mer 25 mai 2022

MONT-SAINT-MICHEL. LES POMPIERS SE DOTENT D’UN AÉROGLISSEUR DE SECOURS

Dans la baie du Mont-Saint-Michel, un aéroglisseur va permettre aux pompiers d’accéder rapidement aux victimes. Afin de faciliter les opérations de sauvetage, les pompiers disposent dorénavant d’un aéroglisseur qui permet d’intervenir à la fois sur l’eau et sur le sable.

aeroglisseur pompiers

Mardi 22 mars, le SDIS a reçu la livraison d’un aéroglisseur, nouveau vecteur de secours à disposition des sapeurs-pompiers de Dol-de-Bretagne pour intervenir en Baie du Mont Saint Michel. Avec jusqu’à trois personnes à son bord, il permet d’effectuer des recherches de personnes disparues ou envasées dans la Baie du Mont Saint-Michel, mais aussi d’assurer des secours de personnes blessées sur l’Estran. Il est opérationnel dès mai 2022.

Chaque année, les sapeurs-pompiers réalisent environ 5 interventions en moyenne dans la Baie du Mont-Saint-Michel. Les interventions sont variées : secours à personne (accident de travail de professionnels, traumatismes….), personnes égarées dans la brume, mais aussi personnes envasées et prises par la marée. Toute intervention en Baie du Mont Saint Michel est une intervention complexe. Deux graves accidents où l’issue aurait pu être dramatique ont notamment marqué les esprits en 2017 et 2019. « Sur ce type d’intervention, l’hélicoptère de la sécurité civile ou de la marine nationale sont les plus efficaces pour assurer le sauvetage de la victime mais il se peut qu’ils soient indisponibles », explique le lieutenant Sébastien Cauet, chef du centre d’incendie et de secours de Dol-de-Bretagne. « Il était donc important de se doter d’un moyen de secours de proximité, adapté et sécurisé à utiliser par nos personnels ».

Acquis pour un montant de 70 000 euros TTC, l’aéroglisseur offre aux personnels un vecteur de secours à l’engagement rapide pour assurer le sauvetage de personnes. Sa puissance et sa rapidité d’action le rendent particulièrement efficace pour intervenir sur l’Estran en baie du Mont Saint-Michel, où les véhicules roulants ne peuvent progresser. Amphibie, il est capable de réaliser ses missions sur le sable, la vase, la mer et répond parfaitement à la contrainte de cet espace balayé par les marées. La victime peut alors être extraite et prise en charge directement sur l’aéroglisseur qui peut être utilisé sur le sable comme sur l’eau.

aeroglisseur sdis
Les référents à l’aéroglisseur : Cne Olivier Oger (référent départemental), Ltn Sébastien Cauet (adjoint), Adc Karl Dufrien, Adc Cyril Pelletier et, Adj Vincent Neveu (formateurs).

L’aéroglisseur bénéficie de deux avantages majeurs

Il offre la possibilité d’effectuer une reconnaissance rapide de la baie en s’affranchissant des chemins peu nombreux. Les victimes peuvent donc être localisées plus rapidement en complément des moyens aériens disponibles (hélicoptères de la sécurité civile ou de la Marine nationale). A noter que l’Estran s’étend sur environ 100 km² en Ille-et-Vilaine).
Sa polyvalence permet son utilisation aussi bien sur le sable que sur l’eau. Jusqu’alors, un secours à personne pouvait nécessiter l’engagement de moyens de secours terrestre et/ou maritime (embarcation). L’aéroglisseur présente l’avantage d’être utilisable quelle que soit la situation rencontrée.

L’aéroglisseur dispose de deux moteurs

  • un moteur de sustentation situé à l’avant : il permet de lever et faire glisser l’aéroglisseur en surface
  • un moteur de propulsion situé à l’arrière qui permet de le faire avancer à l’aide de 3 gouvernails pour assurer sa direction.

Il peut accueillir jusqu’à 3 personnes à bord, ce qui permet l’engagement de différents moyens de secours selon l’intervention : sauveteur côtier, secouristes, infirmier, médecin SMUR en plus de son conducteur.

La sécurité des personnels a été particulièrement prise en compte dans le choix des équipements. Des casques connectés à la radio VHF marine sont prévus pour faciliter la communication avec les autres intervenants (moyens sapeurs-pompiers, SNSM, CROSS…). L’aéroglisseur est affecté au CIS de Dol-de-Bretagne. Il sera acheminé sur remorque en cas d’engagement opérationnel.

Prise en main de l’aéroglisseur

5 sapeurs-pompiers investis depuis plusieurs années dans l’amélioration des conditions d’intervention en baie du Mont Saint-Michel, vont être formés en tant que formateurs d’ici le mois de juin. Un échange aura lieu avec le SDIS 19 déjà utilisateur de ce type de matériel en eau intérieure. Cette prise en main permettra par la suite de démarrer la formation des 12 sapeurs-pompiers du CIS de Dol-de-Bretagne retenus pour suivre la formation de conducteurs. Ils devront tous être détenteurs du permis bateau. L’aéroglisseur devrait ainsi être opérationnel en fin d’année 2022, lorsque l’ensemble des conducteurs aura été formé et que les techniques opérationnelles d’intervention avec ce nouveau vecteur de secours auront été validées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
couvert
17.6 ° C
18 °
15.9 °
68 %
4.6kmh
100 %
mer
18 °
jeu
22 °
ven
20 °
sam
21 °
dim
20 °

Dans la baie du Mont-Saint-Michel, un aéroglisseur va permettre aux pompiers d'accéder rapidement aux victimes. Afin de faciliter les opérations de sauvetage, les pompiers disposent dorénavant d’un aéroglisseur qui permet d’intervenir à la fois sur l’eau et sur le sable.

aeroglisseur pompiers

Mardi 22 mars, le SDIS a reçu la livraison d’un aéroglisseur, nouveau vecteur de secours à disposition des sapeurs-pompiers de Dol-de-Bretagne pour intervenir en Baie du Mont Saint Michel. Avec jusqu’à trois personnes à son bord, il permet d’effectuer des recherches de personnes disparues ou envasées dans la Baie du Mont Saint-Michel, mais aussi d’assurer des secours de personnes blessées sur l’Estran. Il est opérationnel dès mai 2022.

Chaque année, les sapeurs-pompiers réalisent environ 5 interventions en moyenne dans la Baie du Mont-Saint-Michel. Les interventions sont variées : secours à personne (accident de travail de professionnels, traumatismes….), personnes égarées dans la brume, mais aussi personnes envasées et prises par la marée. Toute intervention en Baie du Mont Saint Michel est une intervention complexe. Deux graves accidents où l’issue aurait pu être dramatique ont notamment marqué les esprits en 2017 et 2019. « Sur ce type d’intervention, l’hélicoptère de la sécurité civile ou de la marine nationale sont les plus efficaces pour assurer le sauvetage de la victime mais il se peut qu’ils soient indisponibles », explique le lieutenant Sébastien Cauet, chef du centre d’incendie et de secours de Dol-de-Bretagne. « Il était donc important de se doter d’un moyen de secours de proximité, adapté et sécurisé à utiliser par nos personnels ».

Acquis pour un montant de 70 000 euros TTC, l’aéroglisseur offre aux personnels un vecteur de secours à l’engagement rapide pour assurer le sauvetage de personnes. Sa puissance et sa rapidité d’action le rendent particulièrement efficace pour intervenir sur l’Estran en baie du Mont Saint-Michel, où les véhicules roulants ne peuvent progresser. Amphibie, il est capable de réaliser ses missions sur le sable, la vase, la mer et répond parfaitement à la contrainte de cet espace balayé par les marées. La victime peut alors être extraite et prise en charge directement sur l’aéroglisseur qui peut être utilisé sur le sable comme sur l’eau.

aeroglisseur sdis
Les référents à l’aéroglisseur : Cne Olivier Oger (référent départemental), Ltn Sébastien Cauet (adjoint), Adc Karl Dufrien, Adc Cyril Pelletier et, Adj Vincent Neveu (formateurs).

L’aéroglisseur bénéficie de deux avantages majeurs

Il offre la possibilité d’effectuer une reconnaissance rapide de la baie en s’affranchissant des chemins peu nombreux. Les victimes peuvent donc être localisées plus rapidement en complément des moyens aériens disponibles (hélicoptères de la sécurité civile ou de la Marine nationale). A noter que l’Estran s’étend sur environ 100 km² en Ille-et-Vilaine).
Sa polyvalence permet son utilisation aussi bien sur le sable que sur l’eau. Jusqu’alors, un secours à personne pouvait nécessiter l’engagement de moyens de secours terrestre et/ou maritime (embarcation). L’aéroglisseur présente l’avantage d’être utilisable quelle que soit la situation rencontrée.

L’aéroglisseur dispose de deux moteurs

  • un moteur de sustentation situé à l’avant : il permet de lever et faire glisser l’aéroglisseur en surface
  • un moteur de propulsion situé à l’arrière qui permet de le faire avancer à l’aide de 3 gouvernails pour assurer sa direction.

Il peut accueillir jusqu’à 3 personnes à bord, ce qui permet l’engagement de différents moyens de secours selon l’intervention : sauveteur côtier, secouristes, infirmier, médecin SMUR en plus de son conducteur.

La sécurité des personnels a été particulièrement prise en compte dans le choix des équipements. Des casques connectés à la radio VHF marine sont prévus pour faciliter la communication avec les autres intervenants (moyens sapeurs-pompiers, SNSM, CROSS…). L’aéroglisseur est affecté au CIS de Dol-de-Bretagne. Il sera acheminé sur remorque en cas d’engagement opérationnel.

Prise en main de l’aéroglisseur

5 sapeurs-pompiers investis depuis plusieurs années dans l’amélioration des conditions d’intervention en baie du Mont Saint-Michel, vont être formés en tant que formateurs d’ici le mois de juin. Un échange aura lieu avec le SDIS 19 déjà utilisateur de ce type de matériel en eau intérieure. Cette prise en main permettra par la suite de démarrer la formation des 12 sapeurs-pompiers du CIS de Dol-de-Bretagne retenus pour suivre la formation de conducteurs. Ils devront tous être détenteurs du permis bateau. L’aéroglisseur devrait ainsi être opérationnel en fin d’année 2022, lorsque l’ensemble des conducteurs aura été formé et que les techniques opérationnelles d’intervention avec ce nouveau vecteur de secours auront été validées.