MOHICAN, c’est le projet porté depuis 2017 par 4 Bretons : Stéphane Rama, Ronan Després, Loïc Loew et Lucas Elzière. En capitaines de navire, ils nous offrent, pour leur premier album Les Autres, une virée à travers les styles et les époques grâce à une étonnante fusion entre art de la parole et musiques électroniques. Une espèce de compilation de morceaux sortis durant les trois dernières années (inédits en bonus), l’album propose 11 titres d’environ 4 minutes.

Tête pensante du groupe et ancien étudiant en sociologie, Lucas Elzière se sert de ses observations du monde afin d’en tirer des mélodies, des sons singuliers mais aussi des images. Sur des rythmes surprenants, rappelant tour à tour Tryo, Gaël Faye ou encore Gaëtan Roussel, MOHICAN crée des fresques musicales mélangeant allègrement, et avec dextérité, les influences jazz, reggae, rock et rap. De ce curieux mélange entre mélodies modernes et chanson française à la Brassens naît une sorte de désordre mélodique.

Les percussions résonnent au gré des mots et les instrumentales rapides et nerveuses tentent de guider le « flow » poétique en vers du chanteur. Chacun des 11 titres de l’album Les Autres possède une véritable identité et opère la synthèse d’influences, de styles et de sonorités que le chanteur a intégrée et se réapproprie. C’est grâce aussi à un mix léché que les instrumentales organiques (trompette, batterie) se mêlent aux synthés et créent un ensemble plutôt visuel.

A l’écoute, la proposition Les Autres de Mohican retient l’attention quitte à perturber tant le contraste est marqué entre des productions digitalo-acoustiques effrénées et un texte beaucoup plus trainant. Par moments, cette lenteur du verbe le noie malheureusement dans des constructions rythmiques complexes et touffues. Malgré des paroles fines, il est parfois compliqué d’en saisir le sens. La faute sans doute à une écriture marquée par des longueurs au détriment des émotions qui auraient méritées d’être transmises plus directement.

De plus, une fois l’intégralité des titres écoutés, une sentiment de frustration émerge en contrepoint de la question du message global des Autres. Derrière la volonté manifeste de partager une vision militante du monde, le groupe MOHICAN développe un discours sans prise de risques et enfonce avec une certaine naïveté quelques portes ouvertes. Cela étant dit, rapportée à des thèmes plus singuliers, la recette fonctionne : en témoigne le morceau « Réfugiés » au texte percutant et criant de réalisme. Réussite totale en crescendo émotionnel, le titre est une immersion dans le quotidien dramatique des migrants, traduit en musique par des dissonances et une nervosité jusqu’à la note finale. Se démarquent aussi les morceaux « Accord » ou « Le ventre des fous » dont les rimes font mouche.

Malgré des déséquilibres souvent inhérents à un premier album, Les Autres apporte une vague de fraîcheur indéniable dans la chanson française. MOHICAN revisite le styles non sans audace et ouvre des portes à de nouvelles expérimentations musicales. Que nous avons hâte d’entrouvrir à leur suite.

album les autres mohican

Album Les Autres, Mohican, sortie le 3 juin
Artiste principal : Mohican
Compositeur : Lucas Elziere
Label : H.Y.P

Pistes / tracks

1
Remplacer les images
00:04:20
2
Les idées brûlent
00:04:10
3
Accord
00:04:24
4
L ‘homme moderne
00:03:54
5
Le ventre des fous
00:04:10
6
Esclave de la liberté
00:04:15
7
Les autres
00:04:11
8
Larme fière
00:04:44
9
Réfugiés
00:03:29
Rencontre
00:04:07
11
Un Jour

Suivre MOHICAN : https://www.mohican-musique.com/

Sur Soundcloud : https://soundcloud.com/user-685135017

Et Facebook : https://www.facebook.com/Mohicanmusique/

Article précédentRestos à Rennes. Le Fezi ou les vertus d’une cuisine simple et délicieuse
Article suivantBD NADUAH. Un western axiologique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici