meet me in the bathroom, documentaire

Depuis plus de 15 ans, Dylan Southern et Will Lovelace forment un duo de réalisateurs aujourd’hui reconnu dans le monde du documentaire artistique et musical. Associés depuis la fin des années 2000, les deux Anglais se sont tout d’abord illustrés par la conception de clips pour des artistes et formations phares de la période, avant de se lancer dans la réalisation de films long format. Leur dernier film en date Meet Me In The Bathroom, consacré à la scène rock new-yorkaise des années 2000, fera l’objet d’une projection au cinéma L’Arvor de Rennes mercredi 28 février 2024.

Depuis leurs débuts, Dylan Southern et Will Lovelace sont animés par une passion dévorante pour la musique. C’est en vertu de cette affinité commune qu’au tournant des années 2000 et 2010, ils s’associent tous deux et inaugurent leur collaboration fructueuse par la réalisation du clip d’« Ulysses » pour le groupe Franz Ferdinand (2009). S’en suivront des réalisations similaires pour des artistes tout aussi renommés comme l’islandaise Björk ou encore leurs compatriotes des Arctic Monkeys. C’est en 2010 qu’ils tournent ensemble leur premier documentaire musical, No Distance Left To Run, retraçant l’histoire du groupe Blur à l’occasion de sa tournée de reformation menée l’année précédente. Deux ans plus tard, ils s’attellent à la création du film-concert Shut Up And Play The Hits, tourné autour de la performance donnée le 2 avril 2011 par LCD Soundsystem au Madison Square Garden, avant la pause du groupe pendant 5 ans. Une production qui est sélectionnée en 2012 au festival Sundance dédié aux productions indépendantes.

En 2017, le duo reçoit d’un ami éditeur les épreuves d’un nouveau livre écrit par Lizzy Goodman, journaliste musicale officiant au New York Times. Intitulé Meet Me In The Bathroom et sorti la même année aux États-Unis, l’ouvrage est entièrement consacré à la scène rock new-yorkaise de la fin des années 90 au début des années 2010. À sa lecture, des souvenirs communs réémergent chez Southern et Lovelace, telle une madeleine de Proust. Il n’en fallait pas plus pour que naisse chez eux l’envie immédiate de l’adapter en documentaire, lequel prend rapidement le même titre que sa source d’origine. Dévoilé l’année dernière en France au festival Musical Écran de Bordeaux, il fera l’objet d’une nouvelle projection au cinéma L’Arvor de Rennes, demain mercredi 28 février 2024.

Centré autour de New York et plus particulièrement le quartier de Brooklyn, Meet Me In The Bathroom est décrit comme l’« histoire orale d’une période explosive de la musique de la ville entre 2001 et 2011 ». Dès lors, cette capsule temporelle se présente comme une plongée immersive dans les rues de la Grosse Pomme, cité mythique alors au tournant du 21ème siècle et qui serait marquée par les terribles attentats ayant frappé le World Trade Center le 11 septembre 2001. C’est à cette même époque troublée qu’elle vit l’éclosion et le rayonnement international d’une nouvelle scène musicale protéiforme, d’où émergeront des formations aussi emblématiques que LCD Soundsystem, les Yeah Yeah Yeahs, Interpol et bien sûr les Strokes. Des acteurs aujourd’hui notoires d’une scène musicale alors en plein développement, dont l’effervescence a revitalisé la scène rock new-yorkaise et suscité de nombreuses admirations et vocations aux quatre coins du globe.

Afin de retranscrire ce bouillonnement créatif avec la plus grande acuité possible, Dylan Southern et Will Lovelace se sont livrés à un véritable et intense travail d’enquête, afin de recueillir des témoignages. Cette démarche leur a ainsi permis de récolter de nombreuses images filmées inédites, provenant pour la plupart des collections privées des protagonistes et de certains de leurs proches. Un fonds auquel a été ajoutée une masse de documents fournis par des fans des différentes formations, qui ont mis à disposition des réalisateurs des pièces de leurs collections durant la période COVID. L’ensemble est également rythmé par plusieurs interviews données par plusieurs des artistes représentés dans ce documentaire, dont certaines ont été réalisées par Lizzy Goodman elle-même. Ainsi, davantage qu’un discours unitaire, ce documentaire s’articule plus largement sur une pluralité de récits portés par les différents artistes et acteurs parallèles, ici assemblés les uns avec les autres pour retranscrire une histoire chorale et multi-facettes.

De l’aveu des réalisateurs, leur attachement à Meet Me In The Bathroom tient du fait que la musique créée par tous ces groupes a constitué la bande son de leurs premières années en tant que réalisateurs. Ce faisant, ils révèlent un regard rétrospectif et une légère nostalgie certes personnelle, mais dans laquelle certains d’entre nous devraient également se retrouver. De fait, y est retracée une ère précédant de quelques années les avatars les plus modernes du monde actuel, en particulier le streaming et les réseaux sociaux. Et dans le même temps, elle annonçait déjà leur arrivée et avec eux le tournant inévitable vers une époque nouvelle, initiant entre autres de nouveaux standards aujourd’hui prédominants dans l’industrie musicale mondiale. À cet égard, ce film s’annonce comme le témoignage d’une période désormais révolue, au souvenir soit lointain, soit encore bien vivace pour ceux qui l’ont vécu avec passion… de près comme de loin. Soit un aperçu sublimé d’une époque et d’un milieu artistique inspirants, que nous (re)découvrirons demain en terre rennaise, avec un plaisir non dissimulé…

Meet Me In The Bathroom de Dylan Southern et Will Lovelace, 2022.

En VO sous-titrée.

Durée : 1H48

Projection au cinéma L’Arvor de Rennes mercredi 28 janvier 2024 à 20H15.

Lien vers la billetterie : ICI

Article précédentLivre. Radiohead sous la loupe de Matthieu Thibault
Article suivantConcert. Tankus The Henge enflammera l’Ubu de Rennes le 29 février
Pierre Kergus
Journaliste musical à Unidivers, Pierre Kergus est titulaire d'un master en Arts spécialité musicologie/recherche. Il est aussi un musicien amateur ouvert à de nombreux styles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici