, Nantes 2013
« Babel », Palais des Beaux-Arts de Lille, 2012
« Babel » Botanique, Bruxelles, 2012
« La Tentation du hasard, 7e Biennale de Montréal, Canada, 2011
« Paris-Delhi-Bombay… », Centre Pompidou, Paris, mai-septembre 2011
« The World in the Body, Medicine, Life & Art from Wellcome Collection », Musée d’Art Mori, Tokyo, 2009
« La Force de l’art (2) », Paris, Grand Palais, 2009
« Vraoum! Bande dessinée et Art contemporain », La Maison Rouge, Paris , 2009
« Prêt à Porter », Kasseler Kunstverein, Cassel, Allemagne 2008
« Stardust ou la dernière frontière », Musée d’Art contemporain du Val-de-Marne, Vitry Sur Seine, 2007
« De leur temps (2) », Musée de Grenoble, Grenoble 2007
« La force de l’Art (1)», Grand Palais (Paris), 2006
« Pratiques de la catastrophe : Burlesques contemporains », Jeu de paume (centre d’art), Paris 2005
« L’idiotie, Experience Pommery (2) », Domaine de Pommery, Reims, 2005
« L’ Œuvre en programme », CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux, 2005
« Gilles Barbier » , Kunstverein de Fribourg, 2004
« Doubtiful. Dans les plis du réel », commissariat : Master en métiers et arts de l’exposition, galerie art et essai, université Rennes-II, 2004
« The American Effect », Whitney Museum of American Art, Paris, 2003
« (The World May Be) Fantastic », Biennale de Sydney, 2002
« Presentation of the Collection », Miami, 2002
« Self- in Material Conscience », Turin, 2002
Rena Bransten Gallery, San Francisco, 2001
Galerie Juliane Wellerdiek, Berlin, 2003 et 2001
« Jour de fête » Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, Paris, 2000
« Tong n’ cheek » Deste Fondation, Athènes, 2000
Centre d’art de Saint-Fons, 2000
Galerie Cokkie Snoei, Rotterdam, 1998
FRAC PACA, Marseille, 1997
Collections publiques
Santa Barbara Museum of Art, Santa Barbara, États-Unis
Fondation ARCO, Madrid, Espagne
Fonds National d’Art Contemporain, Paris, France
Centre National des Arts Plastiques, Paris La Défense, France
Caisse des Dépôts et Consignations, Paris, France
Musée National d’Art Moderne – Centre Pompidou, Paris, France
Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Paris, France
MAC/VAL, Musée d’Art Contemporain du Val de Marne, Vitry-sur-Seine, France
Musée d’Art Contemporain (MAC), Marseille, France
Carré d’Art, Musée d’art contemporain, Nîmes, France
Frac Corse, France
Frac Languedoc-Roussillon, France
Frac Nord Pas-de-Calais, France
Frac Pays de Loire, France
Frac Picardie, France
Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur, France
Frac Rhône-Alpes, France
Fonds Communal d’Art Contemporain de la ville de Marseille, France
Ouvrages
« Entretiens », Paris, éditions du Regard, 192 pages avec 101 reproductions (ISBN 978 2 84105 38 41) 2019
« World wide wave » , Catalogue d’exposition, villa Beatrix Enea, Anglet, 2017
« Echo Système », Catalogue d’exposition, Musée national d’art contemporain (Corée du Sud), 2015
«Festins (textes) », Editions Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois, 2014
« Vu d’en bas », Paris, Editions Jannink, coll. « L’art en écrit », 48 p. (ISBN 978-2-916067-91-9 et 978-2-916067-92-6) 2013
« L’Emmentaliste », Jacques Samson et Winshluss graphisme de Fanette Mellier, Les Requins marteaux, 2012 (ISBN 978-2-84961-116-6)
« De leur temps. Dix ans de création en France », Édition Archibooks Adiaf, 2010 (ISBN 978-2-35733-109-9)
« French Connection », par Gauthier Léa, Black Jack Édition, (ISBN 0- 06-131942-2) 2008
«72 projets pour ne plus y penser », par During Elie, Édition Cneai, (ISBN 2-912483-23-9) 2004
« Gilles Barbier», édition bilingue anglais et allemand, Jrp Ringier, Catalogues et Monographies, (ISBN 3905701421) 2005 ; (ISBN 2940271631) 2006
J. P. A. Akoun, Akoun: répertoire biographique d’artistes de tous pays des xixe et xxe siècles. CV-XIX-XX, Cote de l’amateur, 2005, 1481 p. (ISBN 9782859174293, lire en ligne [archive]), p. 115 2005

Photo © Marc Domage

hab galerie nantes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici