Hier soir, au club de la Presse de Rennes et de Bretagne, une petite foule de curieux est venue écouter les journalistes Killian Tribouillard et Nicolas Legendre, directeur et secrétaire du Mensuel. Les jeunes reporters ont volontiers expliqué les méthodes d’investigation et les phases qui ont présidé au dossier ‘système PS’ constitué patiemment durant les six derniers mois.

Plusieurs points ont fait l’objet de développement. Notamment, les différences entre la psychologie et la formation des ténors patentés et celle de la nouvelle génération d’élus ont été examinées. La dimension du clientélisme a fait l’objet d’une analyse subtile, nuancée et distanciée.

Quant au public, il a concentré ses questions sur la réception par les élus et les lecteurs, les difficultés rencontrées et la méthode employée pour élaborer la carte du réseau PS (Mensuel de Rennes, n° 30, pp. 22-23).

Voix quelque peu discordante parmi un public plutôt acquis, Raymond Paulet, Conseiller technique du Théâtre national de Bretagne, a souligné l’existence de 2 ou 3 coquilles, déploré avoir peu appris d’un dossier qu’il juge manquer de ‘sources vives’, a regretté le procédé d’une cartographie et pointé un potentiel glissement sémantique entre système, clientélisme et… mafia.

Killian Tribouillard a répondu précisément à chaque point et rappelé que la réception de ce dossier dépendait de chaque lecteur. Au demeurant, aucun conflit d’intérêts ni aucune forme de favoritisme dans la gestion municipale des associations et de l’attribution des subventions n’ont été cités dans le dossier. Dès lors, le dossier prête difficilement le flanc au soupçon de dénigrement déguisé.

La question des sources vives, autrement dit de l’expression directe des élus, a fait l’objet de commentaires du public, notamment de journalistes. Ces derniers ont souligné la réticence de nombreux élus du bassin rennais à s’exprimer dans les médias dès lors que les sujets abordés n’emportaient pas leur adhésion. “Interroger les élus à propos du cumul des mandats n’a pas été sans difficulté,” a confirmé Nicolas Legendre.

Unidivers a profité de cette occasion pour rendre hommage au fanzine de Frédéric Paulin, Le clébard à sa mémère, qui avait consacré un numéro au même sujet avant de disparaître en 2008. Et d’interroger Killian Tribouillard sur les ventes de ce numéro de septembre, lesquelles sont en progression.

Le prochain rendez-vous de l’association des amis du Mensuel de Rennes débattra du divorce entre les élus et les administrés. Nul doute que le public sera au rendez-vous pour un sujet d’intérêt aussi bien local que national.

*

Mensuel de Rennes et système PS rennais : Questions et réponses

 

Animula blandula vagula : Âme de diaphane intimité, hôtesse et compagne de mon corps, tu verses vers des lieux délavés, escarpés et dénudés, où ne résonnent tes jeux d’esprit…

Un commentaire

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom