paillettes

Dans le cadre de la protection de l’environnement et de la santé, la Commission européenne franchit une étape supplémentaire : en vertu de la réglementation sur les produits chimiques, elle viens d’adopter des mesures qui limitent les microplastiques ajoutés volontairement aux produits. En d’autres termes, la restriction adoptée concerne les microplastiques englobant toutes les particules de polymères synthétiques de moins de 5 mm, organiques, insolubles et résistants à la dégradation. Les paillettes festives et de maquillage sont dans le viseur de l’interdiction, à moins qu’elles soient… biologiques.

La société a tiré un grand bénéfice de l’usage des plastiques qui s’est traduit, au fil des décennies, par une catastrophique surproduction mondiale. Elle est passée de 5 millions de tonnes dans les années 1950 à 335 millions de tonnes en 2016. Leur essor est malheureusement à l’origine d’une pollution environnementale croissante, car les déchets plastiques s’accumulent dans les eaux et sur les sols sans être dégradés. Les microplastiques sont ces petites particules de moins de 5 mm en matière plastique que l’on retrouve dispersées dans l’environnement, notamment sur les plages (42 000 tonnes). Ils sont devenus un sujet de préoccupation, car en quelques décennies ils ont contaminé la planète et les espèces marines à tous les niveaux de la chaîne alimentaire. 

paillettes
les microplastiques

Les rejets de ces microplastiques ajoutés intentionnellement proviennent d’un grand nombre de produits. La Commission européenne souhaite mettre en œuvre des restrictions afin de les réduire de 30% entre 2024 et 2030, et de le faire disparaître totalement en 2035. Cette mesure s’inscrit dans le plan européen Zéro pollution.

Parmi les microplastiques les plus courants, on trouve : les matériaux de remplissage granulaire utilisés sur les surfaces de sport artificielles : ils sont les plus importants ; les peintures et les détergents, les adoucisseurs textiles, les engrais, les médicaments, les produits phytopharmaceutiques et dispositifs médicaux, les lessives, les jouets ; les cosmétiques, dans lesquels les microplastiques sont utilisés à des fins multiples, pour obtenir une texture, un parfum ou une couleur spécifique.

Parmi les microplastiques se trouve les paillettes, particules brillantes et festives ! Les paillettes sont condamnées à disparaître de la vie des Français, car après leur utilisation, après la fête, elles finissent volatilisées dans la nature. Elles ont fait l’objet de nombreux débats depuis 2017, mais c’est officiel : les paillettes dites libres seront progressivement interdites au sein de l’Union Européenne : la mesure, entrée en vigueur le 17 octobre 2023, a promis une application graduelle pour une durée maximum d’une année. Les producteurs peuvent toujours écouler leurs stocks, mais ne peuvent plus en produire.

Scintillantes et multicolores, les paillettes qui sont utilisées dans le maquillage, employées dans les festivals de musique et autres célébrations pour faire la fête, sont confectionnées avec de petits morceaux de plastique recouverts d’une couche vernie d’aluminium : elles sont donc polluantes !

Cependant, bonne nouvelle pour certains producteurs : l’interdiction ne s’applique pas aux paillettes fabriquées à partir de matériaux inorganiques, comme le verre et le métal, aux paillettes naturelles biodégradables ou solubles dans l’eau, aux paillettes conçues à base de plantes, ni aux perles-paillettes destinées à être enfilées ou cousues.

Où les trouver ?

Les Paillettes Pompettes est une boutique de vente de paillettes en ligne (basée à Aubervilliers- 93).

Les paillettes sont biodégradables à 87% en l’espace d’un mois dans l’environnement parce qu’elles sont fabriquées à base de cellulose de plantes régénérées : la cellulose est un glucide constitué d’une chaîne linéaire de molécules de D-glucose. Ce biopolymère est le principal constituant de la paroi des cellules végétales, y compris du bois. Les paillettes de maquillage biodégradables se fixent facilement avec un petit coup de colle à paillette ou de crème hydratante hypoallergénique. 

Depuis 2017, Les Paillettes Pompettes sont organisatrices d’événements et installent leur stand Bar-paillettes à la demande de tous types de fêtes : soirées privées, festivals, anniversaires, noces ou pot de départ en retraite, etc… 

contact : carla@paillettespompettes.comSite internet

La boutique Si Si la Paillette, de marque française, propose également une nouvelle génération de paillettes pour faire la fête toute l’année. Elles sont fabriquées à partir de cellulose de plantes régénérée qui se dégrade dans l’environnement en seulement quatre semaines. Le mot d’ordre de la boutique : « les paillettes classiques ne sont pas chouettes pour la planète ! Faites en plastique, elles passent au travers des systèmes de filtration et finissent dans nos océans…« 

L’atelier-boutique de Si Si la Paillette est ouvert du mercredi au samedi de 14h30 à 19h30, sans rendez-vous, pour essayer toutes les paillettes en direct. Et des paillettes, on en pose partout : sur le visage, les bras, les cheveux, etc. A noter qu’une cinquantaine de pharmacies en Bretagne et en Nouvelle Aquitaine sont également distributrices.

28, rue des Partants dans le 20 e arrondissement de Paris (75), et 500 points de vente en France à découvrir sur le site Internet.

Article précédentParis. Le Festival Format Court 2024 se tiendra au Studio des Ursulines
Article suivantRennais, participez à la Panique Olympique du 1er juin 2024 !
Martine Gatti
Martine Gatti est une jeune retraitée correspondante de presse locale dans le pays de Ploërmel depuis bien des années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici